"Innocence of muslims": nos Observateurs expliquent pourquoi ils manifestent

Photo d'une manifestation au Caire, vendredi 14 septembre, posté sur Twitter par @TheMiinz
 
 
La colère ne retombe pas dans le monde musulman depuis la diffusion sur YouTube de la vidéo "Innocence of muslims", un film jugé insultant envers le prophète Mahomet ". Après la vague de manifestations de vendredi, dont plusieurs ont dégénéré en violences, de nouvelles mobilisations sont prévues cette semaine. Trois manifestants s’expriment ce qui les a le plus choqué dans cette vidéo.
 
 
Il est difficile de parler du film "Innocence of muslims", car il n’existe aucune preuve, jusque-là, que ce film ait réellement vu le jour. L’objet de la polémique est une vidéo longue de 13 minutes, supposée représenter le prophète Mahomet, sa femme Khadija et ses compagnons. L’extrait, de piètre qualité, tourné sur fond vert, semble avoir été doublé afin de tourner en dérision les personnages (c’est ce qu’affirment également les acteurs qui ont participé à la production). Les dialogues se moquent également du Coran et présente les musulmans comme des pédophiles.
 
Les premières rumeurs affirmaient que le réalisateur du film était un Américain d’origine israélienne, provoquant une vague de manifestations contre les représentations des États-Unis dans plusieurs pays du monde musulman. Mais le mystère plane toujours sur sa véritable identité.
 
 
Vendredi, des ambassades occidentales ont été attaquées à Kharthoum, au Soudan, ainsi qu’à Tunis, en Tunisie. En plus des quatre personnes mortes jeudi au Yémen, ces manifestations violentes auront fait quatre morts à Tunis, trois au Soudan et un à Tripoli, au Liban. Dimanche soir, au pays du Cèdre, le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, s’est à son tour insurgé contre cette vidéo et a appelé ses partisans à manifester cet après-midi.
 
 
 
Marche de protestation à Bagdad, Irak.
 

"Même si je n’ai pas encore eu le temps de bien comprendre le contenu de cette vidéo, il est de mon devoir de me joindre à ces manifestations"

Mahmoud Seddik Agha est étudiant, habitant dans la région du sud Kordofan au Soudan. Il a manifesté cet après-midi.
 
J’habite au sud Kordofan et je n’ai donc qu’un accès limité à Internet et aux médias. Je n’ai pas pu mener mes propres recherches concernant ce film. [L’existence du film n’a pas encore été prouvée]
 
Tout ce que j’en ai vu, c’est un extrait vidéo de quelques minutes qu’un ami soudanais vivant aux États-Unis m’a envoyé par mail. Je ne comprends pas très bien l’anglais, mais mon ami m’a expliqué qu’il s’agissait d’une parodie dont le but était de ridiculiser l’islam et les musulmans, ainsi que de porter atteinte au prophète Mahomet. Et hier, à la mosquée de mon quartier, j’ai vu un écriteau invitant les fidèles à se rendre à une conférence le soir pour leur expliquer le contenu de ce film.
 
Je suis contre l’usage de la violence et je condamne ce qui s’est passé en Libye. Cela ne fait que ternir davantage l’image des musulmans dans le monde. Cela dit, je pense qu’il est nécessaire de sortir manifester pour expliquer au monde qu’on a porté atteinte à des millions de gens à travers ce film. Je ne sais pas exactement à quelles notions le film s’est attaqué, mais je trouve inacceptable de mettre en scène le prophète. De toute façon, je ne pense pas qu’autant de personnes puissent sortir dans la rue sans raison. Même si je n’ai pas encore eu le temps de bien comprendre le contenu de cette vidéo, il est de mon devoir de me joindre à ces manifestations.

"J’ai manifesté pour demander aux autorités américaines d’interdire le film"

 Ahmed Abbas al-Bacha a participé à une manifestation contre le film hier à Taez, deuxième ville du Yémen.
 
Mes amis m’ont conseillé de ne pas voir le film parce que cela reviendrait à commettre un pêché. Mais j’ai préféré en avoir le cœur net et j’ai visionné un extrait doublé en arabe sur YouTube. J’ai été choqué. L’extrait en question, qui dure treize minutes, tourne en ridicule notre Prophète - que le salut soit sur Lui - qu’il dépeint comme un obsédé sexuel et un pédophile. Le film décrit, en outre, les chrétiens comme une communauté opprimée par les musulmans, ce qui est faux selon moi.
 
J’ai donc participé à une manifestation hier, à laquelle ont pris part des milliers de personnes, pour dénoncer cette immonde production anti-islam et demander aux autorités américaines d’interdire la diffusion de la vidéo. J’entends bien que l’État américain n’est pas responsable des productions cinématographiques. Mais de la même manière que des lois négationnistes ont été votées contre ceux qui remettent en cause la Shoa, les législateurs pourraient par exemple adopter une loi contre les actes anti-musulman.

"J'ai refusé de regarder car ça m'aurait perturbé"

Younessgera vit à Casablanca au Maroc.
 
