À Hong Kong, soutenir Pékin, ça rapporte 25 euros

L'organisateur donne 250 HKD a un "manifestant".
 
Mardi, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté à Hong Kong pour demander la démission de Leung Chun-ying, le chef de l’exécutif régional soutenu par Pékin. Le même jour, des milliers de personnes ont répliqué par une contre-manifestation de soutien à l’homme fort de l’île…et sont repartis avec quelques billets.
 
Outre sa proximité avec les autorités de Pékin, les manifestants reprochent à Leung Chun-ying d’avoir fait agrandir illégalement sa maison alors que la ville, totalement bondée, manque cruellement de logements. Mardi, ils étaient 130 000 selon les organisateurs - 17 000 selon la police - à battre le pavé au cri de "Leung Chun-ying, démission", certains portant des masques de Pinocchio pour dénoncer les "mensonges" du chef de l’exécutif. Au même moment, dans le centre ville, 60 000 personnes selon les organisateurs - 8 000 selon la police - sont venues à l’inverse pour le soutenir.
 
Quelques jours auparavant, un étonnant message avait été posté par un internaute sur Facebook
"Manifestation du 1er  janvier […] Tous les participants seront payés 300 HKD [30 euros]. La manifestation durera deux heures. Vous serez payés le jour même. […] Si vous voulez participer, contacter Ah Long par Whatsapp au 54070155." Intrigués, des journalistes citoyens du site House News ont décidé de jouer le jeu. Après avoir pris contact avec le dénommé Ah Long, ils ont tout filmé en caméra cachée, jusqu’au paiement de 250 HKD pour leur participation. Voici leur vidéo.
 
Traduction des indications sur la video :
 
"10h : une centaine de personnes se rassemblent à Statue Square [centre]. Un homme qui semble être l’organisateur tamponne les mains des manifestants.
10h30 : Le cortège se dirige vers le siège du gouvernement (tout le monde se cache le visage).
12h20 : Fin de la manifestation. On attend le paiement sur la plage derrière le bâtiment du Conseil législatif.
13h15 : Les participants font la queue devant des toilettes en préfabriqué. Celui qui donne l’argent est aussi celui qui tamponnait les mains des manifestants. Chacun empoche 250 HKD [25euros]. […]"
 
Le compte-rendu est disponible ici en chinois.
 
Photo House News. Les manifestants dissimulent leur visage.
Une autre vidéo de la même scène, filmée de loin, a été postée par le site Passion Time. On y voit la même personne essayant de rémunérer discrètement les participants. 
 
La manifestation était organisée, entre autres, par la chambre de commerce des nouveaux territoires, une institution hongkongaise proche de Pékin. Le jour du rassemblement, les journalistes de House News ont photographié le directeur de la propagande de cette organisation avec le jeune homme qui payait les manifestants. Ils auraient compté ensemble les participants. Le site affirme que c’est la chambre de commerce qui les a payés, ce que les organisateurs ont immédiatement nié. 
 
Depuis l'accord de rétrocession de Hong Kong à la Chine par le Royaume-Uni en 1997, l'ancienne possession britannique fait partie intégrante de l'empire du Milieu, mais elle a gardé un statut à part, notamment en ce qui concerne la réglementation des médias et de la vie politique. L’île a par ailleurs choisi de préserver sa culture cantonaise. Nombre de Hongkongais s’inquiètent que le rattachement à la Chine vienne à terme éroder leurs spécificités.
Contributeurs

Commentaires

Encore faut il que ces

Encore faut il que ces manifestant soient vraiment Hongkongais. Dans cette ville ou le PIB/h par habitant est l'un des plus élevés au monde j'en doute bien. Ce ne peut être que des chinois continentaux communistes ou pas mais assez pauvres pour accepter 25 euros pour raser la rue au profit d'un corrompu.

mdr

le probleme est de savoir, avec quel argent, ils ont été payés...corruption quand tu nous tiens



Fermer