"Innocence of muslims": nos Observateurs expliquent pourquoi ils manifestent

Photo d'une manifestation au Caire, vendredi 14 septembre, posté sur Twitter par @TheMiinz
 
 
La colère ne retombe pas dans le monde musulman depuis la diffusion sur YouTube de la vidéo "Innocence of muslims", un film jugé insultant envers le prophète Mahomet ". Après la vague de manifestations de vendredi, dont plusieurs ont dégénéré en violences, de nouvelles mobilisations sont prévues cette semaine. Trois manifestants s’expriment ce qui les a le plus choqué dans cette vidéo.
 
 
Il est difficile de parler du film "Innocence of muslims", car il n’existe aucune preuve, jusque-là, que ce film ait réellement vu le jour. L’objet de la polémique est une vidéo longue de 13 minutes, supposée représenter le prophète Mahomet, sa femme Khadija et ses compagnons. L’extrait, de piètre qualité, tourné sur fond vert, semble avoir été doublé afin de tourner en dérision les personnages (c’est ce qu’affirment également les acteurs qui ont participé à la production). Les dialogues se moquent également du Coran et présente les musulmans comme des pédophiles.
 
Les premières rumeurs affirmaient que le réalisateur du film était un Américain d’origine israélienne, provoquant une vague de manifestations contre les représentations des États-Unis dans plusieurs pays du monde musulman. Mais le mystère plane toujours sur sa véritable identité.
 
 
Vendredi, des ambassades occidentales ont été attaquées à Kharthoum, au Soudan, ainsi qu’à Tunis, en Tunisie. En plus des quatre personnes mortes jeudi au Yémen, ces manifestations violentes auront fait quatre morts à Tunis, trois au Soudan et un à Tripoli, au Liban. Dimanche soir, au pays du Cèdre, le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, s’est à son tour insurgé contre cette vidéo et a appelé ses partisans à manifester cet après-midi.
 
 
 
Marche de protestation à Bagdad, Irak.
 

"Même si je n’ai pas encore eu le temps de bien comprendre le contenu de cette vidéo, il est de mon devoir de me joindre à ces manifestations"

Mahmoud Seddik Agha est étudiant, habitant dans la région du sud Kordofan au Soudan. Il a manifesté cet après-midi.
 
J’habite au sud Kordofan et je n’ai donc qu’un accès limité à Internet et aux médias. Je n’ai pas pu mener mes propres recherches concernant ce film. [L’existence du film n’a pas encore été prouvée]
 
Tout ce que j’en ai vu, c’est un extrait vidéo de quelques minutes qu’un ami soudanais vivant aux États-Unis m’a envoyé par mail. Je ne comprends pas très bien l’anglais, mais mon ami m’a expliqué qu’il s’agissait d’une parodie dont le but était de ridiculiser l’islam et les musulmans, ainsi que de porter atteinte au prophète Mahomet. Et hier, à la mosquée de mon quartier, j’ai vu un écriteau invitant les fidèles à se rendre à une conférence le soir pour leur expliquer le contenu de ce film.
 
Je suis contre l’usage de la violence et je condamne ce qui s’est passé en Libye. Cela ne fait que ternir davantage l’image des musulmans dans le monde. Cela dit, je pense qu’il est nécessaire de sortir manifester pour expliquer au monde qu’on a porté atteinte à des millions de gens à travers ce film. Je ne sais pas exactement à quelles notions le film s’est attaqué, mais je trouve inacceptable de mettre en scène le prophète. De toute façon, je ne pense pas qu’autant de personnes puissent sortir dans la rue sans raison. Même si je n’ai pas encore eu le temps de bien comprendre le contenu de cette vidéo, il est de mon devoir de me joindre à ces manifestations.

"J’ai manifesté pour demander aux autorités américaines d’interdire le film"

 Ahmed Abbas al-Bacha a participé à une manifestation contre le film hier à Taez, deuxième ville du Yémen.
 
Mes amis m’ont conseillé de ne pas voir le film parce que cela reviendrait à commettre un pêché. Mais j’ai préféré en avoir le cœur net et j’ai visionné un extrait doublé en arabe sur YouTube. J’ai été choqué. L’extrait en question, qui dure treize minutes, tourne en ridicule notre Prophète - que le salut soit sur Lui - qu’il dépeint comme un obsédé sexuel et un pédophile. Le film décrit, en outre, les chrétiens comme une communauté opprimée par les musulmans, ce qui est faux selon moi.
 
