Une vidéo amateur saisit la violence quotidienne qui règne à Damas

Deux combattants armés parmis les manifestants.
 
La violence a atteint un niveau sans précédent à Damas depuis l’attentat de ce mercredi 18 juillet qui a coûté la vie au ministre et au vice-ministre de la Défense. Les affrontements se propagent petit à petit dans les différents quartiers de la capitale syrienne. Une vidéo, filmée à Rokn al-Din, au nord de la ville, montre comment une simple manifestation se transforme peu à peu en un champ de bataille.
 
 
Ces images ont été diffusées en streaming (diffusion directe sur Internet) cet après-midi. La vidéo est titrée "Manifestation après l’enterrement d’un martyr à Rokn al-Din". Le vidéaste se filme d'abord dans des ruelles du quartier avant d’arriver sur une petite place où a lieu la manifestation.
 
Le rassemblement commence dans une ambiance bon enfant : les manifestants scandent des chants à la gloire de la Syrie et de la liberté ; ils sautent, frappent dans leurs mains…  A 5’10, une pancarte tendue par un des manifestants mentionne le nom du "martyr" qui vient d’être enterrer : il s’appelait Youssef Zaza.
 
Petit à petit (à partir de 11’45), on remarque la présence d’hommes cagoulés.
 
Soudain, à 23’35, les chants s’arrêtent et les manifestants commencent à reculer. La manifestation est vraisemblablement attaquée. Certains commencent à jeter des projectiles, on entend des "Allahou Akbar" ("Dieu est grand"). À partir de 25’21, on voit à nouveau des hommes cagoulés mais, cette fois, ils sont armés. Il s’agit vraisemblablement de combattants de l’Armée syrienne libre(ASL). Ils sont en première ligne et demandent aux manifestants de reculer.
 
Quelques instants plus tard, à partir de 27’12, des détonations résonnent. Les hommes armés répliquent, tandis que des jeunes autour d'eux continuent de lancer des pierres en direction des forces pro-Assad, hors champs. La situation semble devenir trop dangereuse pour le caméraman, qui quitte finalement les lieux, tout en filmant.
 
Cette vidéo, diffusée en direct, est une plongée rare, et relativement longue, dans le déroulement d'une manifestation à Damas. Les images publiées sur Internet ne donnent en effet la plupart du temps qu'une vision très morcellée des affrontements en Syrie.
 
Contributeurs

Commentaires

Ces vidéos ne sont pas plus innocentes que les crimes eux-mêmes

Tapez "tombés dans le miroir" dans Google et vous verrez pourquoi.

Été syrien : ça chauffe pour Bachar el-Assad

Du printemps arabe 2011 on passe à l’été syrien 2012 qui pourrait enfin carboniser la tête tyrannique du pouvoir politique, à moins que la riposte sanglante reporte la victoire des opposants à une autre saison. Celui qui avait l’apparence la plus conciliante des dirigeants de la région affiche à son compteur la plus féroce et durable résistance aux révolutionnaires. Il faut dire que les deux membres permanents encore non démocratiques du Conseil dit de Sécurité ont tout fait pour bloquer une quelconque initiative onusienne.
Pour quelques repères polémiques sur les révolutions arabes, cf. http://pamphletaire.blogspot.fr/search/label/R%C3%A9volutions%20arabes

Tromperie

Je constate que les manifestants sont eux aussi armés. C'est plutôt à une rébellion que le pouvoir à affaire et dans ces conditions, c'est la guerre avec son corollaire de désolations. Je me demande bien qui arme ces civils qui tiennent tête à l'armée Syrienne? qui ce sont ceux qui en tire des dividendes?

syrie

je pense que ce qui se passe aujaurd hui en syrie est une manupulation des occidentaux

violence

Quelle horreur! La violence des deux côtés. Pourquoi?

mascarade

voila ces civils que l'occident montrent toujours en victime sont en fait des REBELLES ET TERRORISTES de l'asl qui se pavannent en arme lors de manifestations pour s'en prendre aux forces de securité.
courage a tous ces soldats tombés au champ d'honneur leur sacrifice ne se sera pas vain et le president ASSAD triomphera de tout ce complot international inch'allah

mascarade?

Oui. Il faut toujours être vigilant vis à vis des images et des informations.
Mais deux choses: cela ne sert à rien de sortir le bon vieux cliché de "l'occident". A part la Russie et la Chine - pour des raison économiques et géo-stratégique, le MONDE - pays arabes compris - dénonce les agissements de ASSAD.
Ensuite, pendant plusieurs mois, toutes les manifestations étaient pacifiques. C'est à force de se faire tuer que certains ont pris les armes.
Enfin, réfléchissez deux minutes. A la base, "l'occident" n'a aucun intérêt à voir Assad partir. Comme la plupart des dictatures de la région et du Maghreb. Et pourtant, malgré le risque de donner libre court à l'arrivée d'islamistes hostiles à l'occident et ses valeurs, nous soutenons ces populations.

mascarade?

Oui. Il faut toujours être vigilant vis à vis des images et des informations.
Mais deux choses: cela ne sert à rien de sortir le bon vieux cliché de "l'occident". A part la Russie et la Chine - pour des raison économiques et géo-stratégique, le MONDE - pays arabes compris - dénonce les agissements de ASSAD.
Ensuite, pendant plusieurs mois, toutes les manifestations étaient pacifiques. C'est à force de se faire tuer que certains ont pris les armes.
Enfin, réfléchissez deux minutes. A la base, "l'occident" n'a aucun intérêt à voir Assad partir. Comme la plupart des dictatures de la région et du Maghreb. Et pourtant, malgré le risque de donner libre court à l'arrivée d'islamistes hostiles à l'occident et ses valeurs, nous soutenons ces populations.

encore mascarade

je suis vraiment heureux que tu parles de vigilance quant aux infos qu'on reçoit de médias pro-occidentaux qui ne s'inscrivent que dans la droite ligne des idées de leur politique respectif.Sachez que tous les morts dont on parle 17000, ne sont pas seulement des civils comme on en voient sur la photos mais des soldats républicains et patriotes ainsi que des rebelles que dis je des terroristes et enfin quelques civils.
pourquoi l'ONU qui estiment que le peuple syrien dans sa grande majorité vomis bachar al assad ,refusent qu'on sanctionne tout ceux qui utilise la violence (je parle des attentas de lundi) comme le stipulait le projet de résolution russe et s'adonne plutôt a un soutien lâche a une tentative de déstabilisation d'un régime jusqu’à légitime par la violence.

@ Jhonny Un régime légitime?

Tu trouves légitime un régime qui se transmet de père en fils?
Qui torture des enfants? (et ca c'est pas la propagande des occidentaux mais des rapports de l'ONU et de Amnesty International http://www.amnesty.fr/Documents/Je-voulais-mourir-temoignages-de-survivants-de-la-torture-en-Syrie).

Enfin tu parles du projet de résolution russe. Pour avoir passé 6 mois récemment dans ce pays, je peux te dire que le régime russe s'en contre fiche de la démocratie et multiplie les lois répressives, tout en brisant toute tentative d'opposition politique.

Je me demande si tu es aveuglé par tes convictions et ton ignorance, ou si tu défends le régime d'Assad en toute mauvaise fois.



Fermer