Images choc du naufrage d’une plateforme gazière iranienne

  
Une plateforme d'exploration de gaz sombrant dans l’océan, des travailleurs en panique sautant dans les eaux agitées : la vidéo a été largement partagée par les internautes iraniens qui tentent de vérifier son authenticité. Les médias locaux ont bien fait état du naufrage d’une plateforme, mais ces images n’ont pas été authentifiées par les autorités.
 
Cette vidéo a été largement partagée par les internautes iraniens sur YouTube et Facebook
.
  
Nous n'avons pas été en mesure d’entrer en contact avec la personne qui a mis cette vidéo en ligne. Impossible par ailleurs pour nos Observateurs iraniens de s’assurer que les employés qui apparaissent sur ces images parlent bien persan, le bruit de fond étant trop fort. La vidéo correspond en revanche à la photo de la plateforme qui a sombré publiée sur le site de l’Iran Marine Indistrual (SADRA). 
 
Photo publiée sur le site Internet de l'entreprise SADRA.
 
Dans un communiqué publié le 30 janvier, la compagnie a indiqué que l’une de ses plateformes avait coulé à cause d’un déplacement des fonds marins. L’entreprise a en outre affirmé avoir pris toutes les mesures de sécurité appropriées et qu’elle allait analyser cet incident afin d’améliorer ses activités futures. En revanche, le communiqué ne dit pas s’il y a eu des blessés parmi les travailleurs.
 
L’agence Fars News a pour sa part indiqué que la plateforme avait coulé à 80 mètres de profondeur.  Selon cette même source, la structure faisait partie du projet South Pars, le site d’exploitation d’un gisement de gaz représentant la moitié des réserves du pays. L’agence Mehr News a, elle, affirmé que Téhéran a fait appel à l’aide internationale pour récupérer la plateforme, qui pèse plus de 1 000 tonnes et coûte près de 29 millions d’euros.
 
Ce n’est pas la première fois qu’un tel incident est signalé en Iran. Il y a deux ans, une plateforme d’exploitation de gaz avait coulé près de la frontière maritime de l'Iran avec Oman.
  
Billet rédigé en collaboration avec Omid Habibinia.
Contributeurs

Commentaires

Je pensai que l'Iran était un

Je pensai que l'Iran était un pays développé et qui avait des ingénieurs capables de lancer des fusées vers l'espace, pourquoi aurait il besoin de l'aide internationale pour une simple plateforme qui a couler ?

Quand un pays se targue d'avoir des compétences technologiques au dessus de la moyenne il faut savoir assumé.

La perfection n'est pas de ce

La perfection n'est pas de ce monde. Tout le monde fait des projets qui foirent et l'Iran n'est pas le premier.



Fermer