"Innocence of muslims": nos Observateurs expliquent pourquoi ils manifestent

Photo d'une manifestation au Caire, vendredi 14 septembre, posté sur Twitter par @TheMiinz
 
 
La colère ne retombe pas dans le monde musulman depuis la diffusion sur YouTube de la vidéo "Innocence of muslims", un film jugé insultant envers le prophète Mahomet ". Après la vague de manifestations de vendredi, dont plusieurs ont dégénéré en violences, de nouvelles mobilisations sont prévues cette semaine. Trois manifestants s’expriment ce qui les a le plus choqué dans cette vidéo.
 
 
Il est difficile de parler du film "Innocence of muslims", car il n’existe aucune preuve, jusque-là, que ce film ait réellement vu le jour. L’objet de la polémique est une vidéo longue de 13 minutes, supposée représenter le prophète Mahomet, sa femme Khadija et ses compagnons. L’extrait, de piètre qualité, tourné sur fond vert, semble avoir été doublé afin de tourner en dérision les personnages (c’est ce qu’affirment également les acteurs qui ont participé à la production). Les dialogues se moquent également du Coran et présente les musulmans comme des pédophiles.
 
Les premières rumeurs affirmaient que le réalisateur du film était un Américain d’origine israélienne, provoquant une vague de manifestations contre les représentations des États-Unis dans plusieurs pays du monde musulman. Mais le mystère plane toujours sur sa véritable identité.
 
 
Vendredi, des ambassades occidentales ont été attaquées à Kharthoum, au Soudan, ainsi qu’à Tunis, en Tunisie. En plus des quatre personnes mortes jeudi au Yémen, ces manifestations violentes auront fait quatre morts à Tunis, trois au Soudan et un à Tripoli, au Liban. Dimanche soir, au pays du Cèdre, le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, s’est à son tour insurgé contre cette vidéo et a appelé ses partisans à manifester cet après-midi.
 
 
 
Marche de protestation à Bagdad, Irak.
 

"Même si je n’ai pas encore eu le temps de bien comprendre le contenu de cette vidéo, il est de mon devoir de me joindre à ces manifestations"

Mahmoud Seddik Agha est étudiant, habitant dans la région du sud Kordofan au Soudan. Il a manifesté cet après-midi.
 
J’habite au sud Kordofan et je n’ai donc qu’un accès limité à Internet et aux médias. Je n’ai pas pu mener mes propres recherches concernant ce film. [L’existence du film n’a pas encore été prouvée]
 
Tout ce que j’en ai vu, c’est un extrait vidéo de quelques minutes qu’un ami soudanais vivant aux États-Unis m’a envoyé par mail. Je ne comprends pas très bien l’anglais, mais mon ami m’a expliqué qu’il s’agissait d’une parodie dont le but était de ridiculiser l’islam et les musulmans, ainsi que de porter atteinte au prophète Mahomet. Et hier, à la mosquée de mon quartier, j’ai vu un écriteau invitant les fidèles à se rendre à une conférence le soir pour leur expliquer le contenu de ce film.
 
Je suis contre l’usage de la violence et je condamne ce qui s’est passé en Libye. Cela ne fait que ternir davantage l’image des musulmans dans le monde. Cela dit, je pense qu’il est nécessaire de sortir manifester pour expliquer au monde qu’on a porté atteinte à des millions de gens à travers ce film. Je ne sais pas exactement à quelles notions le film s’est attaqué, mais je trouve inacceptable de mettre en scène le prophète. De toute façon, je ne pense pas qu’autant de personnes puissent sortir dans la rue sans raison. Même si je n’ai pas encore eu le temps de bien comprendre le contenu de cette vidéo, il est de mon devoir de me joindre à ces manifestations.

"J’ai manifesté pour demander aux autorités américaines d’interdire le film"

 Ahmed Abbas al-Bacha a participé à une manifestation contre le film hier à Taez, deuxième ville du Yémen.
 
Mes amis m’ont conseillé de ne pas voir le film parce que cela reviendrait à commettre un pêché. Mais j’ai préféré en avoir le cœur net et j’ai visionné un extrait doublé en arabe sur YouTube. J’ai été choqué. L’extrait en question, qui dure treize minutes, tourne en ridicule notre Prophète - que le salut soit sur Lui - qu’il dépeint comme un obsédé sexuel et un pédophile. Le film décrit, en outre, les chrétiens comme une communauté opprimée par les musulmans, ce qui est faux selon moi.
 
