Criblé de dettes, un Israélien s’immole par le feu

Samedi 14 juillet, alors que des milliers de manifestants défilaient dans les rues de Tel Aviv pour commémorer le premier anniversaire du mouvement des Indignés israéliens, un homme s’est immolé par le feu.

Selon des témoins, Moshé Silman, un Israélien de 46 ans, a lu une lettre avant de s’ asperger d’essence et d’allumer le feu. Transporté d’urgence à l’hôpital, il souffre de brûlures au troisième degré sur 80 % du corps. Selon des sources médicales, son pronostic vital est engagé
 
ATTENTION CES IMAGES PEUVENT CHOQUER
 
I
mages diffusées par la police israélienne via sa chaine YouTube.
 
Interrogé à la suite de ce drame, son neveu indique qu’il n’avait plus aucune ressource et des ennuis avec le fisc. "On lui a tout pris, sa maison, son argent… On l’a jeté dans la rue", explique le jeune homme aux médias locaux. 

Dans la lettre de la victime retrouvée à proximité du corps, l’homme donne son identité, dit vivre à Haïfa et avoue être "à bout". Il s’en prend à l’État d’Israël qui l’a "volé" et lui a "supprimé toutes ses aides". Et désigne le Premier ministre Benjamin Netanyahou et le ministre des Finances Youval Steinitz comme responsables de sa situation. 
Le Premier ministre a de son côté qualifié cet acte de "tragédie personnelle effroyable" et souhaité à Silman une guérison rapide et totale. Il a par ailleurs demandé au ministre des Affaires sociales et du Logement de s'occuper personnellement du dossier de la victime.
 
Cette tragédie renvoie inévitablement au précédent Mohamed Bouazizi, ce Tunisien qui a mis fin à ces jours dans les mêmes circonstances. Acte qui déclenchera le "printemps arabe".
 
 
 
 
Contributeurs

Commentaires

printemps israélin

Et à quand le printemps israélien???
N'oubliez pas vos victimes palestiniennes!!!

occupe-toi de tes terroristes

palestiniens et laisse israel se défendre du mieux qu'il peut!!



Fermer