La crise dans le nord du Mali filmée par nos Observateurs

 
Depuis 100 jours que des groupes armés contrôlent le nord du Mali, les informations sur cette région n’arrivent qu’au compte-gouttes car très peu de journalistes peuvent s'y aventurer. L'un de nos Observateurs à Bamako a toutefois réussi à développer un petit réseau de vidéastes amateurs qui lui font parvenir, sur des clefs USB transportées en bus, des images de leur quotidien désormais réglé par la charia (loi islamique).

Après des semaines de cohabitation avec les groupes djihadistes, les rebelles touareg ont finalement été évincés du nord du pays et les islamistes armés d’Ansar Dine et leurs alliés sont désormais les seuls maîtres dans la région. Seuls quelques rares journalistes ont réussi à filmer sur place, la plupart du temps avec l’accord des islamistes qui entendent maîtriser au maximum leur communication. Par ailleurs, les grandes villes du Nord, désertées par une grande partie de leurs habitants après le départ de l’armée malienne, continuent à se vider et même les témoignages recueillis par téléphone se font donc de plus en plus rares.
 
Ce reportage, diffusé par FRANCE 24, a entièrement été réalisé à partir d’images amateurs filmées entre le 26 juin et le 6 juillet. Des images récupérées par l'un de nos Observateurs, grâce à son réseau sur place.
 
Récit : Peggy Bruguière, journaliste aux Observateurs de FRANCE 24.
 
 
Contributeurs


Fermer