Incendies en Espagne : "Nous vivons dans l’angoisse"

 
Un gigantesque feu de forêt fait rage dans le nord-est de l’Espagne, près de la frontière française. Notre Observatrice à Castello d’Empuries se retrouve coincée chez elle, à croiser les doigts pour que le vent ne pousse pas le feu – qui est à seulement 10 kilomètres – dans la direction de sa maison.
 
Le feu a déjà entraîné la mort de quatre personnes, dont trois Français. Un père et sa fille de 15 ans ont été tués en sautant dans la mer près de la ville de Port-Bou pour échapper aux flammes. Non loin de là, un homme de 75 ans est mort brûlé, et un autre, âgé de 64 ans, est mort d’une crise cardiaque après avoir vu sa maison entouré par le feu.
 
Le brasier, qui se trouve dans la région de La Junquera, a détruit au moins 13 000 hectares de végétation créant d’énormes nuages de fumée, visibles lundi depuis Barcelone, 150 kilomètres plus au sud.
 
Vue panoramique de l'incendie publiée sur YouTube par
Llibert Teixidó.
 
Toutes les photos ci-dessous ont été prises par notre Observatrice de chez elle.
 
Contributeurs

"L’air rempli de cendres est devenu irrespirable"

Vanessa Brun est Française et réside en Espagne depuis quatre ans. Elle habite à Castello d’Empuries, à environ 10 kilomètres du feu.
 
Nous sommes menacés par le feu depuis dimanche 17 heures. Sachant qu’hier il se propageait à 6 kilomètres par heure, nous avons très peur que, si le vent tourne, les flammes progressent rapidement jusqu’à chez nous. Les autorités ne pouvant évacuer tout le monde, elles nous ont demandé de rester enfermés toute la journée d’hier, et de ne sortir aujourd’hui que pour les déplacements importants. Sachant que la plupart des routes sont coupées, ça ne laisse de toutes façons pas vraiment de possibilité. Tout le monde vit dans l’angoisse. Les routes étant quasiment vides, il n’y a presque pas de bruit à par le va-et-vient des Canadair et des hélicoptères. L’air rempli de cendres est devenu irrespirable – j’ai la gorge et les yeux très irrités.
 
Le gouvernement décide de coupes budgétaires à tour de bras, avec pour conséquences que les autorités locales ne débroussaillent plus suffisamment les forêts. De plus, selon un de mes amis pompiers, les moyens qu’ils ont pour faire face à de tels incendies sont très limités. [Le ministère de l’Agriculture a demandé aux agriculteurs d’aider à contenir le feu en suivant l’exemple d’une trentaine de fermiers, qui depuis hier creusent des tranchées aux abords de leurs champs pour empêcher le feu de se propager. Le ministère a annoncé qu’ils seront remboursés pour leurs frais.]
 

Commentaires

incendie

Vraiment très impressionant les images ainsi que les photos une pensée pour tt les habitants de cette région.

le feu?????

Bonjour, je souhaiterai savoir ou en est la situation chez vous, en effet nous devons venir a castello lundi matin ( le 30/07), nous avons loué dans un hotel appart Can Gibert ...merci de me donner des infos...bon courage
CLAIRE



Fermer