Incendie du mausolée de Sidi Bou Saïd :"Des Coran précieux sont partis en fumée"

 
Samedi, à deux jours des célébrations de la chute du président Zine el-Abidine Ben Ali, le mausolée de Sidi Bou Saïd, dans la banlieue chic de Tunis, a été incendié. L’anthropologue Youssef Seddik exprime sa colère devant la destruction des manuscrits précieux qui s’y trouvaient.
 
Malgré l'intervention des pompiers, une partie du monument et plusieurs objets de valeur ont été détruits. Une enquête a été ouverte pour déterminer l’origine du feu mais des individus appartenant à la mouvance salafiste, courant intégriste de l’Islam inspiré du wahhabisme saoudien, sont d’ores et déjà pointés du doigt.
  
Ces militants radicaux, estimés entre 3 000 et 10 000 en Tunisie, sont accusés d'avoir organisé une série d'actions violentes depuis la révolution il y a deux ans
 
Il s’agit de la 12e attaque perpétrée contre un mausolée depuis janvier 2012 sur le sol tunisien, selon l’association Touenza qui milite pour le renforcement de la société civile et la vigilance démocratique.
 
 
Photo du tombeau de Sidi Bou Saïd avant l'incendie.  
 
Après l'incendie, les habitants du quartier de Sidi Bou Saïd ont tenu à rendre hommage au saint patron en allumant des bougies. Photo envoyée par Zayani Monem.
Contributeurs

"On aurait dû les protéger mais les gardiens des mausolées refusent de se séparer de ces ouvrages"

Youssef Seddik est anthropologue à Tunis.
  
Plusieurs manuscrits ont été brûlés dans l’incendie, notamment 'Annaqd', un livre faisant partie de l’œuvre du 'wali' (saint) pour qui a été érigé le mausolée [Sidi Bou Saïd] et qui porte sur sa 'tariqa' (méthode). Ces manuscrits sont vraiment rares, il n’en existe que quelques exemplaires. Des Coran ont également été brûlés, il s’agissait d’ouvrages précieux car ils ont été calligraphiés par les plus proches disciples de Sidi Bou Saïd.
 
Un habitant de Sidi Bou Saïd tenant un manuscrit brûlé. Phot postée sur Twitter par ayalez_hdi.
 
Avec la récurrence des attaques contre les mausolées, les autorités auraient pu récupérer ces manuscrits pour les mettre en lieu sûr. Mais les gardiens des mausolées, qui sont généralement des descendants des wali, refusent obstinément de se séparer des ces livres. Ils refusent même aux chercheurs d’y accéder.
 
Les wahhabites, qui sont sans aucun doute derrière cette attaque selon moi, veulent imposer aux Tunisiens leur doctrine extrémiste. Ce n’est pas un conflit récent. Au 19e siècle déjà, les Tunisiens avaient refusé d’adhérer à cette mouvance [Dans son livre "Le dromadaire de Najd", l’écrivain Ridha Ben Slama raconte comment Ibn Saoud et Mohamed Ibn Abdelwahab, fondateurs du wahhabisme, ont tenté de convertir vers 1810 le bey Hammouda Pacha, second bey de la dynastie tunisienne, à la doctrine wahhabite, NDLR].
 
Après l'incendie, des habitants du quartier se sont rendus sur place pour constater les dégâts. Photo envoyée par Zayani Monem.

Cette doctrine religieuse considère la préservation des mausolées sacrés et les prières sur les saints comme une forme de 'shirk' [péché consistant à associer d'autres dieux ou d'autres êtres à Allah, NDLR]. Mais les gens ne sont pas idiots. Ils savent que les saints ne sont pas des dieux mais des savants et des hommes pieux.
 
Au lendemain de l'incendie, des habitants du quartier ont organisé une marche vers le palais présidentiel pour dénocner le "laxisme" des autorités envers les intégristes.
 
Dans les années 1920, ces extrémistes étaient allés jusqu’à détruire des maisons et des mausolées de compagnons du Prophète en Arabie saoudite. Ils avaient même failli détruire celui du Prophète lui-même. Je suis convaincu qu’aujourd’hui en Tunisie, les intégristes ont un calendrier pour détruire toute trace de cette tradition de mémoire de la population. 
 
