Les 5 meilleurs films de tous les temps selon nos Observateurs

 
Nous avons demandé à nos Observateurs des quatre coins du monde, du Chili à la Chine en passant par le Sénégal et le Liban, d’élire les cinq films qui les ont le plus marqué dans leur vie.Voici leur classement.

 
Quinze ans après sa sortie en salle, le Titanic de James Cameron occupe toujours la deuxième place du box office mondial (derrière Avatar, du même Cameron !). Rien d’étonnant donc qu’il ait été le film le plus plébiscité. Le fabuleux destin d’Amélie Poulain, l’un des plus gros cartons du cinéma français, et Autant en emporte le vent, classique parmi les classiques, complètent le podium.
 
Pas de surprise non plus en quatrième et cinquième position, où l’on retrouve Le Parrain et Matrix, deux trilogies qui ont aussi marqué, chacune à leur manière, l’histoire du cinéma.
 
D’autres Observateurs, cinéphiles dans l’âme, ont voté pour des œuvres moins connues du très grand public mais adoubées par la critique. 

ZIMBABWE : "'La Vie est belle' est construit à la manière d’une fable où l’émotion l’emporte sur tout le reste"

Mthokozisi Ndebele est zimbabwéen. Il habite à Bulawayo.
 
 
Avec La vie est belle, le cinéaste italien Roberto Benigni prenait un énorme risque en proposant un mariage entre la comédie légère et la tragédie des camps de concentration. Benigni interprète le rôle d’un juif pendant la Seconde Guerre mondiale déporté avec sa petite famille dans un camp allemand. Là, il fait croire à son fils que tout n’est en réalité qu’un jeu, dont le but serait de gagner un char d’assaut. Ce film est construit à la manière d’une fable où l’émotion l’emporte sur tout le reste. L’amour et la tendresse que ce père de famille éprouve pour sa famille est sans limite. Ici, l’objectif n’est pas de faire oublier les horreurs commises par les nazis, mais d’apporter une petite touche d’humanité.
 
 
Son classement :
 
1. La Vie est belle (1997), de Roberto Benigni
 
2. À la recherche du bonheur (2006), de Gabriele Muccino
 
3. Titanic (1997), de James Cameron
 
4. Shrek (2001), d’Andrew Adamson
 
5. Le danseur du dessus (1935), de Mark Sandrich

RUSSIE : "'Happy Together' est un film sensible et envoûtant"

Ostap Karmodi est russe et vit actuellement en Europe de l’Ouest.
 
 
Mon film préféré est Happy Together, un film hongkongais réalisé en 1997 par Wong Kar-wai. Soit une histoire d’amour entre deux hommes de Hong-Kong qui, un jour, décident de séjourner en Argentine. Mais leur aventure tourne mal et pourrait se résumer à un ‘Je t’aime moi non plus’. Pour moi, il s’agit d’un chef-d’œuvre. Ce film est sensible, envoûtant, sensuel… Il parle de la vie, tout simplement. Les deux protagonistes [Tony Leung et Leslie Cheung, NDLR] sont homosexuels mais l'histoire ne tourne pas autour de cela, le réalisateur s’intéresse avant tout à la crise du couple. De plus, grâce à une esthétique soignée - alternance d’images en couleur et en noir et blanc - le resultats est magnifique.

 
Son classement :
 
1. Happy Together (1997), de Wong Kar-wai
 
2. M Le Maudit (1931), de Fritz Lang
 
3. À bout de souffle (1960), de Jean-Luc Godard
 
4. Le Miroir (1975), d'Andreï Tarkovski
 
5. Y a-t-il un flic pour sauver la Reine ? (1988), de David Zucker

LIBAN : "'Seul au monde', je l’ai vu au moins une dizaine de fois et à chaque fois il m’a fait pleurer"

Lebma est libanaise. Elle vit à Beyrouth.
 
 
Mon choix numéro un s’est naturellement porté vers Seul au monde, un film de Robert Zemeckis avec Tom Hanks, qui campe une sorte de Robinson Crusoé des temps modernes. Après un accident d’avion, il se retrouve bloqué sur une île déserte avec pour seul ami… un ballon de volley. Tom Hanks, dont je suis fan, accomplit une très belle performance d’acteur. Seul personnage du film, on le voit passer par tous les états : de l’espoir à la désillusion, du rire aux larmes… Mais aussi maigrir à mesure que les plans défilent [Tom Hanks a perdu énormément de poids pour ce rôle, NDLR], ce qui ne rend que plus crédible l’histoire. Ce film, je l’ai vu au moins une dizaine de fois et à chaque fois il m’a fait pleurer.

