"Vous n'avez pas de conviction ni de compétence ? Devenez homme politique en Libye"

Photo d'un rebelle non-identifié à Tripoli après la chute du régime de Mouammar Kadhafi.
 
Un blogueur du site LibyaBlog, un projet commun à FRANCE 24 et RFI, a publié un guide humoristique pour expliquer comment créer son parti politique et mener une campagne électorale en Libye après la révolution de 2011.
  
Si vous voulez embrasser une nouvelle carrière politique en Libye, suivez donc le guide de Karim Nabata...
Contributeurs

"Peu importe vos convictions, il faut savoir les changer, et rapidement, selon la période"

Cher imposteur,
 
Après avoir franchi avec succès l’étape “Retournement de veste”, il est temps de vous faire une place plus grande sous le soleil. Nous allons vous aider a mieux profiter de ce système…
 
- Vous avez des ambitions politiques mais vous ne savez pas comment faire pour créer votre parti et devenir leader ?
 
- Vous avez raté votre vocation en ayant un diplôme de coiffeur ou de réparateur de télé, et maintenant vous voulez intégrer la vie politique ?
 
Pas de problème, vous n’avez qu’à suivre ces instructions pour devenir un vrai politicien.
 
Suivez le guide…
 
Il faut savoir, avant de commencer, que la politique libyenne et très complexe. Peu importe vos convictions, il faut savoir les changer, et rapidement, selon la période. Alors je vous conseille d’abandonner tous vos projets électoraux et d’attendre, car l’opinion publique libyenne change d’avis toutes les cinq minutes.
 
Mais commençons par le commencement.
 
Vous voulez créer votre parti politique et vous n’en avez pas les moyens ? Il vous faut des fonds importants, il vous faut des financements, ne cherchez pas loin, vous avez le choix entre deux solutions :
 
- Soit vous vous déclarez libéral. Là, vous allez solliciter l’aide des hommes d’affaires libyens qui veulent blanchir leurs argent après ce changement radical dans le pays.
 
Il faut saisir cette opportunité et intégrer ces gens dans votre parti avec, bien sûr, des promesses de fournir une couverture et une vitrine à leurs activités suspectes et leurs promettre aussi la continuité de ces activités. Mais n’oubliez jamais que ces gens sont, à la base, des CAPITALISTES et que cela va façonner les grandes lignes de votre campagne électorale. Le souci que vous allez avoir, si vous avez opté pour ce choix, c’est d’être traité de laïc.
 
Pour éviter cet écueil, utilisez dans votre discours politique le maximum de passages du CORAN et des HADITHS même s'ils ne sont appropriés.
 
- Soit vous vous déclarez islamiste, de préférence pas SALAFISTE ni SOUFI. Le mieux est d’être FRÈRE MUSULMAN car c’est à la mode. C'est aussi le plus rentable financièrement parlant. Pa contre, contrairement au libéralisme, il faut se déplacer pour chercher les fonds. La destination favorite pour cela est le QATAR. Une fois là-bas, il ne vous reste qu’à déclarer que vous êtes un Frère musulman pur et dur, et que vous avez toujours milité pour la cause. Ne vous inquiétez plus pour le reste, ils sont demandeurs, et vous allez avoir tous les fonds nécessaires à votre campagne.
 
Conseil : pensez à avoir l’apparence qui convient à cette option, tenues vestimentaires, look et accessoires. Essayez de vous montrer souvent en tenues traditionnelles (de préférence en djellaba). Mais si vous êtes amateur de costumes, il faut aller chez le couturier pour arranger vos pantalons afin qu’ils soient courts (de préférence au-dessus des chevilles). Autre astuce : ne mettez jamais de cravate. Choisissez des couleurs sombres mais surtout pas le vert ! Pour le look, il faut d’abord, bien sûr, laisser pousser la barbe mais pas la moustache. Ne mettez plus de parfums de marque mais utilisez plutôt les essences qui sont en vente devant les mosquées. Comme accessoire, le chapelet ne doit jamais vous quitter.
 
Une fois que vous avez complété cette étape, le reste est tout ce qu’il y a de plus simple.
 
La campagne électorale :
 
Quelles que soient vos nouvelles convictions (libéral ou islamiste), vous avez des recommandations à ne pas négliger dans votre compagne :
 
- Faites-vous un CV lourd, procurez-vous un doctorat (facile à acheter sur le marché local ou dans les pays d’Europe de l’Est) dans une discipline imposante comme la gestion des économies en crise (cf. Mahmoud Jibril)…
 
- Sélectionnez les membres de votre parti parmi les grandes familles et les grandes tribus, cela vous permettra déjà d’avoir un atout majeur à jouer lors des élections.
 
- N’oubliez pas de mettre quelques figures féminines sur vos affiches.
 
Avec tout mes vœux de réussite et…
 
“À la prochaine révolution !”
 
 


Fermer