Les salafistes détruisent le dernier débit d’alcool de Sidi Bouzid

Capture d'écran d'une manifestation de salafistes à Sidi Bouzid, en mai 2012. 
 
Le dernier point de vente d’alcool de Sidi Bouzid, au centre-ouest de la Tunisie, n’a finalement pas échappé aux musulmans extrémistes, qui l’ont violemment saccagé lundi. Malgré les menaces, le propriétaire maintenait ouvert le bar de son hôtel, se croyant protégé par les pouvoirs publics.
 
Une cinquantaine de salafistes ont débarqué à l’hôtel Horchani en milieu de journée, lundi 3 septembre. Aux cris de "al-Charab haram" (l'alcool est pêché), ils ont détruit le stock de boissons alcoolisées en explosant les bouteilles sur le sol et sur les murs de l’établissement.
 
En mai dernier, les salafistes de Sidi Bouzid, berceau de la révolution tunisienne, ont lancé une véritable guerre contre la consommation d’alcool. À force d’intimidations, ils sont parvenus à ce que la plupart des débitants de boissons, soucieux de s’éviter des ennuis, baissent leur rideau. Et ils n'ont pas hésité à s’attaquer violemment aux commerçants récalcitrants.
 
Les autorités locales n’ont jamais officiellement condamné ces interventions. Après plusieurs épisodes violents, qui avaient opposé, fin mai, les islamistes radicaux aux vendeurs et consommateurs d’alcool, le gouverneur de Sidi Bouzid avait proposé que les débits de boissons soient déplacés à l’extérieur du centre-ville, c'est-à-dire loin des mosquées et des lieux fréquentés par les femmes et les enfants.
 
Cette décision n’était pas pour déplaire à une partie des résidents qui auraient fini par voir d’un bon œil ce nettoyage opéré par les salafistes. Ces derniers auraient même été appelés par des habitants, las des nuisances sonores provoquées, notamment, par les débits illégaux de boissons.
 
L'hotel Horchani. Photo envoyée par le propriétaire
Contributeurs

"Comme la police n’est plus capable de faire la sécurité, j’envisage de payer une société de sécurité privée, comme en Irak"

Jamil Horchani est le propriétaire de l’hôtel Horchani.
 
Il était 13 h quand les 'barbus' ont défoncé les portes de l’hôtel. Certains sont montés directement dans les étages et ont pillé les chambres, d’autres sont allés détruire les cuisines et les derniers se sont attaqués au bar. Ils ont tout cassé et m’ont même volé de l’argent et des objets personnels, habitant moi-même dans l’hôtel. Les clients étaient traumatisés. Nous avons même emmené à l’hôpital un couple de touristes qui étaient sous le choc.
 
Les caisses d'alcool jetées dans la fontaine de la cour. Photo envoyée par le propriétaire de l'hôtel.
 
"Malgré les menaces, les pouvoirs publics m’avaient encouragé à ne pas fermer mon bar, me disant qu’ils assuraient ma sécurité"
 
Ce n’est pas la première fois que les salafistes s’en prennent à mon hôtel. Quelques jours avant le ramadan, en juillet, ils étaient venus pour me menacer de mort. Ils m’avaient prévenu que si je continuais à servir de l’alcool, ils s’en prendraient à moi et à mon hôtel. J’avais alors porté plainte et le procureur de la république avait lancé une enquête qui, vraisemblablement, n’a abouti à rien… J’ai reconnu des visages qui étaient déjà passé il y a un mois et demi. Ils agissent en toute impunité.
 
Le bar de l'hôtel qui a été vandalisé.
 
Si, malgré les menaces, je n’ai jamais fermé mon bar, sauf durant le ramadan, c’est parce que j’avais reçu des gages des autorités. Le gouverneur et le chef de la police m’avaient encouragé à ne pas le fermer, me disant qu’ils assureraient ma sécurité et celle de mon commerce. Quand j’avais porté plainte une première fois, ils m’avaient dit que les islamistes ne s’en prendraient pas à mon commerce car je détiens une licence et que je suis situé loin du centre-ville. Or, mon hôtel se trouve à une entrée de Sidi Bouzid, où il n’y a pas d’habitations. Je me sentais épargné.
 