 
Son classement :
 
1. Seul au monde (2000), de Robert Zemeckis
 
2. Légende d’automne (1994), d’Edward Zwick
 
3. Autant en emporte le vent (1939), de Victor Fleming
 
4. Pretty woman (1990), de Gary Marshall
 
5. N’oublie jamais (2004), de Nick Cassavetes

FRANCE : "'Les 400 coups' est une œuvre en résonance avec la société actuelle"

Benjamin Potet est français. Il vit à Sao Paulo, au Brésil.
 
 
Le chef-d’œuvre qui a marqué mon époque est La Haine [film de Mathieu Kassovitz sur les banlieues françaises, NDLR] mais Les 400 coups de François Truffaut - son premier film - a été une vraie claque. Pour moi, ils sont dans la même veine : ce sont deux films coups de poing. Les 400 coups raconte l’enfance difficile d’un garçon de 12 ans dans la France des années 1950 qui ne s’entend pas avec ses parents et qui finit dans un centre pour mineurs délinquants.
Cette œuvre a bouleversé l’histoire du cinéma français pour son avant-gardisme. Il parle d’une jeunesse qui souffre des mêmes maux que celle d’aujourd’hui [le film est sorti en 1959, NDLR]. Bref, il est complètement en résonance avec la société actuelle.

 
Son classement :
 
1. Les 400 coups (1959), de François truffaut
 
2. Les nuits de Cabiria (1957), de Federico Fellini
 
3. La Haine (1995), de Mathieu Kassovitz
 
4. Central do Brasil (1998), de Walter Salles
 
5. Santiago (2007), de Joao Moreira Salles
 

ÉTATS-UNIS : "'La Bataille d’Alger' a inspiré l’administration Bush dans sa lutte contre le terrorisme"

Sean Jacobs est américain. Il vit à New York.
 
 
Film italo-algérien de Gillo Pontecorvo réalisé en 1966, La Bataille d’Alger revient sur la bataille qui a opposé l’armée française aux indépendantistes du Front de libération nationale (FLN), en 1957. Une merveille ! Ce docu-fiction qui mélange images d’archives et de reconstitution est un morceau de bravoure car il n’hésite pas à afficher son parti-pris anticolonialiste [Considéré comme un film de propagande, le film a été censuré en France jusqu’en 2004, NDLR]. Aussi surprenant que cela puisse paraître, il a inspiré l’administration Bush dans sa lutte contre le terrorisme. Richard Clarke, qui fut le 'Monsieur anti-terrorisme' sous Clinton et W. Bush, l’a plusieurs fois montré à son personnel.

 
Son classement
 
1. La Bataille d’Alger (1966), de Gillo Pontecorvo
 
2. Borom sarret (1963), d’Ousmane Sembène
 
3. Do the Right Thing (1989), de Spike Lee
 
4. Mapantsula (1988), d’Oliver Schmitz
 
5. Raging Bull (1980), de Martin Scorsese

Commentaires

Classement des meilleurs films

Pas facile de désigner les meilleurs. La liste varie nécéssairement d'un pays à l'autre, de ce que le citoyen recherche dans un film : l'action, la réflexion, la tendresse, l'émotion, le fantastique...
De fait avant de poser la question du meilleur film, faut-il définir des critères. Personnellement mes films préférés sont :
- le méccano de la Générale ;
- drôle de drame ;
- Z
- autant en emporte le vent ;
- la fiancée du pirate.

Et je peux en ajouter des tas d'autres : pretty woman, le diable s'habille en Prada, le dictateur, les chasses du comte Tsaroff... et j'allais omettre les tonton flingueurs.

Comment savoir si j'adore un film ? Facile. Je le regarde plusieurs fois et jamais je ne m'en lasse.

le classement des films

le manque d'objectivité devant lequel je m'incline,met en relief la tendance des ètres,à se laisser subjuguer par la sentimentalité pseudo objective,en rapport avec la fiction.Autant en emporte le vent lui,se rencontre encore de nos jours.Le titanic,fut une leçon donnée à la présomption des hommes,à se croire plus doués que la nature.



Fermer