Un député grec du parti néonazi disjoncte sur un plateau de télé

Il était invité à participer à un débat télévisé sur les élections législatives, qui doivent avoir lieu le 17 juin. Mais les téléspectateurs retiendront plus sa goujaterie en plateau que ses solutions pour sauver la Grèce. Ilias Kasidiaris est le porte-parole de Chryssi Avghi (Aube dorée), le parti néonazi qui a remporté 6,9 % des voix lors des dernières élections du 6 mai.
 
Durant l’émission de la chaîne Ant1 enregistrée jeudi matin, une députée de gauche radicale, Rena Dourou, a évoqué ses problèmes avec la justice (il est poursuivi pour une affaire de vol à main armée en 2007). L’homme est complètement sorti de ses gonds et lui a jeté un verre d’eau à la figure. Puis il s’en est pris à sa voisine de gauche, l’élue communiste Liana Kanelli, qui s’était levée de sa chaise… Ilias Kasidiaris lui a alors donné deux gifles et un coup de poing, avant de s’échapper en courant dans les coulisses du studio.
 
La chaîne Ant1 a diffusé l'incident en bloucle, toute la matinée de jeudi. 
 
Le parquet d'Athènes a ordonné l'arrestation d'Ilias Kasidiaris pour "tentative d’infliger un dangereux dommage corporel", selon la procédure de flagrant délit. Le gouvernement grec par interim a formellement condamné cet acte. 
Contributeurs

Commentaires

porte-parole de Chryssi Avghi

C'est les politiques hyper permissives qui font éclorent ce genre de partis, et en France nous n'en sommes malheureusement pas si loin que cela...



Fermer