Images amateurs des inondations meurtrières au Japon

 
Les pluies torrentielles survenues sur l’île de Kyushu, dans le sud-ouest du Japon, entre le 11 et le 14 juillet, ont provoqué de graves inondations et glissements de terrain, entraînant la mort d’une trentaine de personnes, principalement des personnes âgées, tandis qu’au moins huit autres étaient encore portées disparues ce lundi 16 juillet, selon le dernier bilan des autorités locales
 
Plus de 5 000 habitants sont restés bloqués quatre jours durant dans des villages rendus inaccessibles par la chute des arbres, les débris et les coulées de boue. Pour acheminer eau, nourriture et médicaments aux victimes, particulièrement celles se trouvant dans les zones montagneuses de Yame, dans le nord de l’île, l’État a dû déployer des hélicoptères de l’armée.
 
C’est la ville d'Aso, située au pied d’un volcan, qui a été le plus durement touchée. Les très fortes précipitations ont provoqué des coulées de boue qui ont enseveli, jeudi 12 juillet, 17 maisons et coûté la vie à une vingtaine de personnes.
 
Samedi 14 juillet à Funagoya, dans la préfecture de Fukuoka.
 
Les conditions météorologiques s’étant améliorées dimanche 15 juillet, les autorités ont décidé de lever l’ordre d’évacuation qui avait été adressé à 400 000 habitants de l’île.
 
Témoignage d'un Canadien installé dans la préfecture de Fukuoka, sur l'île de Kyushu (en anglais).  Postée sur YouTube le 14 juillet. 
 
Mais ce lundi, la prudence restait de mise. L'agence météorologique du Japon a mis en garde contre de nouvelles précipitations à même de provoquer d’autres dégâts. 
 
"Nous renforçons nos efforts pour enlever les débris car beaucoup de routes restent recouvertes de boue dans plusieurs endroit", indiquait, dimanche, un responsable de la préfecture de Kumamoto, une des plus touchées de l’île de Kyushu. "Mais nous devrons peut-être arrêter les opérations s'il se remet à pleuvoir violemment."
Contributeurs

Commentaires

Quelle tristesse!

Et pendant ce temps, il y en a qui meurent de soif ailleurs. La nature peut s'avérer vraiment injuste!



Fermer