Côte d’Ivoire : le retour de la cyber-manipulation

 
Alors que la Côte d’Ivoire connaît un regain de violences, des sites pro-Gbagbo font circuler quatre vidéos montrant des civils maltraités par les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) sur la place d’un village. Ces images sont présentées comme récentes alors qu’elles datent, en fait, de mai 2011…
 
Ces images amateurs circulent sur Internet depuis juillet. Elles sont présentées comme ayant été tournées à Alépé, une commune située à 50 km au nord d’Abidjan, la capitale économique ivoirienne. Divers sites et pages Facebook pro-Gbagbo affirment qu’il s’agit d’éléments des FRCI, l'ex-rébellion pro-Ouattara devenue l'armée régulière après une fusion avec les Forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire, qui maltraitent des habitants de cette localité. Selon ces sites militants, ces images auraient été tournées en juin 2012. Elles sont présentées comme des preuves que le pouvoir en place cautionne des actes de torture commis par ses soldats contre les populations.
 
Vidéo 1
 
Ces vidéos montrent des hommes en treillis infliger de mauvais traitements à des jeunes en captivité. Sur l’une d’elles, on voit ces jeunes allongés au sol et contraints de chanter la gloire d’Alassane Ouattara. Certains d’entre eux se font piétiner (sur la 1ère vidéo, à partir de la 55e seconde). Une autre vidéo montre des hommes en tenue désigner leurs détenus deux par deux et leur ordonner, en les fouettant, de se gifler mutuellement (sur la 2e vidéo, voir à partir de la 4e minute). La scène se termine par une séance de pompes pour tout le monde.
 
Vidéo 2. 
 
FRANCE 24 a pu contacter un témoin oculaire de la scène, qui a accepté de témoigner sous couvert d’anonymat. Il nous affirme que les faits se sont déroulés à Domolon, un petit village de la région d’Alépé, en mai 2011, soit quelques semaines après la chute de Laurent Gbagbo, l’ancien président. Il explique que, ce jour-là, les FRCI étaient venues venger d’autres soldats qui s’étaient fait "lapider" par un groupe de jeunes de la ville une semaine auparavant (sur la 3e vidéo, on entend à plusieurs reprises les soldats parler de "lapidation de FRCI").
 
Après avoir pillé plusieurs maisons du village, les FRCI ont alors regroupé les jeunes sur la place et les ont soumis à des actes humiliants. En entendant les tirs, le curé d’Alépé, qui se trouvait à Dabré, un village mitoyen, a accouru en soutane pour tenter de ramener le calme (à plusieurs reprises, on voit un homme en soutane blanche sur les images). Il est parvenu à convaincre le commandant "barbu" visible sur la 3e vidéo de libérer les jeunes, expliquant que ceux qui avaient agressé les FRCI la semaine précédente ont fui le village. Après plusieurs heures, les soldats ont fini par partir, laissant la population "traumatisée", selon notre témoin. 
 
Vidéo 3. 
 
Ce genre d’exactions commises par les FRCI a été plusieurs fois condamné au cours de l’année 2011 par différents rapports d’ONG comme Amnesty International ou Human Rights Watch, mais aussi par l’Onuci, la force de l’ONU en Côte d’Ivoire.
 
Tout au long de la crise post-électorale ivoirienne, la guerre des images entre les deux camps a battu son plein sur Internet. Elle refait surface plus d’un an après la fin de la crise alors que de nouvelles violences, visant principalement des bases des FRCI, déstabilisent le pays.

Ce billet a été rédigé avec la collaboration de Peggy Bruguière, journaliste à FRANCE 24. 
Contributeurs

Commentaires

xIHCWDPfgwTexvHU

c est gentil de nous faire voygear en virtuel pour nous pauvres travailleurs!!!on pense souvent e0 vous et esperons que vous avez obtenus le precieux se9same pour le Canada!on vous embrasse de Picardie

Cyber-manipulation en Côte

Cyber-manipulation en Côte d'Ivoire, complémeentd d'enquète :

Cliquez sur ke lien quit suit :

http://www.legrigriinternational.com/article-les-ivoiriens-demandent-pardon-a-france-24-la-cyber-manipulatrice-109507933.html

oHmuFXSOLPjgpdx

Voyons, Sophie, m'avez-vous lue? C'est Mario Roy qui affirme que les homems n'utilisent pas les services, il affirme meame que les e9tudes le prouvent. Je dis que si c'est le cas, le financement gouvernemental viendrait trop tf4t. je dis ces homems qui se8ment la destruction , je n'ai pas parle9 DES homems, voyons donc! et je ne veux pas culpabiliser les proches, je dis justement que j'ai de9je0 e9te9 dans cette situation! Je regrette simplement de nous voir souvent de9touner le regard. Et finalement, vous et moi concluons de la meame fae7on: dire aux gens qu'on les aime et qu'on s'inquie8te pour eux, n'est-ce pas la meame chose?

pas normal

en voyant je pense que cela nes pas du tou normal de maltraité des personne de la sorte oui surtout quand que je vois ses personne maltraité je pourrais même dit leur frère sous les yeux des autorité alors j'aimerais que la justice se penche su se coté et que justice soir fait et que le président puis mettre fin a tout ses gens qui s aime du désordre sur la population

Chère Peggy, je ne saurais

Chère Peggy, je ne saurais trop vous conseiller un des observateurs les plus avisés sur cette question
www.onuci.org/hebdo/mai23.pdf

Naîfs que nous sommes !

