Clashs entre des membres des Frères musulmans et des militants laïcs place Tahrir

Une vingtaine de partis politiques et d’organisations laïques se sont rassemblés ce vendredi sur la place Tahrir, au Caire, pour une journée de "réalisation de la révolution". Ils protestent contre la décision prise jeudi par un tribunal du Caire d’acquitter 24 figures de l'ancien régime. Ces derniers comparaissaient pour l'assaut contre les manifestants de la place Tahrir le 2 février 2011, aussi appelé la "bataille du chameau".   

L’estrade du parti populaire de Hamdeen Sabbahi, troisième homme de l’élection présidentielle égyptienne, a été détruite par des militants des Frères musulmans, le parti dont est issu l’actuel président Mohamed Morsi. Plusieurs personnes auraient été blessées dans les heurts qui ont suivi et qui se poursuivent sur la place centrale du Caire.
 
L'estrade attaquée. Photo postée
ici.
 
Photo postée par Sandmonkey.
 
 Affrontements à proximité de la place Tahrir.
Contributeurs

"Ils chantent, s’insultent, se poussent, se jettent quelques pierres"

 Notre Observateur, @kandily était sur la place Tahrir au début de la manifestation.
 
Les partis de l’opposition avaient installé une estrade place Tahrir. Mais les militants des Frères musulmans sont arrivés et l’ont détruite. Les Frères musulmans se sont ensuite installés dans les rues qui mènent à la place Tahrir, notamment Mohamed Mahmoud. Depuis les opposants et les Frères musulmans sont face à face. Je dirais qu’en tout à il y a entre 10 et 15 000 personnes, mais il y a beaucoup plus d’opposants.Ils chantent, s’insultent, se poussent, se jettent quelques pierres. Mais rien de très méchant, pas de coups de feux. D’autres manifestants convergent maintenant vers la place.
 
Blessé sur l'avenue Mohammed Mahmmoud. Photo postée par Sandmonkey.


Fermer