Faut-il être éméché pour voter Berlusconi ?

 
C’est en tout cas ce qu’insinue la marque de bière danoise Ceres dans sa dernière campagne de publicité placardée dans le métro de Milan. "Les 24 et 25  février, vote avant et bois après. Pas comme les dernières fois. L’Italie a besoin de héros". À trois semaines des élections générales italiennes, les Italiens y ont vu une allusion à peine voilée aux derniers scrutins remportés par le parti de Silvio Berlusconi, le Peuple de la liberté (PDL).
 
La photo nous a été envoyée par Max Santalucia, l'un de nos Observateurs à Milan. Il nous explique : "C’est la première fois qu’une compagnie étrangère si connue s’exprime sur la politique nationale. Dommage que cette marque vise surtout les jeunes qui ne sont déjà pas de grands fans du Cavaliere ?"

Silvio Berlusconi, l'ancien président du Conseil tombé en disgrâce après de multiples procès, avait annoncé en octobre 2012 qu'il ne souhaitait pas se présenter aux élections de février 2013. Début décembre, il est revenu sur sa décision, disant avoir reçu de nombreuses sollicitations et annonçait, par sa candidature, son retour en politique.
 
 
Contributeurs


Fermer