"Une peau plus blanche en 15 jours" : tollé à Dakar contre une publicité pour une crème éclaircissante

 
"Toute blanche", c’est la traduction de l’expression en wolof "Khess Petch", du nom d’une toute nouvelle crème aux vertus prétendument éclaircissantes. Un produit dont des dizaines d’affiches vantent les mérites à Dakar depuis quelques jours. Notre Observatrice appelle le gouvernement à légiférer contre la promotion de cette crème jugée dangereuse pour la santé.
 
En quinze jours, la crème "Khess Petch" vous blanchit la peau comme vous en avez toujours rêvé. C’est en substance ce que promettent les affiches géantes placardées depuis une semaine dans plusieurs rues de la capitale sénégalaise. À l’appui, deux photographies montrant une femme "avant et après" l’application du "produit miracle".
 
Très rapidement, une mobilisation citoyenne dénonçant les risques de cette lotion est née sur les réseaux sociaux. Lancée sur Internet le 8 septembre, une pétition en ligne appelant le ministère de la Santé à mettre fin à cette campagne publicitaire a recueilli plus de 1 000 signatures en quatre jours. Ses détracteurs, parmi lesquels des dermatologues, dénoncent des affichages qui font la promotion d’une crème contenant un fort corticoïde, le propionate de clobetasol, un composant qui ne devrait être prescrit que par des professionnels de la santé dans le cas de sévères maladies de peau.
 
La dépigmentation de la peau est une pratique courante en Afrique où la vente de produits éclaircissants est légale dans de nombreux pays. Elle répond généralement à des soucis esthétiques fondés sur l’idée qu’avoir la peau claire permettrait de mieux réussir socialement et économiquement. La plupart de ces produits, peu onéreux, sont fabriqués à base de corticoïdes et d’hydroquinone (interdites dans l’Union européenne), des composés nocifs et cancérigènes quand ils sont appliqués à forte dose sur la peau. Les personnes qui en font usage régulièrement peuvent souffrir de démangeaisons, de varices et de tâches mais aussi d’une forte dépendance à cause de leur pénétration dans le sang.
  
Photo de la publicité controversée prise par notre Observateur Natty Seydi à Dakar.
Contributeurs

"Il faut expliquer aux femmes qu’être noire n’est pas une honte"

Kiné Fatim Diop est une militante sénégalaise engagée dans la défense du droit des femmes. Elle fait partie des initiateurs de la pétition en ligne contre la campagne de publicité "Khess Petch", déposée le 12 septembre au ministère de la Santé.
  
C’est la première fois que l’on voit à Dakar une campagne de cette ampleur pour une crème éclaircissante. Les affiches sont présentes sur toutes les artères principales de la ville, là où d’habitude il y a des publicités par exemple pour du lait de bébé. En les découvrant la semaine dernière, j’ai été tellement choquée que j’en ai parlé immédiatement sur Twitter. Beaucoup d’internautes partageaient mon indignation, d’où l’idée d’une pétition en ligne, pour demander aux autorités le retrait de cette campagne. En attendant, nous essayons de savoir qui est le fabricant car rien n’est indiqué sur la boîte.
 
On sait bien que ce type de produit est déjà vendu dans tout Dakar : sur les marchés, dans les boutiques et les pharmacies. Qu’importe leur milieu social, les femmes les achètent. C’est un commerce tout à fait légal, avec des prix accessibles à tous. Par exemple, le tube de 50 grammes de "Khess Petch" coûte moins de 2 euros sur le marché de Yoff [quartier de Dakar, ndlr]. Mais ce qui m’inquiète, c’est que ces publicités risquent de convaincre encore plus de monde. Par ailleurs, cette campagne est une bonne occasion de relancer le débat.
 
"Tant que les personnes influentes de la société civile et du monde politique ne montreront pas l’exemple, ce phénomène persistera"
 
Contrairement aux pays où ces crèmes sont interdites, comme en France, s’éclaircir la peau n’est pas un tabou ici, bien au contraire. Avoir le teint clair au Sénégal, c’est être belle et réussir. Les présentatrices de télévision, les stars des magasines et même les femmes politiques qui se blanchissent la peau contribuent à entretenir ce mythe, malgré tous les effets nocifs bien connus de ces produits. Tant que les personnes influentes de la société civile ou du monde politique ne montreront pas l’exemple, ce phénomène persistera.
 
Mais c’est avant tout au gouvernement, aidé des associations, de prendre les devants pour que ce sujet devienne une priorité en terme de santé publique. Cela passe par un programme d’éducation, c'est-à-dire expliquer qu’être noire n’est pas une honte, mais aussi par des textes de loi qui interdisent l’importation, la vente et la promotion de tels produits [au Burkina Faso, la publicité pour les crèmes éclaircissantes est interdite depuis 2006, ndlr].

Commentaires

dramatique

Il est tout à fait consternant de voir que le modèle esthétique occidental le plus couru et le plus banal (la blondeur, la blancheur) imprègne aujourd'hui toutes les cultures et bouleverse la vie des femmes (et des hommes) et l'image qu'ils ont d'eux-mêmes jusque dans leurs représentations les plus intimes.
On assiste à un envahissement des esprits qui dépasse le simple héritage du colonialisme.
C'est un des multiples problèmes auquel est confronté le 21e siècle, et il est réconfortant de voir que de nombreux africains protestent et prouvent qu'ils n'ont pas honte d'eux-mêmes : ils construisent leur propre modèle.
Mais il faut être toujours vigilant tant la puissance du marché peuvent faire et défaire les identités.