J’ai donc participé à une manifestation hier, à laquelle ont pris part des milliers de personnes, pour dénoncer cette immonde production anti-islam et demander aux autorités américaines d’interdire la diffusion de la vidéo. J’entends bien que l’État américain n’est pas responsable des productions cinématographiques. Mais de la même manière que des lois négationnistes ont été votées contre ceux qui remettent en cause la Shoa, les législateurs pourraient par exemple adopter une loi contre les actes anti-musulman.

"J'ai refusé de regarder car ça m'aurait perturbé"

Younessgera vit à Casablanca au Maroc.
 
Hier vers 16 heures, je me suis joint au rassemblement qui s’est tenu devant l’ambassade des Etats-Unis, située près de mon lieu de travail. Les manifestants brandissaient des pancartes clamant : "Tout sauf le prophète", mais ils ont fait preuve de civisme car il n’y a pas eu d’insultes ni d’actes de violence. 
 
Personnellement, je me suis abstenu de regarder des extraits du film en question parce que la représentation du prophète est interdite dans notre religion. Et de toute façon, voir Mohamed ainsi tourné en dérision aurait perturbé mon esprit.
 
Les gens savent bien ici que les autorités américaines n’ont rien à voir avec ce navet. Mais ils voulaient exprimer leur désapprobation devant l’ambassade des États-Unis parce que le film est produit dans ce pays.
 
À Casablanca, les manifestants scandent "Obama, Obama, nous sommes tous des 'Oussama' !" (en référence à Oussama Ben Laden)
 

Commentaires

Religion dangereuse

Que les gens cessent de justifier les violences a travers des actes qui n'engagent que leurs auteurs. Que ce soient les manifestants ou les auteurs du film qui a amene a la manifestation. Car au final on retrouve des innocents qui sont tues a cause de l'intolerence des uns et l'inconscience des autres...

@fatmet

Oui, beaucoup de non-musulmans perçoivent cette religion comme très dangereuse !

Comme la plus part des musulmans, tu sembles ne pas comprendre qu'il n'y a pas que des chrétiens en Occident mais une majorité de personnes qui ne croient pas du tout en Dieu. A aucun Dieu. Et c'est leur droit le plus légitime. Donc, ce n'est pas qu'un problème de religion mais aussi de Société civile.

Pourquoi la religion musulmane fait peur ? Parce qu'il y a une confusion entre l'Islam modéré et le fondamentalisme qui nous montre une image très rétrograde comme la Burka, lapidation, discours anti-occidentaux (ils faut tuer les mécréants) etc...

Les musulmans exigent que tout le monde respecte leurs coutumes et croyances mais ne semblent pas disposés à la réciproque.

Nous avons trop souvent l'impression qu'ils se comportent comme des conquérants plutôt que des invités en refusant de respecter les Lois de la République française (pour parler de la France) en particulier la laïcité.

Les Européens font très attention à ménager la grande susceptibilité des Musulmans quand ils voyagent. Les femmes ne se promènent pas en jupe dans les Souks par exemple alors que les Musulmans veulent imposer le port de la burka en France. La burka va complément à l'encontre des Valeurs fondamentales de la Civilisation Occidentale. Et en voulant absolument l'importer en France, cela fini par nous convaincre que les Musulmans sont très irrespectueuse de l'Histoire des pays qui ne sont pas de Culture musulmane.

Les vidéos de décapitation que nous avons aussi pu voir sur Internet, nous ont tout autant choqués ! Cela nous parait d'une extrême violence et d'une incroyable barbarie. Pour autant, nous n'avons pas conclu que tous les musulmans étaient comme ceux qui ont commis ces actes horribles, ni que le gouvernement du pays dont ils sont originaires, est coupable de complicité. Aux Etats-Unis, la liberté d'expression existe (ce qui ne veut pas dire qu'on doit se permettre de dire n'importe quoi. Cela fait aussi appelle à la Responsabilité personnelle). Obama n'y est absolument pour rien dans cette histoire, ni l'Ambassadeur qui a été assassiné ni même le Peuple américain. C'est juste un seul individu complément idiot qui fait ce film stupide. Et les réactions à travers le monde arabe nous montrent que les musulmans ne l'ont pas compris parce que le concept d'Etat de Droit leur est totalement inconnus. Il n'y a aucun pays musulmans qui soit une démocratie. ça nous rassure pas tellement en Europe. Nous n'avons pas vu des gens manifester normalement mais des sauvages sanguinaires prêts à massacrer n'importe qui...