Hier vers 16 heures, je me suis joint au rassemblement qui s’est tenu devant l’ambassade des Etats-Unis, située près de mon lieu de travail. Les manifestants brandissaient des pancartes clamant : "Tout sauf le prophète", mais ils ont fait preuve de civisme car il n’y a pas eu d’insultes ni d’actes de violence. 
 
Personnellement, je me suis abstenu de regarder des extraits du film en question parce que la représentation du prophète est interdite dans notre religion. Et de toute façon, voir Mohamed ainsi tourné en dérision aurait perturbé mon esprit.
 
Les gens savent bien ici que les autorités américaines n’ont rien à voir avec ce navet. Mais ils voulaient exprimer leur désapprobation devant l’ambassade des États-Unis parce que le film est produit dans ce pays.
 
À Casablanca, les manifestants scandent "Obama, Obama, nous sommes tous des 'Oussama' !" (en référence à Oussama Ben Laden)
 

Commentaires

«moutonnisme»

Ce qui ressort de ces trois intéressants témoignages, c'est l'incapacité de distinguer la responsabilité individuelle de celle d'une communication d'État. Ce ne sont pas les États-Unis qui ont commandités cette vidéo de série Z. Cela tient de l'obscurantisme et de l'instinct grégaire qui prévalent dans certaines sociétés et de la paranoïa collective qui consiste à prendre au premier degré des absurdités qui au mieux mérite un mépris silencieux ou encore une contestation légale, réaction normale dans un pays de droit. Mais les états qui ont tolérés ces manifestations aussi aberrantes que violentes sont-ils des états de droit? Non, à l'évidence.
La mutilation pronée par la charia est aussi condamnable que la diffusion confidentielle au départ du torchon vidéo incriminé, les ressortissants des pays coupables d'une telle sauvagerie sont-ils agressés dans le reste du monde?
Ces manifestations aberrantes desservent les musulmans et leur religion et renforce l'idée d'une guerre de religions qui, chez certains esprits faibles, se profilerait dans un prochain futur.
S'attaquer à un symbole religieux aussi majeur que Mahomet est certes une stupidité, mais les violences démontrent le manque de recul et d'esprit critique des manifestants et le manque de jugement des religieux qui ont appelé à ces débordements. Le silence ou une riposte argumentée aurait remis à son niveau la bêtise de cette production, la violence démontre simplement une incapacité collective à une juste appréciation de l'évènement.

Mais oui, c'est ça, regardez bien là où ça vous arrange...

Je me pose une question fondamentale: si je disais que suis "pour" ce film et que je donnais mon adresse j'aurais combien de chances sur cent pour y survivre ?

Tant qu'on y est, si j'avais vu par un hasard extraordinaire "la vie de Brian" qui parodie la vie du christ (je sais, y'en a d'autres) et que je donnais mon adresse, quels seraient alors mes chances de survie ?

Conclusion: en 2012 et depuis quelques dizaines d'années au moins, il semble plus raisonnable de se moquer du christ -qui n'a d'ailleurs probablement jamais existé- que d'un certain Mahomet. Le film est un prétexte maigre mais visiblement il n'est pas forcément un bon indicateur sur l'avenir de cette culture qui envahit l'occident.

Amen

PS: non, je n'ai pas vu le "film" ni des extraits, je m'en tape royalement le cornichon puisque le prétexte n'est qu'un prétexte et la sagesse des sages complètement farfelue ici.

ReAmen

tout dépend de l'importance que tu accord à ta réligion

Personne où du moins aucun musulman ne trouve raisonnable de se moquer d'un messager de Dieu; la preuve à ma connaissance aucun musulman ne s'est moquer du Christ au point de publier des insultes à son égard.
il est évident de constater que les USA et ses alliés font tout de nos jours pour bannir la religion musulmane ce que nous musulman admettrons pas.

Les musulman ne peuvent pas

Les musulman ne peuvent pas ridiculiser le christ puisqu'il fait partie des prophètes qu'ils reconnaissent.

il n'y a jamais eu de guerre de religion

Hassan
aucun musulman n'a jamais insulté le Christ, aucun chrétien n'a jamais fait de mal à un juif, aucune église n'a jamais porté atteinte à des adeptes d'une autre église , on n'a jamais tué au nom du Christ, d'Allah ou même de Dieu : je pense que l'histoire du monde depuis l'apparition du monothéisme doit être réécrite !!!

Je suis complètement d'accord

Je suis complètement d'accord avec toi!!

De leur propre aveu, la plupart des manifestants se sont basés sur l'avis de la plèbe, sans avoir visionné le moindre extrait.

Je serais le réalisateur un peu dérangé de ce "navet" (que j'ai vu! C'est mieux pour en parler, d'ailleurs...), je n'aurais pas fait mieux pour me faire de la pub, à l'époque où la célébrité coûte bien cher en frais de marketing.

Quand les gens comprendront qu'ignorer permet de laisser la bêtise dans l'oubli...