J’ai donc participé à une manifestation hier, à laquelle ont pris part des milliers de personnes, pour dénoncer cette immonde production anti-islam et demander aux autorités américaines d’interdire la diffusion de la vidéo. J’entends bien que l’État américain n’est pas responsable des productions cinématographiques. Mais de la même manière que des lois négationnistes ont été votées contre ceux qui remettent en cause la Shoa, les législateurs pourraient par exemple adopter une loi contre les actes anti-musulman.

"J'ai refusé de regarder car ça m'aurait perturbé"

Younessgera vit à Casablanca au Maroc.
 
Hier vers 16 heures, je me suis joint au rassemblement qui s’est tenu devant l’ambassade des Etats-Unis, située près de mon lieu de travail. Les manifestants brandissaient des pancartes clamant : "Tout sauf le prophète", mais ils ont fait preuve de civisme car il n’y a pas eu d’insultes ni d’actes de violence. 
 
Personnellement, je me suis abstenu de regarder des extraits du film en question parce que la représentation du prophète est interdite dans notre religion. Et de toute façon, voir Mohamed ainsi tourné en dérision aurait perturbé mon esprit.
 
Les gens savent bien ici que les autorités américaines n’ont rien à voir avec ce navet. Mais ils voulaient exprimer leur désapprobation devant l’ambassade des États-Unis parce que le film est produit dans ce pays.
 
À Casablanca, les manifestants scandent "Obama, Obama, nous sommes tous des 'Oussama' !" (en référence à Oussama Ben Laden)
 

Commentaires

liberté d'expression

la majorité des français parle de liberté d'expression quand ce sont des sujets qui ne les concernent pas...mais quand il s'agit de Dieudonné un citoyen français de mère bretonne, la majorité défend cette même liberté d'expression...

alors au lieu de critiquer sur ce qui se passe ailleurs , cette majorité ferait mieux de balayer devant sa porte

marre de cette liberté d'expression à géométrie variable

opinion & vérité

" je ne suis pas du tout d'accord avec ce que vous dites mais je me battrai pour que vous puissiez le dire"" c'est formidable mais seulement quand on parle de OPINION

ici il s'agit de vérité sur un homme qui a vécu un moment il y a 1450 an et il a fait des choses!!!
je suis ok que vous pouvez dire sur cette personne ce que vous voulez avec preuve à l'appui si non ca devient des mensonges et je pense pas que tu sera d accord que vous écouté des mensonges
" je ne suis pas du tout d'accord avec ce que tu es mais je me batterai pour que personne ne dira des mensonge sur vous"

Opinion...

Y a t-il des preuves scientifiques de l'existence réelle de cet homme il y a 1450 ans ?

lexpression dune liberte qui

lexpression dune liberte qui visse a insulter ttes une religion et des millier des gens a travers le monde
n est pas une liberte car au dela de toutes les pensees il es inconcevable daccepter une telle barbaries ki visent a porter atteinte a la spirutualite de lautre et personne noblige une autre a se soumettre a ces lois
mais au respect de sa quete spirituelles et humaine car chaqun a le droit de senerver parcque c une atteinte et laissez moi vous dire que c pa une mode de pensee mais une religion qui est pratiquer a travers le monde alor on censure quon il sagit d la securite des usa par ex les info de wikileaks mais un film qui touchent + de milliards de personne a travers le monde et sa on nacceptent en aucun cas

Réponse à keenzy et ceux d'avant

Allah (soubhanahou wa ta'ala) a donné à chaque musulman la capacité de réfléchir et d'apprendre.
Le prophète Muhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) n'a pas rejeté cette capacité.

Il est donc étrange d'observer cette agitation autour d'un très mauvais film que même un étudiant en école de cinéma n'oserait pas présenter à son professeur dans le cadre de ses travaux dirigés.

Questions :
- l' anti-américanisme primaire obscurcit-il les capacités de réflexion ?
- un bon musulman n'a-t-il pas mieux à faire que de suivre des appels à manifester sans savoir pourquoi ? (j'observe que de l'aveu même de certains manifestants, ils n'ont pas pu ou pas voulu regarder ces images - on ne peut pas appeler ça un film, ce serait ôter toute sa noblesse au 7ème art)
- un bon musulman est-il comme un mouton qui suit celui qui le précède, sans voir où il l'emmène ?
- le féodalisme et la manipulation existeraient-ils réellement dans le monde musulman ?
- les foules de croyants seraient-elles méprisées par leurs dirigeants au point qu'elles soient utilisées pour satisfaire des objectifs politiciens ou radicaux ?
- un bon croyant pourrait-il s'abaisser à détruire une école, ou à supprimer une vie, elle-même divine par le souffle qui l'a inspirée? Pourrait-il perdre le contrôle de ses émotions au point de commettre des saccages, ou de se ridiculiser aux yeux du monde, et par là-même ridiculiser sa propre religion aux yeux des incroyants ?