 
 

Commentaires

Hahahaha!!! Ils détruisent

Hahahaha!!! Ils détruisent même leur Coran! Cela montre bien la bêtise, l'ignorance des islamistes!!!!

Affirmation des mensonges en détruisant des preuves

Affirmation des mensonges en détruisant des preuves, les sages et les savants sauront déchiffrer la vérité. Ces destructions en sont une preuve de plus. Ces photos et les preuves seront éternelles de ces exactions. Il y a certaines vérités éparpillées à travers le monde dans des vieux manuscrits, il faut absolument les protéger pour restaurer une réalité passée. Merci de les mettre en lignes, de prendre en photo et protéger les messages en le diffusant largement. Et enfin, protéger les originaux !!!
Il y en a qui ne veulent pas connaitre le passé et ne veulent pas que les autres le connaissent également.

Mais que c'est lassant de

Mais que c'est lassant de voir des gens se larmoyer encore et encore. Depuis le départ de Ben Ali, les tunisiens vivant en Tunisie se sont réunis dans une chorale de plaintes ennuyeuse ! J'ai vécu 10 mois non-stop là-bas, et la situation est devenue très ennuyeuse ! Des pleurnichards naïfs à tous les coins ! Les types pensaient qu'en deux temps trois mouvements, tout allé revenir à l'ordre voir même se dérouler encore mieux que sous Ben Ali. Combien de personnes j'ai rencontré à mon arrivé qui faisaient l'éloge de la "révolution", de Ennahda, et maintenant pleur Ben Ali car il n'y a plus de repère dans leur pays.
Et vous là, vous sombrez dans le paradoxe des passions. Vous dites tenir fermement à votre Prophète et vos Compagnons, mais quand les tekfiris vous disent de passer à l'acte avec plus de pratique et d'investissements personnels sur le plan spirituel, vous les appelez "wahhabites" ! Donc quand ils vous disent de pratiquer comme ceux que vous défendez, vous refusez tout en prenant bien soin de les discréditer ! Mais quand les tekfiris s'en prennent à leurs mausolées, là vous les défendez & vous les aimez ! Quel comportement enfantin !
En plus votre histoire de tentative de conversion du Bey de Tunis est de la pure invention, du fantasme ! Comment Ibn 'Abd al-Wahhaab mort en 1792 et Ibn al Sa'ûd mort en 1765, aurait pu essayé de convertir votre Bey en 1810 ?! Ils se sont parlés dans la tombe et le Bey vous en a fait un rapport de mort à vivant ?!
Arrêtez de fantasmer et allez travailler au lieu de vous plaindre ! Vous vouliez la "révolution" ?! Hé bien prenez-là bien dans les dents !
A fa laa ta'qiloun ?!

qu'Abou Keftaji est lassant...

Lisez d'abord, "correctement", et ensuite commentez, mais - par pitié - ne nous infligez pas un commentaire (où l'obscur le dispute à l'obscurantisme...) si vous n'avez pas remarqué que la Rédaction de France 24 ne fait qu'indiquer ce qui se est rapporté dans un livre et le fait avec parenthèses et précautions d'usage : [Dans son livre "Le dromadaire de Najd", l’écrivain Ridha Ben Slama raconte comment Ibn Saoud et Mohamed Ibn Abdelwahab, fondateurs du wahhabisme, ont tenté de convertir vers 1810 le bey Hammouda Pacha, second bey de la dynastie tunisienne, à la doctrine wahhabite, NDLR]. C'est vraiment l'obscurantisme, le manque de tolérance et l'intégrisme, sous toutes ses formes, dans toutes religions ou parties de la société qui est lassante...!!!

merci à Youssef Seddik

Il est navrant de voir un commentaire sur un article qui a le mérite de pointer du doigt le risque réel qu'un islam de supermarché prenne le pas sur un islam intérieur, vécu et vivant. Ces attaques sur des mausolées sont des crimes, un point c'est tout. Vive les tunisiens qui réagissent contre ces crimes ! un article qui fait chaud au coeur http://www.tunisienumerique.com/tunisie-sidi-bou-said-travaux-de-refection-du-mausolee-presque-acheves/161964



Fermer