Un autre "rebelle"

le vrai problème est là

La religion n'a rien à voir avec la morale ......réellement pratiquée. La morale ce ne sont pas des textes qui sont toujours très beaux,la morale c'est une pratique, c'est ce que vous faites ,pas ce que vous pensez . S'il suffisait d'être religieux ou croyant pour faire le bien , ça se saurait! Les athées sont au moins aussi moraux que les croyants . La morale ce sont nos actes pas nos belles idées ou croyances, point .Chacun a le droit de croire à ce qu'il veut . On a connu en France la dernière condamnation de l'église pour blasphème en 1766 : pour ne pas s'être découvert lors d'une procession catholique à Abbeville, le chevalier de La Barre est condamné à subir la torture ordinaire et extraordinaire , à avoir le poing et la langue coupés, à être décapité et brûlé . Cette sentence pour blasphème est exécutée le 1er juillet 1766 à Abbeville par cinq bourreaux spécialement envoyés de Paris. Depuis l'église ne tue plus pour des blasphèmes, elle les ignore .
Certains agités ,2 à 3% qui se disent des musulmans ont un peu de retard sur l'église catholique , c'est tout, 97% des musulmans ne veulent pas tuer pour un blasphème. Cette vidéo est une provocation des conservateurs américains pour créer de la tension avant les élections. La férocité de ces gens qui se disent religieux (des deux côtés) laisse sans voix. Une religion doit rester une affaire personnelle et on doit être libre de choisir sa religion ou de ne pas en avoir (30% des Iraniens se déclarent athées!) Il n'y a pas un islam il y en a une dizaine (sunnites, chiites, soufistes, salafistes,islam Turc, le Wahabisme ,...etc et c'est très bien d'avoir le choix) comme chez les chrétiens et les autres religions...97% des musulmans sont tolérants et ne sont pas prêts à tuer pour un blasphème , il y a 250 manifestants à Paris sur 3 millions de musulmans. Cela fait 0,001% de manifestants. Amis musulmans ne tombez pas dans le panneau de l'amalgame voulu par des activistes conservateurs ultra minoritaires...97% des musulmans veulent la paix et la tolérance.Allez en paix et ignorez les provocateurs .

religions

Les religions "devraient "relier".....ou "lier"....du moins c'est le sens du mot!

Elles n'ont fait au cours du temps que délier, opposer, déconstruire, rendre impossible la cohabitation entre croyants, et entre croyants et non croyants!

Leur faiblesse première est de considérer que le dogme est à la hauteur de la connaissance: non, ce qui ne peut-être prouvé ne peut être égal à la connaissance qui s'appuie elle sur une démarche scientifique et un protocole reproductible;

dès lors, il y a deux planètes: ceux qui considèrent que seules les constitutions et les lois s'imposent à tous (ne serait-ce que parce qu'elles peuvent être amendées, voire abrogées à tout moment par la volonté des peuples), et ceux qui que les "croyances, ou autres certitudes" qui d'elles mêmes interdisent toutes recherche ou toute étude scientifiquement critique, sont, en dépit des possibilités de l'esprit humain, et notamment de sa propre créativité , au-dessus des lois, fussent-elles internationales

Des intérêts obscurs mais le plus souvent cupides, avides et sans scrupules, ont de tout temps utilisé avec beaucoup de succès, cette opposition entre deux formes de pensée pour diviser combattre, humilier, dominer en définitive s'arroger un pouvoir que personne à part eux ne souhaitait leur voir dévolu!

Le drame de notre époque, est que rien n'a vraiment évolué, le cancer qui ronge l'intelligence humaine et détruit toute forme d'humanisme poursuit son oeuvre abjecte: l'auteur de ce film stupide est tout autant condamnable.....que ceux qui , par leur violence et leur absence de tout recul et analyse se livrent à des exactions qui ne font pas honneur à l'espece humaine!

Le mépris de tout ce qui est excessif, serait la meilleure des réponses au "non évènement" qu'est la parution de ce film: tout ce qui est excessif est insignifiant dit-on, j'ajouterais que les leader religieux s'honoreraient d'appeler au sursaut de l'intelligence humaine pour combattre des passions irrationnelles, mortifères, déjà coupables de crimes contre l'humanité!

Qu'on se penche vers les philosophes du scièle des lumières et vers ceux et celles qui parvinrent à rédiger et faire voter la loi de 1905 sur la laïcité: c'est sans doute le plus beau cadeau qui ait été jamais fait aux peuples du monde par la sphère politique.

2 à 3 % ???

Et d'où sortez-vous ce chiffre de 2 à 3 % d'extremistes ?Pour ma part, je pense qu'il s'agit d'environ 10 %, d'ailleurs une étude récente de psychologues montre qu'il y a environ 10 % des gens (toutes catégories et millieux socio-culturels confondus) qui ont des tendances psychopathes ... Quand bien même,vous conviendrez avec moi que 2 à 3 % de 1.5 milliards de musulmans, c'est tout de même très préoccupant.

film

Lors de la sortie du film anti chrétien "la dernière tentation du Christ" il n'y a pas eu de tuerie ni de meurtre !



Fermer