Aussi dans ton commentaire, tu nous laisses penser que tu n'as aucun recul sur ta communauté puisque tu sembles nous expliquer que seul les Musulmans sont dans la lumière. Or, c'est ce qui prétend toutes les autres religions. Je regrette de te dire que je ne suis pas le fil d'Adam et Eve mais seulement celui de mes parents et de personne d'autre. Es-tu assez tolérante pour m'autoriser à croire qu'ils n'ont jamais existés ?

Tu dis : "les Musulmans ont les yeux très ouverts". En disant ça, tu me fais très peur ! Cette lumière t'aveugle au point de ne plus voir une autre réalité que la tienne. Je pense au contraire de toi que de nos jours, c'est l'obscurantisme qui crée tant de misère et de difficulté.

Tu as bien raison de dire qu'il faut prôner la tolérance mais je ne suis pas sûr que les Musulmans soient prêt à accepter le mécréant que je suis...

fatmet a dit : "Les

fatmet a dit :
"Les chrétiennes se déplacent dans les pays islamiques sans s'inquiéter qu'on leur impose la burqa."

Euh... connaissez-vous l'Arabie Saoudite, le berceau de l'Islam ??

"Est-ce que les musulmans ont une fois demandé à ceux qui ne pratiquent pas l'islam d'appliquer la charia aux personnes qui forniquent dans leurs pays??? "

En France, c'est déjà arrivé. On oublie tout ?

L'arabie saoudite est

L'arabie saoudite est actuellement dirigé par la famille sàoud il est soutenu par les occidentaux par intérêt il ne représente pas le monde musulmans.Si tu veux parler du monde musulmans commence dejà par t' instruire...

"Commence par t'instruire"...

As-tu la prétention de tout connaitre pour te permettre de dire ça ?

Il me semble que le pèlerinage à La Mecque est l'un des 5 piliers de l'Islam. Et La Mecque est bien en Arabie saoudite non ?

c'est pour cela

que les chrétiens sont considérés comme citoyens de seconde zone dans les pays musulmans et devaient, avant la disparition de l'empire turc qui couvrait une large partie des bords de la méditerranée payer un impot spécifique !

Tolérance

Exact , en Arabie Saoudite, la Mecque et Médine sont interdits aux chrétiens ainsi que les routes qui
y mènent.
Bel esprit d'ouverture.
Interdit de se ballader avec une croix sur un collier par exemple. sous peine de se la faire arracher
Quelle tolérance
Aucune église bien sur, aucun autre culte toléré.

Par ailleurs quand on voit les images des combattants en Syrie qui s'éliminent mutuellement au nom
de leur Dieu qui est grand je comprends que certains aient peur.

de seconde zone? impôt

de seconde zone? impôt spécifique? ça me donne envie de verser une larme...
Comme c'est inhumain, quand d'autres chrétiens chassaient les musulmans de leurs terres, après les avoir forcés à se convertir au christianisme...

faut s'acheter une culture avant de l'ouvrir...

"Faut s'acheter une culture avant de l'ouvrir"...

Toi aussi, tu penses être le plus intelligent du monde pour parler comme ça ?!

Que connais-tu de la Philosophie des Lumières ? Intéresse-toi à ça, ça devrait t'éclairer un peu sur toi même...

Tant que le monde occidental

Tant que le monde occidental s arroge le droit de ne pas respecter les sensibilités spirituelles des pays du sud , au nom d une liberté d expression qu il instrumentalise politiquement et qu il ne respecte meme pas chez si cette liberté porte atteinte a son sacré non religieux eh bien il faut s attendre au pire. l
On a le droit de s auto-insulter comme on veut au nom d une liberté d expression qu on a definit soi meme mais pas insulter les autres au nom d une liberté d expression a qui on n a pas fait participer les autres a sa formulation.



Fermer