"Les islamistes de Gao mettent en scène les amputations"

Des éléments du Mujao quelques minutes avant l'amputation. Sur le vêtement de l'homme de gauche est inscrit "Police islamique de Gao".  Capture d'écran de la vidéo filmée par le mouvement.
 
Le 1er janvier, les islamistes du Mujao à Gao ont diffusé les images, filmées par leurs soins, de deux hommes punis selon la charia, la loi islamique. L’un a été amputé, l’autre fouetté. Notre Observateur a assisté à une scène semblable une semaine auparavant.
 
D’après les informations présentes sur la vidéo, le premier homme puni par le groupe d’islamistes est accusé d’avoir volé "trois magasins et une femme". Il s’appellerait Argu Ma’isa, serait récidiviste et aurait reconnu les faits, "alors nous coupons sa main devant la population" explique la vidéo. Le membre est scié au couteau.
 
Le présumé voleur est amputé par un membre de la police islamique.
 
Le second aurait eu des relations sexuelles avec "une fille mentalement déficiente […]. Le juge l’a condamné à 100 coups de fouets et banni pendant un an de la ville" déclare un des chefs du mouvement. L’homme est fouetté en public.
 
D’après nos contacts sur place, ces scènes auraient eu lieu au cours de la semaine dernière. La vidéo a été diffusée par la chaîne YouTube d’un groupe djihadiste qui se fait appeler la "fondation as-Asab pour la production médiatique". Le montage propagandiste est entrecoupé de plusieurs versets du Coran ainsi que d’appels au djihad. Nous avons choisi de n’en diffuser que des captures d’écran. 
 
Séance de coups de fouet.
 
Le Mouvement pour l’unicité du djihad en Afrique de l’ouest (Mujao) a pris le contrôle de la ville de Gao au printemps 2012. Depuis, ses éléments y appliquent une version rigoriste de l’islam. La musique y est interdite, le voile obligatoire et l’adultère puni de mort.
Contributeurs

"Ce jour-là, seuls les éléments du Mujao avaient le droit de filmer"

Fode X. (pseudonyme) est un habitant de Gao. Il a assisté le 22 décembre à une autre amputation appliquée par le Mujao.
 
Au moment de l’amputation du voleur, il y avait une vingtaine de combattants islamistes qui assistaient à la scène, des journalistes locaux  "conviés" pour l’occasion, mais aussi des badauds.
 
Sous le régime islamiste, la justice s’applique de la manière suivante : la population signale un délit à la police islamique qui se trouve à la mairie et au commissariat. Est alors établi un procès verbal. Le lundi et le jeudi sont les jours des jugements. L’application des peines se fait les autres jours. Lors du jugement, le sort des accusés est entre les mains des victimes. Le "juge" leur demande toujours si elles sont prêtes à pardonner. Si elles refusent, ils appliquent leur sentence. Si elles acceptent, il révise la peine à la baisse, par exemple, une amputation peut se transformer en quelques jours de prison ou un séjour à l’étranger.
 
Le Mujao fait tout pour promouvoir sa vision de la justice. Un ami journaliste m’a expliqué qu’il était régulièrement appelé par le Mujao pour aller voir les prisonniers. Ils lui demandent de rapporter ce qu’il voit pour que la population soit prévenue. Il avait aussi été "convié" le jour de l’amputation, autant dire qu’il n’avait pas le choix de ne pas venir. Mais ce jour-là, seuls les éléments du Mujao ont pu filmer.
 
"Les gens ici refusent d’assister à ces scènes, ça les heurte profondément"
 
Les journalistes sont très peu nombreux ici. Par exemple, sur les quatre radios, seuls deux ont encore le droit de diffuser des journaux. Les deux autres étant consacrées aux prêches et à la lecture du Coran. Le Mujao contrôle dans les moindres détails ce qui est dit et sait faire pression pour que sa version des faits soit toujours celle qui est diffusée. Tout le monde est obligé de se soumettre.
 
Au début, le Mujao annonçait publiquement les applications de la charia. Ils voulaient que tout le monde vienne voir. Mais les gens ici ne sont pas comme ça, ces punitions les heurtent profondément. Et des jeunes profitaient de ces moments pour venir manifester leur colère. Donc depuis peu, le Mujao se fait plus discret car s’ils veulent qu’on se plie à leurs règles, ils ne veulent pas pour autant de problèmes avec la population.
 
Des combattants et des badauds assistent à la scène.

Billet écrit avec la collaboration de Ségolène Malterre (@SegoF24), journaliste à France 24.

Commentaires

Et comment ils font dans le sud ?

De temps en temps ils nous montrent des vidéos du nord de mali mais jamais du sud. pourquoi ?
Ce que je sais c'est que le peuple malien est très pauvre et la plus part vivent dans des société tribale, que ça soit dans le nord ou le sud.
je me demande comment se comporte les pauvres tribus du sud ?
Es-qu'ils ont les moyens pour construire des prisons dans les quel ils mettent les voleurs ?
Es-qu'ils ont les moyens de nourrir et de soigner les prisonniers ?
Es-qu'ils fournissent un soutien éducatif à ses prisonnier pour qu'une fois sortie il ne recommence pas à voler ?
Vous ne trouvé pas étrange que les médias ne nous parle jamais de se que se passe au sud.
A ce que je sache cette zone n'est pas un paradis c'est une dictature.

