Visite en images d’un zoo de Riyad, véritable "musée des horreurs"

Le lion décharné et immobile du zoo Hadiqat Abu Jarra.
 
Une Observatrice installée à Riyad a visité l'un des zoos de la capitale saoudienne. Sur place, les scènes auxquelles elle a assisté dépassaient largement la mauvaise réputation du lieu.
 
Laylah s’est rendue en février au zoo Hadiqat Abu Jarra, situé à l’intérieur du parc d’attractions Fantasy Land Amusement Park sur Thumamah Road, à Riyad. Un endroit qu’elle décrit comme une sorte de 'musée des horreurs' où lions, tigres, ours, hyènes et autres animaux sauvages aux silhouettes rachitiques vivent enfermés dans des cages exiguës, visiblement en manque d’eau et de nourriture.
 
Après cette triste visite, la blogueuse avait envoyé ses photos à un groupe Facebook militant pour la fermeture du zoo. Les autorités n’ayant pas réagi depuis, elle a reposté intégralement son billet sur son blog il y a deux semaines et signé une  pétition en ligne. Signé par des centaines de personnes, le texte réclame la fermeture du zoo ainsi qu'une relocalisation des animaux dans un lieu où ils pourraient recevoir un traitement décent. Il insiste par ailleurs sur le fait que d’après les préceptes de l’islam, il est interdit de faire commerce des animaux ou de les maltraiter.
 
France 24 a essayé de joindre la direction du  zoo et publiera la réaction dès que nous aurons une réponse.
 
 
Contributeurs

"Un ensemble de cages exiguës entreposées les unes contre les autres"

Laylah a posté ce commentaire sur son blog.
 
On m’avait souvent parlé des maltraitances infligées aux animaux au zoo Hadiqat Abu Jarrah, mais quand je m’y suis rendue, je me suis aperçue que la situation était pire que je ne pouvais l’imaginer. De toute ma vie, je n’avais jamais vu des animaux traités avec autant de cruauté. Même dans des régions d’Afrique extrêmement reculées où j’ai vécu, je n’avais pas vu une telle misère. Et nous sommes pourtant en Arabie saoudite, l’un des pays les plus riches au monde, et, qui plus est, une terre où les préceptes islamiques sont censés être rigoureusement appliqués.
 
Photo de l'entrée du zoo.   
 
Un tel lieu pourrait laisser penser que l’islam encourage la torture et les actes de cruauté envers les animaux. Or, de nombreux hadith [citations du prophète Mohammed] incitent à l’inverse les musulmans à respecter tous les êtres vivants et à être bienveillants envers eux.
 
En fait de zoo, Hadiqa Abu Jarrah n’est qu’un ensemble de cages exiguës entreposées les unes contre les autres. […] Les animaux n’ont rien à faire dans leurs cages.
 
"Il n’y avait aucune information sur l’origine de ces animaux, mais il est évident que beaucoup ont été amenés illégalement dans le pays"
 
Tous sont maigres et paraissent malades. Les cages où ils sont enfermés sont en extérieur, posées dans une sorte d’entrepôt à ciel ouvert [...] Le plus choquant est le fait que des animaux aussi grands que des grizzlis ou des lions adultes soient enfermées dans des cages aussi étroites, dont ils ne sortent d’ailleurs jamais [...].
 
À l’entrée du zoo, il y a plusieurs photos du propriétaire "Abu Jarrah" qui pose à côté de ses bêtes. On a vraiment l’impression que les animaux ne sont sortis que pour la photo. Mais le reste du temps, ils sont oubliés. Seul un gardien, à qui nous avons parlé, est là pour s’occuper d’eux.
 
Hyènes tournant frénétiquement en rond dans leur cage.
 
Il y a quelques années, le propriétaire des animaux a décidé d’ouvrir ce zoo et ces bêtes, qui vivaient auparavant dans sa ferme, ont atterri dans ces cages de torture. Les visiteurs peuvent venir les voir pour 20 riyals [60 riyals avec l’entrée du parc, soit 12 euros au total]. Il n’y a d’ailleurs aucune information sur l’origine de ces animaux, mais il est clair que beaucoup ont été amenés illégalement dans le pays.
 
