Images amateurs : dans la base d’In Amenas après l’assaut de l’armée

 
Au lendemain de la fin de la prise d’otages d’In Amenas, des images amateurs commencent peu à peu à filtrer. FRANCE 24 a obtenu une vidéo tournée à l’intérieur de la base de vie du site gazier, peu après l’assaut de l’armée algérienne donné jeudi contre le groupe terroriste.
 
La vidéo, qui dure 3’46’’, montre des travailleurs algériens en train d’inspecter l'un des baraquements qui a été visiblement visé par l’attaque terroriste. Les employés du site semblent être là pour récupérer leurs affaires. Les premières images montrent un 4X4 Toyota qui semble avoir été utilisé par les terroristes : à l’intérieur du véhicule, on aperçoit un treillis (arrière) et un mégaphone (siège avant). "C’est tout ce qu’ils ont laissé", s’exclame l'un des employés. La vidéo montre en outre des matelas et des couvertures qui ont été jetés hors des chalets. À 43’’, un homme soulève une couverture qui semble cacher un corps. Un collègue lui demande : "C’est qui ? C’est qui ? Il est Algérien ?". L’homme répond "Non, ...". Á 1’6’’, il filme une baraque qui semble avoir été mise à sac. Selon plusieurs témoignages, les terroristes ont investi les cabines à la recherche des employés occidentaux. Á 2’42’’, on voit les employés quittant avec leurs bagages la base de vie pour être évacués en camion vers la ville d’In Amenas, distante de 40 kilomètres du site gazier.
 
Sur ces images, à aucun moment les forces de sécurité algériennes ne sont présentes.
 
 Selon un bilan annoncé lundi par le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal, 37 travailleurs étrangers et 29 terroristes sont morts au cours de l’attaque qui a débuté mercredi 16 janvier et qui s’est achevée samedi 19 janvier. 
Contributeurs

Commentaires

cette vidéo est libyenne

cette vidéo n a pas étais tourné sur le site de Amenas mes plutôt en libye

Cette vidéo n'est pas

Cette vidéo n'est pas libyenne car les libyens ne disent pas "ma touché walou", les libyens disent plutot "ma talmasoch" et les libyens n'emploient pas de mots français dans leur arabe mais plutot quelques mots italiens

Base In Amenas

Contrairement à votre commentaire le corps découvert est celui d'un algérien. Le témoin le dit clairement en arabe et ajoute quelques mots de bénédiction. Il ne s'agit pas d'un étranger. Cela ne change rien au fond de votre article, mais vous avez tenu à le souligner, alors ......

Merci pour la précision, on

Merci pour la précision, on pourrais croire c'est vrai que c'est un expatrié qui était sous le matelas mais cela ne change rien à mes commentaire, laisser un corps comme cela est inacceptable d'un point de vu humain.

Attention aux fautes

Attention aux fautes d'orthographe !!!!!

En Algérie...grosso modo partout

Vous tentez de plaquer sur cette intervention militaire l'apeuprisme constaté assez souvent dans les services en Algérie : incompétences dans l'Hotel Hilton, maintenance jamais réalisé, moteur d'ascenseur volé dans un immeuble de Belcourt et jamais remplacé...la cage d'ascenseur sert de vide ordure pour ceux qui ne veulent pas descendre leur poubelles au RDC.
C'est assez souvent grosso modo partout, au resto, au travail...du presque à toute les sauces...l'Algérie restera longtemps un pays du tiers-monde tant qu'elle sera une économie d'importation basé sur la rente. La création, l'inventivité n'existe pas en tant que politique, même si les algériens sont demerdards dans toute les situations pendant que la mafia se partage la rente gazière.
Un Algérien.

Alors les Algériens comptent

Alors les Algériens comptent sur vous en matière de "création et d'inventivité" pour sortir le pays du "grosso modo"!

Il faut laver son linge sale

Il faut laver son linge sale chez soi , je vous invite a voir les milliers de logements sociaux qui on t été distribués il ya un mois ses des logements de luxe si vous n'avez pas remarqué en est en 2013 je pense que vous éte en 1980??????????????

rabi yer7amhoum nchallah paix

rabi yer7amhoum nchallah
paix soit sur leur ame :(

Pas seulement des images

Pas seulement des images amateurs mais aussi l'amateurisme des forces de l'ordre algérienne sur la gestion de l'après crise.

Ils n'ont même pas escorté les ouvriers pour en même temps vérifier ces lieux de vie.

Ce corps va continué à pourrir encore un moment comme s'il était perdu dans le désert c'est inacceptable.

Autant j'estime que les autorités algériennes ont répondu de la seul façon possible avec les terroristes, autant on vois la un relâchement dangereux des forces de l'ordre sur le site de crime.



Fermer