Un chauffeur de bus blessé sauve ses passagers et devient un héros national

 
Le 29 mai dernier, Wu Bin est devenu un héros. Ce jour-là, alors qu'il conduit un bus allant de la ville de Wuxi à Hangzhou - sa ville natale - dans la province du Zhejiang - Wu Bin est blessé par une pièce de métal, provenant de la voie opposée, qui le percute violemment au foie après avoir traversé le pare-brise. Pour autant, le chauffeur de 48 ans reste maître de lui-même et réussit à arrêter son véhicule. Avant de s'allonger sur une banquette, il prend le temps d'enclencher ses feux de détresse et de demander à ses passagers de ne pas descendre sur la voie pour leur sécurité.
 
 
Transporté à l'hôpital, il décède deux jours plus tard de ses blessures. Depuis, la vidéo de l'accident est l'une des plus populaires du Web chinois, et l'homme est acclamé pour son sang froid et son sens du devoir alors qu'il était gravement blessé. Selon les premières conclusions de l'enquête, l'objet qui a traversé le pare-brise serait une pièce de 3,5 kilos provenant du système de freinage d'un camion.
 
Selon le "Quotidien du peuple", des milliers de personnes sont venues lundi assister à l'enterrement du chauffeur, déposant  de nombreuses couronnes de fleurs près de son appartement. Le quotidien d'État précise que le gouvernement de Hangzhou, qui a honoré Wu Bin du titre de "martyr révolutionnaire", a donné 500 000 yuans (62 000 euros) et un appartement à sa famille.
 
Voici quelques commentaires postés par des internautes en hommage au chauffeur :
 
 
"À chaque fois que je vois cette vidéo, j'ai les larmes aux yeux, à chaque fois cela me brise le cœur. M.Wu a dû beaucoup
souffrir . Bon vent M.Wu ! Merci beaucoup pour ces ultimes efforts, et merci de nous avoir montré qu'il existe encore de belles choses dans ce monde. Reposez en paix. "
 
 
"On reconnaît les gens exceptionnels au fait qu'ils aient gardé en eux quelque chose de profondément humain. C'est exactement cela qui est en voie de disparition dans notre société. Ce n'est peut-être qu'une petite histoire, mais elle devrait réveiller ce qu'il y a de bon en nous."
 
 
"La réaction de Wu Bing n'était qu'instinctive, il a fait ce qu'il devait faire. Je le respecte beaucoup, mais ces derniers jours, les médias de tout le pays l'acclament un peu trop, on dirait qu'ils ont une idée derrière la tête. Je pense qu'il y a quelque chose d'un peu politique là-dessous. Wu Bing est un homme bon, nous devons le respecter, mais maintenant, désolé, il est parti. Ce dont il a besoin, c'est de tranquillité. Tout ce que cette agitation va faire, c'est de troubler son repos."
 
Billet écrit avec la collaboration de Gaël Bernard, journaliste à Pékin.
 
Contributeurs

Commentaires

nom de la musique?

c'est quoi le nom de la musique



Fermer