Un Observateur africain en Ukraine : "Il ne faudra surtout pas sortir en cas de victoires des Bleus"

Capture d'une vidéo d'ultras dans des gradins lors d'un match de football en Ukraine.
 
À quelques jours du coup d’envoi de l’Euro 2012, qui se tiendra du 8 juin au 1er juillet en Ukraine et en Pologne, certains s’inquiètent de la possibilité de violences racistes dans ces pays où sévissent des groupes xénophobes. Nous avons demandé à deux de nos Observateurs, des Africains vivant dans les pays hôtes de la compétition, si ces inquiétudes sont justifiées.
 
C’est un reportage diffusé le 28 mai dernier sur la chaîne britannique BBC qui a remis le problème du racisme dans le football ukrainien et polonais au cœur de l’actualité."Euro 2012, les stades de la haine" montre des jeunes, qui pratiquent le salut nazi lors de matchs en Ukraine, en train de pourchasser des supporters asiatiques dans les gradins ou encore accueillir des joueurs noirs avec des cris de singes. Ces images ont suscité de vives réactions en Europe, la plus remarquée provenant de l’ancien capitaine de l’équipe d’Angleterre de football, Sol Campbell. Interviewé par la BBC, il a conseillé aux supporters britanniques de "rester chez eux" et de "regarder [l’Euro 2012] à la télévision". L’ancien joueur s’est aussi interrogé sur la décision de l’UEFA de choisir la Pologne et l’Ukraine comme pays hôtes de l’événement sportif alors "qu’il aurait fallu qu’ils règlent leurs problèmes internes d’abord", faisant référence aux comportements ouvertement racistes et xénophobes de certains de ses supporters révélés sur les images de la BBC.
 
La Pologne et l’Ukraine, où a été tourné le reportage, tentent d’enrayer cette polémique. Le porte-parole de la Pologne pour l’Euro 2012 a déclaré que le racisme dans le football "concernait une petite minorité de personnes présentes dans les stades ". De son côté, l’ambassadeur ukrainien au Royaume-Uni a dénoncé un reportage "déséquilibré et partial" et vanté la tolérance et la bonne entente de la population ukrainienne envers les minorités.
 
Dans un rapport surl'Ukraine publié en 2011, l’ECRI (la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance) note que les incidents racistes dans le pays se sont multipliés depuis 2006. Cette année-là, un étudiant africain avait été assassiné à proximité d’une université. L’organisation s’est inquiétée de la série d’attaques racistes commise dans le pays tout au long de 2011. Elle a recommandé aux autorités du pays de "s'abstenir de recourir à un discours raciste et xénophobe" et de veiller à ce que les médias ne contribuent pas à créer une "atmosphère d’hostilité" dans la société.
Contributeurs

"J’ai vu des étudiants s’échanger des photos de singes sur leur portable en les comparant à mes amis et à moi"

Nouphi (pseudonyme), 26 ans, est étudiant à l’université Polytechnique de Odessa. Il est originaire du Congo Brazzaville.
 
 
En cours, j’ai pris l’habitude de me mettre au fond de la salle pour ne pas avoir à subir de moqueries dans mon dos. En fait, j’ai vu souvent des étudiants s’échanger sur leur téléphone portable des photos et des vidéos de singes. Ils nous prennent ensuite en photo, comparent leurs images et ça fait rire tout le monde. [Lire notre article sur la photo de une d’un journal ukrainien où des singes représentaient des Noirs et des Arabes].
 
J’ai changé de salle de sport depuis que quelqu’un m’a mis de la craie, qui sert pour la musculation, sur la peau. La couleur blanche sur ma peau noire a beaucoup amusé la galerie. Pour moi c’était tout simplement humiliant.
 
"Je regarderai l’Euro 2012 devant mon ordinateur et surtout pas dans les bars !"
 
Les contrôles d’identité sont systématiques quand on est Noir. À la plage, les policiers iront toujours demander à un Noir de leur présenter ses papiers, alors qu’il se baigne tranquillement avec des amis. La dernière fois, j’ai pris le train avec une copine ukrainienne, un policier a demandé à voir mon passeport. Il n’a rien demandé à mon amie.
 