C’est scandaleux d’avoir utilisé la crise syrienne ! En effet dans de nombreuses langues Alep s’écrit Alepe, et cela a indiscutablement contribué et d’une manière non négligeable à la promotion des FRCI qui dorénavant rivalisent avec l’ASL. Sii FRANCE24 veut que les internautes détournent leur attention de la Côte d’Ivoire, il suffit de mettre en ligne une vidéo intitulée ASL mitraille les populations a Alep, et les moteurs de recherche réorienteront les internautes vers la crise syrienne

le retour de la cyber manipulation

Arrêtez les conspirations fortuites, vouer à l'echec, qui menent les les enfants des gens (millicien pro-Gbagbo) à la mort. vous aurez leurs morts sur votre conscience pour l'eternité. Revenez sur terre et rendez gloire à Dieu pour l'humanisme qu'à le President ADO à votre egard. après ces 10 années que vous avez fait perdre aux Ivoiriens, vous deviez faire votre MEACULPA et reconnaître que le regime dictatorial, génocidaire destructeur des acquis sociaux et de toutes nos libertés acquises depuis 1960 dont vous parlez est veritablement celui du regime GBAGBO. Vous aviez la vie sauve et la liberté de circuler malgré les tonnes de chaniers et de gens brûlés vif par Blé Goudé et les pro-Gbagbo. Rendez gloire à Dieu et remercier Ado pour sa clemence. vivre ensemble dans la paix, le pardon, la reconciliation, c'est possible. arrêtez donc les intoxs et tentatives de destabilisations vouer à l'echec. Pensez à votre avenir et à celui de vos enfants, car les pro-ouattara en ont gros sur le coeur et n'ont pas encore repondu à la loi du talion.
Par votre faute, si cela devait ce passer, du faite qu'ils ont le pourvoir absolu (des armes lourdes et des millions d'hommes) avec eux, je le redit, par votre faute, se sera l'extermination pur et simple de votre espèces (race, village y compris).
ADO et ces partisans vous offre l'espoir, pensez y pour une côte d'Ivoire d'Amour, de pardon et de paix. Bon nombres de personnes pro-gbagbo ont vue la gentillesse d'ADO, les efforts de réalisations concrait qu'il fait et se sont repentis de leurs exactions. Toi, mon frère, tu fais partir des dernier à ne pas comprendre qu'on ne peux pas revenir en arrière et que la côte d'ivoire se developpe à la vitesse de la lumière. reviens vite à la raison, à la republique, ta chère patrie t'attend à bras ouverts.
Nous sommes tous, les enfants d'Adan et eve,donc issu de la même famille Primaire.
Vivre la republique et vivre la côte d'ivoire dans la paix, l'amour, le travail et la prospérité pour tous.

Alons resolument à la paix et le réconsiliation

Je me demande quelques fois si vous en cote d'ivoire ou sur une autre planète
à moins que vous soyez les ennemis du pays .De l'eau à coulé sous les ponts et des
atrocités ont étés commises par les 2 camps .Aujourd’hui les Ivoiriens aspirent à la
paix et la réconciliation.Et à aucun moment vous n'avez commandé les attaques
d'Akouedo , yopougon ,dabou,douekoue,San-perron ,jacqueville etc ; parce que quand
c'est vous c'est normal oui c'est ni vu ni connu .Je crois qu'il temps de vous réveiller
et de réfléchir comme des "IVOIRIENS" ;sinon je crois qu'il ne peux y avoir de pire
traitement d’inhumain que cette vidéo (https://www.facebook.com/CHAIRMAM/posts/402621003130441?notif_t=share_wall_create )
entre autre ;donc calmez vous et venez à la
République .

LES PREDATEURS DUPOND ET DUPONNES SONT SANS ETAT D'AMES

La vie n'a aucune valeur pour les autres peuples en face de leur predation!
Et ils sont pret a tout y compris les contosions cerebrales pour masquer cette predation sanguinaire!!!
Je deplore cette misere morale en plus d'une femme, matrice de l'humanite, qui se rend complice d'atrocites en les couvrant!!
Au lieu de pousser vos gouvernant a developper vos pays par l'exemple de l'Allemagne, Finland, Australie, Canada pour ne citer que ces pays la, vous les accompagner dans leur projets criminels de destriuction de vies humaines, predation avec des milice tribales!!!

xADmRQpOFklxUt

J'avoue, mesdames, que ce n'est pas aussi clair que je le cyioars. Par mentalite9s, je veux dire celles de la socie9te9 qui e9volue e0 pas de tortue face au suicide (puisqu'il semble que ce soit toujours un tabou) et aussi celles des hommes en de9tresse qui he9sitent (selon Mario Roy) e0 demander de l'aide. Par rapport aux proches, je ne veux pas culpabiliser, mais comme il semble que les personnes suicidaires donnent souvent des indices de ce qu'ils s'appre8tent e0 faire, je me dis qu'en effet, il y a de la banalisation des signes avant-coureurs. Je re9pe8te cependant que je m'inclus totalement dans ce reproche. Finalement, le suicide est clairement un proble8me social au Que9bec (les femmes se suicident aussi, malgre9 le fait qu'on en parle peu) et il me semble qu'il faudrait qu'on en parle plus ouvertement, et pas seulement quand une trage9die survient



Fermer