Par contre j'aimerais ajouter

Par contre j'aimerais ajouter à toutes les accros du bronzage qu'être blanche n'est pas une honte non plus. On a tendance à l'oublier et on n'en parle jamais... Ca doit moins choquer...

Kess petch !

Si je peux me permettre une correction, les pharmacies ne vendent pas et n'ont jamais vendus de produits destinés a éclaircir la peau.
Ce sont certains produits ( de soins peu onéreux ) que les femmes détournent pour s'en servir comme éclaircissant.

Pour plus de rigueur il vaudrait mieux enlever votre "et les pharmacies".

Humm cher Minks la majorité

Humm cher Minks la majorité des pharmacies de Dakar vendent des produits éclaircissants..des gammes entières ...et non! les femmes ne "détournent" pas des produits pour s'en servir comme éclaircissant, ce sont des marques "be white", "clear skin" (j'invente des noms mais c'est dans l'esprit) qui ont inondées le marché sénégalais..il ne manque que les grandes surfaces et épiceries (et encore certaines les vendent). Donc renseignez vous avant de prétendre que les pharmacies ne les vendent pas...

Certainement vous ne devez

Certainement vous ne devez pas vivre dans le meme dakar que moi ! ! Parce moi je vois dans toutes les pharmacies des produits eclaircissants! !

Khess petch

Bonjour, juste pour apporter un petit éclaircissement.
Je suis l'administrateur de la page pub accro Sénégal et du groupe du même nom où tout est partie.
Fatou Kiné a eut une superbe initiative que l'on encourage vivement en tant que femme je pense que cela est assez représentatif par rapport au sujet.
Mais cette affiche un Jeune du nom de Thialow Niang a dû être le premier en en parler sur la toile car il a dû le voir le jour de l'affichage même.
Il est venu en parler dans le groupe facebook (https://www.facebook.com/groups/pubaccro/) et pur moi en tant qu'administrateur d'un tel groupe il me semblait nécessaire de trouver une image pour alimenter le débat. Et voilà j'ai pris l'image le Lundi d'après et mis sur la toile le jour même et partager dans pleins de groupe et dans le groupe des filles (Nhappy = Natural and Happy) ou les filles ont vraiment décidé de prendre l'affaire en main car très indignées par cette affiche !! et Booooomm je pense que c'est parti de là et je pense que Fatou Kiné a dû tomber sur les partages de ces braves filles sur facebook d'ailleurs l'affiche de sa pétition est bien estampillée www.pubaccrosn.com (si vous lui demander).
Contactez nous car on a :
l'annonceur , le nom du photographe et même le nom du propriétaire de la régie publicitaire .
D'ailleurs le nom de l'annonceur est bien marqué sur l'affiche .

Maternité ou pas le plus important c'est la cause

le tag c'est nous CDRCPD comité de résistance contre la pub sur la dépigmentation. La police cherche ces info il est important d'entrer en contact avec nous.
Mme Soxna Dieng Mbacké nous a promis hier un projet de loi interdisant la Pub pour ce type de produit.

Bonjour Merci pour votre

Bonjour
Merci pour votre commentaire et votre engagement.
…je ne cherche en aucun cas d’avoir la ‘’maternité’’ de cette contre-campagne. Je pense que nous nous rejoignons sur l’essentiel : cette publicité est un scandale.
Pour en revenir à l’origine de cette pétition, je ne suis pas tombée cette affiche dans les réseaux sociaux mais sur la VDN en rentrant du travail.
J’ai été estomaquée par cette publicité. J’ai donc spontanément demandé à mes compatriotes sénégalais sur Twitter : ‘’à quelle autorité, nous devrions nous adresser pour dénoncer cette publicité scandaleuse?’’. Vous pouvez me follow sur Twitter @kinefatimdiop et vous trouverez l’intégralité des discussions.
A la suite, des ‘’amis virtuels’’ ont suggéré une lettre au Ministre…un petit groupe s’est porté volontaire pour le draft…j’ai demandé si une personne avait une photo de cette pub pour illustrer la pétition. Plusieurs avaient déjà posté des twittpic.
Le temps de finaliser la pétition et de la lancer …le lien des twittpicc a disparu…et après avoir plusieurs reprises, j’ai retrouvé la photo sur votre page Facebook (que j’ai utilisé).
Encore une fois, l’essentiel pour moi ne repose sur qui a eu l’idée de …pour moi et mes amis plus les associations, mouvements, medecins multiplieront les actions … plus nous aurons de chance d’atteindre notre objectif : retirer la campagne et interdire l’importation de ces produits.
Concernant, le contact de la régie, je pense qu’à ce stade…notre devoir était d’interpeller… les associations de femmes, ou contre la dépigmention pourront pousser l’action plus loin.
Merci encore…
Solidairement
Kiné-Fatime

Grave ignorance

Tout ceci est du à l'ignorance. Je sais pas si les filles prennent la peine de demander à ceux pour qui elles se maquillent (nous les hommes) si ce qu'elles font paraît beau aux yeux de ces derniers. Vous savez aussi il y a des hommes qui ne vous diront jamais que vous n'êtes pas belle (même si les maquillages font clown je pense). Moi j'ai l'habitude de comparer les femmes qui se dépigmentent aux clown des cirques ! La peau blanchie, les sourcils épilés et les joues et lèvres colorées. Cessez ça Mesdames svp, sinon on continuera de vous laisser pour chercher des filles naturelles (le plus souvent les plus jeunes).

Ah là je suis d'accord. On

Ah là je suis d'accord. On dirait vraiment des clowns, surtout quand elle mettent beaucoup de rouge à lèvres



Fermer