Et comment ils font dans ton pays ?

Les médias ne nous disent non plus comment ils font dans ton pays !! tu veux savoir pourquoi ? simplement par ce que ce qu'il font dans ton pays relève de la " normalité " . En effet on ne peut dénoncer ce qui est normal, car ce qui est normal est approuvé par tous et non imposé à tous !. Avais tu entendu au paravent parler de ses actes de barbarie au mali ? Et ben non simplement par ce que ça ne se produisait pas ou du moins ça n'était pas officiel. Aujourd'hui nous avons effectivement des barbares dans le nord du mali, voici la raison pour laquelle les médias en parlent ! Je suis sur que tu ne voudrait pas que l'on te bastone à coups de fouet simplement par ce que tu n'as pas encore marié ta copine. Alors ne viens nous faire le coup d'un monde sans justice équitable. Merci

Condamner un homme, ne

Condamner un homme, ne serait-ce que pour un vol, est une responsabilité énorme. Condamner à tort un homme d'un crime qu'il n'a pas commis est un crime encore plus grave. Aussi pour que la justice fonctionne, il faut pouvoir lever des impôts et rémunérer des hommes qui se voient confier ces responsabilités.

Ce petit rappel est nécessaire quand on parle de populations dont la préoccupation première est de se nourrir pour survivre. Accabler ces hommes en les traitant de barbares est cynique. La seule volonté de justice ne suffit pas.

On ne peut pas acheter le dernier iPhone et dans le même temps traiter de barbares des peuples qui n'ont pas de quoi manger... question barbarie, l'Europe et l'inquisition ont montré qu'ils savaient y faire.

l humain est fou

c un monde de fou!!! est que celui qui coupe la main ou celui qui inflige des chatiments injuste de nos jour prouve qu il est pure est sains !!! vue que soisdisant c leur dieu ou religion qui disent de faire cela !!! est je comprend les gens qui viennent avec l histoire des autre, religions du passer, oui c vrai c etait pas jolie dans le passer mais l humain evolue !!!! mais apparement des religions ou des dieux non???c ca???? faux reflechir avant ,franchement jsui pas fier de vivre en voyant comment l humain est debile pauvre futur generation

Islam

C'est ca, l'Islam. Ca commence avec le port du voile et ca se termine en amputant les membres, en tuant a coups de pierre, ou meme en ecrasant des avions dans des immeubles. Et apres les Musulmans nous diront que le vrai Islam pronne la tolerance etla paix. Bas voyons, on a des yeux et un cerveau: faut pas nous prendre pour des imbeciles.
La realite c'est que l'homme a invente le concept d un dieu pour donner des reponses aux questions existentielles. Mais cela n empeche que dieu n'existe pas et Mao avait raison quand il disait que la religion est l opium du peuple.

Islam

L'islam a tjrs prôné le pardon et la tolérance. Pour les musulmans avertis et qui connaissent bien leur religion, ils savent bien se comporter avec des con-citoyens qui forcément ne partagent pas les mêmes croyances et les mêmes idéologies religieuses et je trouve ça normale. Par contre ce que j'arrive toujours pas à comprendre c'est le fait que ces voyous veulent coûte que coûte imposer la charia à des populations qui ne le savent pas.Pourquoi? Même si elles connaissent la loi islamique elles ne l'ont jamais appliquées depuis des siècles. En plus chacun est libre de ces croyances et de ses pratiques d'applications. C'est au tout puissant de juger entendrons le jour du jugement dernier,pas nous êtres humains qui n'agissent que selon nos volontés et intérêts personnels.

Ne vous trompez pas de dieu!

Le diable existe et c'est cela le drame. Il pille, vole, viole, TUE. Pour se faire accepter il prend le "titre de dieu". Il se fait passer pour dieu, il crée des camps de concentration, des chambre à gaz, des goulags, des génocides, et fait tuer en au nom de ce dieu, un FAUX.

Dieu, celui qui donne la vie est du côté de l'Homme. Il propose "TU NE TUERAS POINT

Le MAL, le diable est heureux de vous entendre dire que Dieu n'existe pas. Il est heureux de constater que pour l'homme, seul l'homme existe... seul la possibilité de faire le mal existe. NON, criez fort "La vie est sacrée, la vie doit demeurer dans l'Homme. A bon entendeur salut!

Vous avez absolument raison.

Vous avez absolument raison.

Parce que le diable existe?

Parce que le diable existe? Pouvez vous nous fournir une preuve,UNE PREUVE et non des racontars ,dieu ,diable ange et démon ,rien que des histoires à dormir debout.

le diable existe

regarder comment l'homme agit, voilà la preuve que le diable existe.



Fermer