"Airpocalyspe" en Chine : les autorités reconnaissent que c’est grave

 
Un épais brouillard de pollution enveloppe Pékin et une trentaine d’autres villes de l’est de la chine depuis quelques jours. L’ambassade américaine, qui dispose de sa propre station de mesure de la pollution, a vu l’indice atteindre des records le week-end dernier, soit 23 fois la norme recommandée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Des chiffres si alarmants qu’ils ont conduit les autorités chinoises, d’ordinaire peu loquaces sur le sujet, à reconnaître la gravité des faits.
 
Photo de Bill Bishop (@niubi).
Contributeurs
L’ambassade américaine à Pékin tient régulièrement informé le public en publiant ses bulletins sur la qualité de l’air (IQA) sur Twitter, lesquels sont réputés comme très fiables. Ses indicateurs ont relevé depuis vendredi 11 janvier des pics inégalés dépassant les 886 µg de particules par mètre cube sur une échelle qui ne va que jusqu’à 500 µg ! 
 
Screenshot of the US Embassy in Beijing's tweeter feed @Beijingair
 
Dimanche après-midi, l'indice de la qualité de l'air était au niveau marron, autrement dit le plus dangereux.
 
Chart from the US Embassy in Beijing's website
 
Fait rare, Zhang Dawei, un responsable de la protection de l’environnement à la municipalité de Pékin, a admis lors d’une conférence de presse lundi que "la pollution, particulièrement épaisse, affecte des zones importantes, et dure particulièrement longtemps". Pour lui, les deux principaux responsables de cet épais nuage gris sont la vague de froid qui s'est abattue ces dernières semaines sur la capitale et une grande partie du nord-est du pays, augmentant les rejets dûs au chauffage urbain, et la croissance exponentielle des véhicules en circulation.
 
 
 
Video posted on YouKu (Chinese version of YouTube)
 
Par le passé, les autorités chinoises préféraient minimiser les dangers de la pollution atmosphérique, quitte à étouffer les informations même quand les chiffres étaient plus que préoccupants. En 2009, Wikileaks a publié un câble dans lequel Pékin exhortait les États-Unis à cesser de tweeter sur la pollution dans la capitale chinoise au motif que les informations manquaient de clarté et pourraient avoir de fâcheuses "conséquences sociales".
 
Câble publié par WikiLeaks le 10 octobre 2009.
 
Le gouvernement a recommandé aux habitants de Pékin de ne pas sortir et de laisser leur véhicule à la maison. Des écoles ont été fermées dans certains des districts les plus touchés, comme Tongzhou, Daxing et Fangshan, et les activités de plein air, comme le sport ou le traditionnel lever de drapeau du lundi, ont été interdits dans de nombreux établissements scolaires de la capitale. Enfin, les usines ont été contraintes de réduire temporairement leurs émissions. Les fonctionnaires ont été sommés de ne pas se déplacer en voiture et les chantiers ont été aspergés d’eau afin d’étouffer toute particule de poussière.
 

Commentaires

Et les voitures électriques ?

Il est grand temps que la Chine et l'Inde, pays émergents, développent les véhicules électriques comme 1ers moyens de transports après les pousse-pousse.. Exit les véhicules à carburants fossiles ! Même chose pour les pays africains ou même l'Europe:ralentir les fabrications de moteurs à carburants et accélérer les moteurs électriques, même si peu endurants pour l'instant: on les changera au fur et à mesure de l'évolution car le chassis demeurera !

pollution chine

je reste informé par des revues dont je ne suis pas abonné,mais puissantes par leurs sujets mondiaux,et j'étais étonné que seuls GEO ou ça m'intéresse ou,histoire, soient seuls à relever un tel degré de pollution en chine avec dans dix ans 2millions de morts à tel endroit et 4millions dans dix ans,et voilà nous y sommes. Aprés tant d'exploitation par des centrales à charbon,et des cités champignons édifiées en un temps record ,tout en reconnaissant la force intellectuelle des jeunes chinois,La France en 50 années a conquis tous les domaines (parfois copiant sur l'Amérique)mais c'est la France avec sa vieille prudence qui fait que nous sommes les celtiques,belgiques,aquitaniques.Avec humilité mais une foi a "détrousser les montagnes".



Fermer