 
Abu Jarrah est propriétaire de ce grizzli depuis 10 ans. On nous a expliqué qu’il avait été amené illégalement des États-Unis par des trafiquants qui l’ont fait passer pour un bébé. Aux États-Unis, le trafic d’espèces rares est un délit passible de prison. Mais l’Arabie saoudite n’a pas de loi de protection des animaux et les textes qui interdisent le trafic d’espèces rares ne sont clairement pas appliqués. Il suffit d’aller dans n’importe quel magasin d’animaux de compagnie du royaume pour s’en rendre compte […].

 
Le pauvre grizzli  n’est jamais sorti, sauf pour la séance photo avec Abu Jarrah. Le gardien était d’ailleurs effrayé à l’idée d’ouvrir la cage. Pourtant, ces bêtes ont besoin de se déplacer, d'être en contact avec d’autres animaux, mais aussi d’hiberner. Je pense que celui-ci n’a jamais rien connu de tel.
 
 
Cette magnifique lionne rêve certainement d’Afrique. Le gardien nous a expliqué qu’il avait déjà fait sortir les lions dans une zone définie à l’arrière du zoo. Je lui ai demandé de recommencer, mais il a refusé catégoriquement, expliquant qu’il l’avait fait une fois devant une journaliste et qu’elle s’était fait attaquer violemment. Il a ajouté que c’était quasiment impossible ensuite de faire entrer le lion dans sa cage. On se demande pourquoi !
 
Un bébé singe dans sa cage, attaché à une corde.
 
[…] Ce musée des horreurs me hante. Je suis entrée en contact avec un groupe Facebook d’activistes vivant dans le royaume. Er7amni Animal Rights Group tente aussi d’aider. Des lettres ont été envoyées au ministère de l’Agriculture. Mais rien ne s’est passé depuis."
 
"Ces animaux mangent, dorment et font leurs besoins dans cet espace exigu", indique Laylah.  

Commentaires

Si l'Arabie saoudite n'était

Si l'Arabie saoudite n'était pas un pays musulman, auriez vous ce débat ?
Si la même chose se serai produite à Paris, quel élément aurions-nous ? une religion à blâmer ou une personne individuelle ?
dans un pays musulman, 100% de la population est-elle musulmane ? 100% de la population est-elle pratiquante ? Faites attention à ne pas porter de jugement sur une religion de plus d'un milliard de personnes et contentez vous de juger une personne apparemment cruelle, en tant que citoyen d'un pays.
Ce sont des propos comme les vôtres et des jugements ignorants tels que les vôtres qui ont conduits à la haine.
Que cela se passe en Chine, en Italie, ou au Mexique, ces actes sont cruels, que ces personnes qui ont fait cela soient juives, musulmanes, chrétiennes ou athées, cela ne doit absolument pas refléter leur religion, mais simplement leurs actes issues de leurs personnalité, propre à eux. L'être HUMAIN n'est pas la RELIGION. La Religion est ce qu'il y a dans les livres sacrés et non le comportement des êtres humains.
Oui selon les préceptes de l'islam cela est totalement interdit.
Qui vous dit que cette personne est musulmane ? et si même elle l'était, donc on juge sa religion, au lieu de la juger elle en tant que personne ? cela semble finalement le jugement des ignorants.
L'islam est une religion de paix, de pureté, et tant que vous n'aurez pas lu le Coran, vous ne pourrez pas débattre sur le sujet.
Le Coran est un message universel, ce n'est pas le livre des arabes, et nous sommes conscients qu'aujourd'hui il y a une guerre contre l'islam, mais vous n'êtes en vérité que le produit de la médiatisation, le produit d'un lavage de cerveau orchestré par les différents médias, eux-même contrôlés, ainsi vous vous voyez libre, alors qu'en vérité, vous n'êtes qu'enchainés aux préjugés que l'on vous a soigneusement préparés et présentés, ainsi vos idées sur le sujet sont déjà faites.
Pathétique.

un homme qui ne sait pas doit

un homme qui ne sait pas doit s'instruire avant de parler !!