"J’envisage de payer une société de sécurité privée, comme en Irak"
 
Aujourd’hui, je me sens complètement abandonné par les autorités et la police. Hier, nous avons appelé le commissariat dès qu’ils sont entrés dans l’hôtel. Les salafistes sont restés plus de 30 minutes à tout détruire et la police n’est arrivée qu’après leur départ.
 
J’envisage sérieusement de payer les services d’une société de sécurité privée, comme cela se fait en Irak, pour surveiller mon établissement. Si plus personne n’est capable d’assurer notre sécurité, nous allons tous être amenés à embaucher des milices pour nous défendre.
 
[L’humoriste Lotfi Abdelli, dont nous avions recueilli le témoignage et qui a, lui aussi, subi des menaces de la part de salafistes, a aujourd’hui recours à des agents de sécurité privés, ndlr].

Commentaires

vive la loi devine !

oui je pense qu'en interdisant l'alcool ca ira mieux, et en interdisant la prostitution qui détruit vos couples ca y ira mieux, et en interdisant les jeux hasar qui vs laisse à découvert les fin des mois ca y ira mieux, en interdisant les interets bancaires (la cause principale de la crise economique actuelle) ca y ira mieux ect ect ect...

un conseil mes chers eteignez vos télés et instruisez vous ! L'islam est avant tt une science qui mérite qu'on y jette un coup d'oeil, meme par curiosité !

Ps: je ne suis pas voilée et on ne my force, on ne me lapide pas et on ne me ba pas mdr, bon sang arretez de croire tout ce qu'on vous raconte !!!!

eh bien moi je pense qu'en

eh bien moi je pense qu'en interdisant les religions ça irai encore beaucoup mieux !!!!

Ces salafistes qui se croient calife à la place du calife...

Je suis dévasté par les dégats que provoquent la consommation d'alcool et de drogue,la prostitution...Que
penser-alors- du financement dAqmi,de la guerre d'Afghanistan dans leurs oeuvres de mort face à l'Oc
cident:si ce n'est par le trafic de drogue et ses juteux revenus qui permettent l'achat d'armes,c'est quoi...?Si la loi de la charia était appliquée en Russie,l'espèrance de vie des hommes passerait "la barre
des 60 ansEn ce qui concerne la "finance islamique",c'est quelque chose de positif en Indonésie,par exemple...Quant au revirement effectué par ce pays en matière d'avortement,c'est beaucoup moins positif..."Grâce" aux pressions exercées par les salafistes...

L'Islam d'Averroès et d'Avicéne n'a rien à envier à l'Islam des salafistes,aujourd'hui...qui ne font que "dé
grader" son image aux yeux du monde non musulman...J'ai compris bien des choses en ayant vu le film
de Youssef Chahine,"Le Destin"...Les salafistes sont bien pâles dans leur manière de "promouvoir" l'Islam
...aujourd'hui...

Que pensez-vous de la rigueur avec laquelle les talibans appliquent la loi de la charia...?C'est vrai-qu'en
Occident-il y a eu l'Inquisition et bien des conflits dont les convictions religieuses étaient la cause:en tant
que pouvoir temporel et morale publique...Mais depuis 150 ans(en dehors de l'Irlande),ça n'est plus le
cas...Et quand l'OTAN "met le doigt dans l'engrenage" pour éliminer les dictateurs en Lybie,enIrak,en Sy
rie,ça ne fait qu'attiser les affrontements,toutes sortes d'exactions,d'un côté ou de l'autre des parties en conflit...

Pour moi,les salafistes sont des musulmans qui veulent se "faire mousser" et s'imposer à tous ceux qui
ne pratiquent pas les enseignements du Coran avec la même "rigueur",que ce soit en arborant des vête
ments qui cachent les formes du corps;ou en portant des "barbes fleuries" aussi longues que possible...
C'est aussi vrai côté juifs ou chrétiens orthodoxes...Mais à aucun moment ces derniers n'interviennent
pour imposer leurs valeurs...par la force ou autrement...

