Déshabillé et fouetté pour une "dette" de 15 euros

 
Ce jeune homme a été déshabillé, fouetté avec un ceinture et humilié dans une rue de Newark dans le New Jersey au motif que, selon son agresseur, son père lui devait une quinzaine d’euros. Une scène de torture qui a fait réagir la police et indigné les habitants de la ville.
 
À droite, l'agresseur qui ordonne à la victime (en bleu) de se déshabiller.
 
La vidéo a été postée sur YouTube, où elle a été vue plus de 40 000 fois, avant d'être supprimée car trop choquante. FRANCE 24 a d'ailleurs choisi de n'en diffuser que des captures d'écran.
 
 
La diffusion de cette vidéo a permis à la police d’identifier et d’arrêter l’agresseur, un trafiquant de drogue âgé de 22 ans sorti de prison quelques jours avant l’agression. Le caméraman, que l’on entend pouffer de rire tout au long de l'agression, ainsi que le second complice qui apparaît sur les images, ont eux aussi été placés en détention provisoire. Les trois personnes, qui seraient affiliées à des gangs selon la police, ont été accusées de vol, conspiration et voies de fait graves.
 
Nu, le jeune homme est violemment frappé à coups de ceinture.
 
La victime affirme que ni lui ni son père ne connaissait les agresseurs personnellement.
 
Contributeurs

Commentaires

Les USA,c'est un beau pays avec des moeurs très "pointues"...

Le "tortionnaire" est probablement attaché aux "valeurs" de la loi de la Charia,dans ce qu'elle comporte de
pire...Dans un passé relativement lointain,ce sont les blancs qui châtiaient durement les Noirs...Y a-t-il
des "thérapies" pour que l'Homme ne soit pas un loup pour l'Homme...?Le "tortionnaire" s'est-il inspiré de
ce qu'il a subi dans sa famille...?Et comme la "société"(aux USA ou ailleurs)ne s' "attaque" pas -vraiment-aux
sources de la misère humaine ou sociale,on peut se demander si un séjour en prison-pour le "tortionnaire"- sera en mesure de traiter le "problème" dans sa "tête"...D'ailleurs,s'il pratique ainsi en liberté,c'est qu'il
en fait autant derrière les barreaux...A moins d'un "miracle",il devrait devenir un tyran dans les années à
venir...Déjà au temps des gibets et des bûchers,la violence était surtout l'expression pure de la vengeance...
Aujourd'hui,c'est devenu-avant tout-un vrai pouvoir...!!

Je trouve important d'être

Je trouve important d'être informé de ce qui se passe à l'autre bout du monde. Il n'y a pas d'inconvénient à partager une information. J'estime surtout que l'observateur tout comme moi avait été choqué par la scène et avait souhaité l'exprimé. Grâce à cet article j'ai compris que certains parents peuvent se transformer en géôlier à cause de quelques dollars. Bravo pour la publication.

Faut pas croire que ca ne se

Faut pas croire que ca ne se passe qu'au bout du monde.

Vous n'avez que ça à faire

Vous n'avez que ça à faire ... les chiens écrasés ???
Réglez plutôt vos problèmes de pub qui vient polluer le journal de manière intempestive
(inspirez vous de BFM ou Fox News ou CNN pour la pub)

Déshabillé et fouetté pour une "dette" de 15 euros

J'ai toujours apprécié France 24 comme média et je le préfère très nettement aux autres grands noms du "main stream" en France, et surtout aux grandes chaines d'information 24h/24h pour ne citer aucun nom.

Mais pourquoi diffuser cet article quand il y a des milliers de choses bien plus intéressantes à montrer ? Ça n'améliore en rien la qualité de l'information sur France 24 et n'est en rien révélateur de la situation américaine, à mon avis.

S'il vous plait, ne détériorez pas la qualité de votre contenu pour des articles de cette nature qui n'en valent pas la peine (si ce n'est d'être racoleur pour faire quelques visites de plus ?).

Sérieusement ... Présentez avec vos Journalistes et vos Observateurs des faits et des informations de l'état de notre monde, pas d'une agression sauvage aux USA...

Pour conclure : "Le fait divers fait diversion !" Pierre Bourdieu

déshabillé et fouetté pour une "dette" de 15 euros

une enfant de 15 ans cinglé de coups de ceinture pour une "dette" de 15 euros : c'est bas et c'est minable!
la société ne doit pas tolérer le transfert unilatéral de la "dette" par le créancier. Ne perdons pas de vue qu'il y a d'un côté un innocent et de l'autre un truand.
Mille mercis à France 24 d'avoir diffusé cette information. Cela prouve que dans notre société, les dealers sont sans foi, ni loi. Ils sont prêts à exercer toutes formes de violences pour soumettre des enfants. Avant de criqtisuer FRANCE 24, je pense que ces personnes devraient réfléchir et se demander si vraiment le père de l'enfant était débiteur de cette dette ou s'il ne s'agit pas d'allégations mensongères de la part de ce truand dans le but de déterminer ce jeune garçon à devenir un des siens.



Fermer