Le Prophète Muhammad

Le Prophète Muhammad lui-même s’est exprimé très clairement sur ce thème en de nombreuses occasions. Il dit un jour :
« Une femme a été tourmentée en enfer à cause d’une chatte qu’elle avait enfermée jusqu’à ce qu’elle pérît. A cause de l’animal, elle entra en enfer. Elle ne l’avait ni nourrie, ni abreuvée alors qu’elle l’avait enfermée, ne lui laissant pas la possibilité de consommer ses proies. » (Al-Bukhârî, Muslim)

Un jour, des enfants avaient attaché un oiseau vivant en le prenant pour cible. Ibn ‘Umar, disciple du Prophète, s’exclama : « Le Prophète a maudit celui qui se sert comme cible de tout être vivant (attaché). » (Al-Bukhârî, Muslim)

Le Prophète vit une fois un âne marqué sur le visage. Il désapprouva la chose et déclara : « Que Dieu maudisse celui qui l’a marqué ! » Il ordonna que l’âne fût marqué sur sa croupe, c’est-à-dire la partie la plus éloignée du visage. (Muslim)

Evoquons encore ces événements : « Nous étions en voyage. Nous vîmes alors un oiseau avec ses deux petits. Nous prîmes les oisillons et leur mère se mit à voler au-dessus de nos têtes. A ce moment arriva le Prophète qui demanda : « Qui a fait de la peine à cet oiseau en lui prenant ses petits ? Allez, rendez-lui ses enfants ! » Un autre jour, il apprit que des hommes avaient brûlé une fourmilière. Il demanda alors : « Qui l’a brûlée ? » Ses compagnons répondirent: « Nous. » Il déclara : « Il ne convient à personne de châtier par le feu, sinon le Maître du feu. » (Abû Dâwûd)

Cela se passait au VIIe siècle, bien avant que l’on envisage en Europe des associations pour la protection des animaux!!

L'slam et les animaux

Merci pour cette mise au point.

Zoo de la Honte

Mais quelle honte:
Pourquoi ne pas signaler de toute urgence cette horreur a la SPA ?
C est immonde:

Zoo de riyad

Un homme cruel avec les animaux ne peut être un homme bon. "Gandhi"

Zoo?? non,c'est une geöle pour animaux

J'ai déjà du mal avec les ménageries de cirque que je ne visite plus depuis très longtemps,alors là c'est pire que tout.Et qu'en pensent les visiteurs de ce lieu?ont-ils envie de réagir et le peuvent-ils?En plus,ce n'est même pas "intéressant à voir"..
Dans beaucoup de zoos,surtout depuis plusieurs années,l'animal est un minimum respecté:droit aux soins,nourriture adaptée,respect de ses habitudes de vie,espace de vie...On en est très, très loin dans ce cas et c'est indigne de l'être humain.Bref,c'est affreux.

ZOO

On parle des animaux malmenés alors que des êtres humaines sont malmenés à longueurs de journée dans les pays d'Afrique. Des milliers d'enfants et de femmes n'ont pas où dormir; ils n'ont cette petite cage qu'ont ces animaux de l'Arabie saoudite.
Des populations sont entrain de faire tuer en Syrie sous le regard impuissant et coupable de la communauté internationale.
Ne me parlez pas d'animaux à sauver. Apprenons d'abord à sauver les hommes et ensuite nous saurons comment sauver les animaux.

Je m'en fiche des humains.

Je m'en fiche des humains. Ils détruisent la nature et traitent les animaux comme des objets. En quoi un humain est supérieur ?
Les animaux sont innocents, ils ne savent pas parler et souffrent en silence.

maltraitrance faite aux animaux

je suis d'accord avec vous, l'être humain est la pire espèce que la terre connaisse. capable de temps de maux, d'ignominie et de cruauté. les animaux se comportent tellement mieux que nous ! il n'existe chez eux ni guerre, ni viol, ni assassinat, ni perversité, la nature est tellement plus intelligente. la race humaine détruit, sans vergogne sans penser au lendemain. apprenons plutot à vivre en bonne intelligence avec notre mère nature et en respectant les animaux. je suis révoltée et écoeurée par ma race imbécile et incohérente. mais que faire à l'échelle mondiale ? c'est un peu déprimant de se rendre compte à quel point nous sommes impuissants ! je confirme donc l'humain n'est en rien supérieur et quand à dire que l'homme est un animal doué de raison ... à méditer !!!!

une âme révoltée.



Fermer