Si vous voulez voir le pire ou défendre les femmes torturées au nom de la loi de la charia,allez en Afgha
nistan,au Soudan,et au Mali,en Arabie Saoudite...Comment supporter-qu'aujourd'hui-en Afghanistan,en In
de,par exemple,les femmes-dont la famille n'a pas versée une belle dot-soient vitriolées...Que peut donc
le droit islamique pour empêcher de telles horreurs...?

Dieu n'a pas besoin qu'on le

Dieu n'a pas besoin qu'on le défende : penses tu qu'Il a besoin de toi pour se défendre?? ce qu'il faut faire ce n'est pas le défendre, mais témoigner.
un hôtel de tourisme par définition reçoit des touristes étrangers qui peuvent ne PAS être musulmans. dans ce cas pourquoi leur interdire de boire de l'alcool? est ce que cette destruction va les "sauver" de l'alcool? soyons sérieux! cette destruction est un message qu'envoient les Salafistes vers les Tunisiens: "nous sommes les vrais garants de la morale en Tunisie, votez pour nous".

si l'alcool était si mauvais pour les hommes, d'abord Dieu n'aurait pas permis que les hommes le crée, or le vin existe depuis la nuit des temps, bien avant l'apparition de la religion musulmane. un exemple : les drogues : héroïne, cocaïne, etc: ces drogues existent, en cherchant on peut en trouver. pourtant très peu de gens le font. pourquoi. parce quand on voit ce que deviennent les drogués, dans quelle déchéance ils tombent, ça ne donne pas envie d'être comme eux.

laissons les hommes se rendre compte par eux même de ce qui est mauvais pour eux. arrêtons de les diriger, et l'Humanité se portera mieux.

POURQUOI MON COMMENTAIRE..

POURQUOI MON COMMENTAIRE ENVOYE IL Y A 2 JOURS N'EST PAS PASSE ?

je pense que l etat tunisien

je pense que l etat tunisien ferme les yeux ,ou alors ils est depasser par les evenements .On veut la democracie mais ,pas de cette façon,les salafistes ils veullent imposer leurs lois mais dieu n a pas dit de faire la vionlence pous faire la priere enfin le seul juge c est dieu le plus puissent

Cherche Touriste desesperement.......

Suite à cet articles plusieurs français ont déclaré ne plus vouloir aller en Tunisie par peur des Salafistes.
Il faut se méfier des amplifications médiatiques.
Les Salafistes ne sont pas plus nombreux ni plus dangereux que les Skin-heads en Europe. A la différence que nos salafistes ne se mélent pas généralement des étrangers, alors que les S.H....
Quant à l'hotel attaqué, il n'a rien d'un Hotel touristique. C'est une Taverne insalubre ("Tbarna").

En tous cas, Si vous trouvez d'aussi belles destinations pour moins cher. allez y.

SECTE ? petit à petit...

Toutes les religions pronent la paix et la liberté de penser. Donc les salafistes sont sectaires. A cause de personnes comme ça, le racisme primaire à de beaux jours devant lui et puis dans quelques années les guerres dites de religions (la bonne excuse) vont reprendrent. on se croirait revenu 1000 ans en arrière.... Le nord du Mali est dans la meme situation (plus d'alcool, cigarettes, musique, tv, internet...). Petit à petit l'oiseau fait son nid...

tunisie

Et voilà, on , soi-disant, aide à mettre dehors un dictateur, c'était vrai, mais un autre encore plus terrible qui supprimera les libertés de tout le monde est mis en place et le pays va tomber car plus personne ne voudra y aller.
Et c'est vrai ils finiront par demander une aide économique...Payez vos impôts....

nostalgie

BEN ALI ,reviens,ils sont devenus fous!!!!!!!!



Fermer