Je regarderai l’Euro 2012 devant mon ordinateur et surtout pas dans les bars ! Ce sera trop dangereux pour les Noirs de se balader dans les rues les soirs de match.
 
 

"C’est certain que les bandes vont s’en prendre aux supporters de l’équipe de France"

Cisse (pseudonyme), 27 ans, est diplômé en journalisme et vit à Ternopil. Il est originaire de Guinée-Conakry.
 
 
L’autre jour, dans le bus, j’ai proposé mon siège à une femme âgée. Elle m’a répondu devant tout le monde : "je n’ai pas besoin de ton aide, tu es un Noir". Dans la rue, une vieille personne m’avait déjà rétorqué la même chose alors que je voulais l’aider à traverser.
 
J’étais à la banque il y a quelques jours, je faisais la queue devant un guichet derrière deux personnes ukrainiennes. Quand mon tour est venu, la banquière a fermé le guichet disant que c’était le temps de la pause, alors qu’au-dessus d’elle, un voyant indiquait qu’il restait encore 10 minutes avant la fermeture temporaire. J’ai eu beau insister, elle m’a répondu en souriant qu’elle était fatiguée et que je devais revenir plus tard. Ce genre d’incivilités est le quotidien des Noirs ici.
 
C’est bien sûr dans le foot que le racisme est le plus violent. Moi-même, j’ai été tabassé après avoir joué avec des Ukrainiens, alors que j’avais été invité par un ami. C’est certain que les bandes vont s’en prendre aux supporters de l’équipe de France lors de l’Euro 2012 [l’équipe de France compte beaucoup de joueurs de couleur, ndrl]. J’ai d’ailleurs conseillé aux Africains qui soutiennent la France de ne pas sortir de chez eux si elle gagne.
 
 

Commentaires

rascime et xenophobie

Je suis a moitie ukrainien,malgré ce cas,j'ai été victime du comportement raciste a mon égard a plusieurs reprises.une fois dans un bus accompagne d'un ami,un monsieur nous avait traite de singe et l'autre fois j’étais accompagne de ma petite amie dans une boite de nuit de kharkov VLADMIR,les agents de sécurité de la boite avaient reçus l'ordre de me faire sortir de la boite après l'interrogation a plusieurs reprise des agents pour savoir de quelle nationalité j’étais.en tout,mon seul grand problème que je vis au quotidien,c'est d’éviter de ne pas se faire tabasser en route parce que je suis un homme de couleurs.c'est fréquemment ici.la majorité de mes amis ont été tabasser ici.vous ne verrez aucun homme de couleurs dans ces stades durant l’événement.meme si on partageait de l'argent dans ces stades durant cette competition,aucun homme de couleurs va accepter d'y aller.merci

homme

D'après ce que j'en sais, il semble bien que l'homme (qui ne descend pas du singe mais est bien un "cousin") vient d' Afrique (je veux dire "blancs" compris!)

salu

nous sommes crees diferament et de couleur diferent mais certains humains traitent les autre de singe,mon frere si quelqu'un te traite encore de singe dit lui que sa peau est la peau que tu utilise pour marcher,et les paradis de Dieu n'a pas besion de la peau

On est derriere les bleus

Tant pis pour eux, il y a au moins 1 milliards d'Africains qui, du Nord au Sud vont vibrer sous les couleurs des Bleus et pousser cette équipe à la victoire car elle est notre : Ribery, Mvila, Cabaye, Matuidi, Mandanda, Nasri, Ben Arfa, Benzema, Diara on sera derrière vous....

Les marmites ancestrales vont bouillir les gris gris pour que soit respectée cette dignité humaine. Vive la Révolution française, vive l'Afrique , Vive les droits de l'homme.

Le racisme en Ukraine

Ce n'est un secret pour personne ce phénomène existe partout dans le monde mais dans les pays de l'ex URSS c'est pire , c'est de la sauvagerie Mr Cisse tu as parfaitement raison tous ceux qui sont soucieux de leur vie seraient conseilles de rester a domicile et surtout d’éviter les promenades des soirs car par expérience je vis dans ce pays bonne chance a tous



Fermer