Un journal autrichien utilise Photoshop pour dramatiser la situation en Syrie

 
Dans son numéro du 28 juillet, le quotidien autrichien Kronen Zeitung, qui se vend à plus de 3 millions d’exemplaires, a publié la photo d’un couple marchant, un bébé dans les bras, dans une ville entièrement détruite. En légende, on peut lire "Un paysage de ruines, devant lequel fuient les habitants, c'est devenu le quotidien à Alep". Une fois de plus, il n’a pas fallu longtemps aux internautes pour détecter un montage.  
 
 
Ces derniers ont retrouvé l'original pris par un photographe de la European Pressphoto Agency (EPA). Si le cliché a bien été pris à Alep, la famille marchait en réalité dans une rue apparemment calme. Selon le quotiden allemand Süddeutsche Zeitung, l'arrière-plan est issu d'une photo de l'agence Reuters prise, non pas à Alep, mais à Homs.
 
Le rédacteur en chef du journal Kronen Zeitung s'est défendu en expliquant que deux copyrights étaient indiqués sous la photo. Il a en revanche reconnu qu' "il [manquait] l'information selon laquelle il s'agit d'un photo-montage" et s'en est excusé. 
 
Considéré comme une manipulation par de nombreux internautes, ce photo-montage a aussi été l'occasion pour les sites pro-syriens de tirer à boulets rouges sur le traitement de la guerre en Syrie par les médias occidentaux, qu'ils accusent de propagande.
 
 
 
Contributeurs


Fermer