N'Djamena, la capitale tchadienne, patauge dans la gadoue

La saison des pluies au Tchad est chaque année synonyme de galère pour les N'Djamenois. Les maisons en terre cuite s'effondrent et des quartiers entiers sont innondés, paralysant les transports et les marchés. Notre Observatrice Ziregga nous a envoyé des photos de Gassi, un arrondissement de la capitale où la boue rend certains axes impraticables. 
 
 
 
Contributeurs

Commentaires

C'est vraiment la galère

Merde,j'habite à Gassi, ce matin j'étais obligé de laisser ma moto à la maison et faire au moins 4km à pieds pour monter un bus et venir au boulot.



Fermer