Non, je refuse d'accepter cette facilité intellectuelle.

Reprenez-vous, réfléchissez et demandez pardon à Allah (soubhanahou wa ta'ala) pour toutes vos turpitudes. Montrez un visage aimant et tolérant, méprisez la bassesse venue d'un mécréant et n'y répondez pas.
Il existe un germe du Divin en chaque homme, musulman ou non; votre devoir est de le nourrir de votre savoir pour qu'il croisse dans le respect et la crainte d'Allah (soubhanahou wa ta'ala) et du prophète Muhammad (sallallâhou alayhi wa sallam).

Si vous tuez le germe, vous tuez une partie de vous-même, prenez-en conscience et demandez-vous : Allah (soubhanahou wa ta'ala) voudrait-Il cela ?

Enfin !

Je suis admiratif de ta grande sagesse ! Merci de nous donner à voir (enfin) le beau visage de la religion Musulmane...

Avec tout mon respect !

Vous avez certainement raison

Vous avez certainement raison ,mais le hic c'est que quand vous parlez de liberté de penser ,on sent que vous parlez de quelque chose d'utopique ,mais malheureusement nous ne sommes que des piètres humains ,si par exemple ,j'écrivais un texte qui insulterai votre mère (je le dis par exemple ,puisque c'est la personne qui nous est plus chère dans ce monde ) est ce que vous allez prendre cela pour de la liberté de penser ?? Sachez qu'en Islam ,le prophète ,et tous les autres prophètes (Jésus Christ entre autres) sont plus chers et plus aimés que les membres mêmes de la famille ...Donc pour les musulmans ,c'est de l'offense ,de la provocation et de l 'humiliation tout court de pouvoir blasphémer à l'insu de leur religion ...

J'espère que vous avez compris maintenant l'ampleur du sujet pour les autres ..Mais certes ,c'est scandaleux le nombre des morts et des blessés à cause des manifestations ,même le prophète n'aurait jamais réagit ainsi ,Il était beaucoup plus zen et beaucoup plus humble pour faire cela ...

Ikram - Liberté de penser

La liberté de penser et la liberté d'expression devraient être dissociées, dans ton commentaire.
En effet, pardon pour cette précision sémantique, mais la liberté de pensée n'a jamais fait de mal à personne, au contraire.
C'est la liberté d'expression qui peut entrainer des dommages irréversibles, surtout quand elle est immature, ignorante et mal maitrisée et que de plus elle s'adresse à des personnes dont la liberté de pensée est formatée (ou contrainte) par des systèmes qui les dépassent, les étouffent ou les submergent, bref : qui les maintiennent dans un état de soumission manipulable à merci et qui les privent de leur libre arbitre.

La dernière fois que les chrétiens ont brûlé ou torturé d'autres chrétiens n'est pas pas si éloignée de nous.
Aujourd'hui, quelques religions ont encore des règles qui paraissent barbares aux yeux de certains. Soit. D'une certaine façon, ça l'est.
Mais ce n'est pas plus barbare que de savoir que tous les jours des enfants couverts de mouches meurent de faim dans d'atroces souffrances, et d'aller ensuite se gaver de hamburger et de sodas avec la conscience tranquille. (Aah, arrêtes de parler de ça, ça me met mal à l'aise ! "Ah, oui, ça pourrait te couper l'appétit, c'est ça ?")
Je rappelle aux uns et aux autres, que tout est relatif et que tout est une question de temps. Nous n'avons pas tous la même histoire ni le même rythme d'évolution.

La liberté d'un être s’arrête

La liberté d'un être s’arrête a la liberté d'un autre. Il n'est pas ici question de liberté de d'expression mais belle et bien de provocation et d'injure envers une religion. Ce film a pour seul et unique but d'insulter l'homme le plus aimer des musulman et cela est un niveau au-dessus des caricature qui ont été fait de Mohamed. Le réalisateur de ce film est a condamner.

le droit à l'epression

je teins a te dire que même si tu n'es pas d'accrore avec une religions du doit respecter les perssonnes qui la pratique et respecter le maniére de faire. Personne ne devrais manquer de respect à aucun religion quelque soit.
l'auteur de ce film n'as eu aucun respect pour la religion musulmanne, il raconte des choses mensongerer, car l'ismal proclame le respect , la passience , la genérosité, des qualité qui represente bien les musulman que je connait.
l'auteur devra rendre des contes au musumant du monde entier, par un jugement de la justice.



Fermer