Le harcèlement sexuel au Caire est-il aussi terrible qu'on le dit ? Notre Observatrice a pris le bus pour vérifier

 
La question du harcèlement sexuel en Egypte a été remis sur le devant de la scène par le dernier film de Mohamed Diab, "Les femmes du 678", qui vient d'être projeté au festival de Cannes. Le long-métrage raconte l’histoire de trois femmes égyptiennes confrontées quotidiennement au harcèlement sexuel dans les bus du Caire.
 
Ma camarade Jihad et moi avons pris les transports en commun cairotes pour interroger les usagers sur cette question sensible. Est-ce que la harcèlement sexuel est un problème aussi grave que le montre le film ?
 
Bande-annonce du film "678".
 
Premier micro-trottoir au niveau du carrefour d’Abdel Moneim Riad, un des arrêts de bus les plus fréquentés de la capitale. Nous montons dans un des bus avec l’espoir d’aborder le sujet avec les passagères, mais la plupart d’entre elles ont refusé d’en parler. Une seule a accepté de le faire sous couvert d’anonymat.
 
"Je suis constamment exposée au harcèlement sexuel. Pas un seul endroit sans que je me fasse harcelée. C’est quelque chose que toutes les filles et les femmes au Caire vivent, peu importe qu’elles soient jolies, bien habillées ou pas. L’important pour les auteurs, c’est juste de passer à l’acte".
 
Pour Mahmoud, conducteur de bus que nous avons rencontré quelques minutes plus tard, le harcèlement est uniquement dû à la manière dont certaines jeunes filles s’habillent. D’ailleurs, il avoue ne pas hésiter à draguer ses clientes :
 
"Draguer dans le bus ? bien sûr que je le fais ! Entre nous, qu’attend une fille lorsqu’elle sort dans la rue et qu’elle s’habille avec des vêtements serrés ?
 
 Bus numéro 154. Nous interrogeons le contrôleur de billet, Mahmoud :
 
 
"Un jour, alors que le bus était bondé, deux filles sont montées. L''une portait une chemise très près du corps. Un des jeunes passagers a commencé à se frotter à elle. Elle s’est alors mise à crier très fort. Évidemment, je suis intervenu pour calmer la situation. J’ai alors laissé ma place à la jeune fille et ai demandé au jeune passager de descendre."
 
Pour la majorité des passagers rencontrés, ces comportements sont d’abord le résultat d’une mauvaise éducation et des nouvelles modes vestimentaires des jeunes filles "provocantes et qui incitent au harcèlement " selon certains.
 
"C’est quasiment un sujet de morale. Si les auteurs de ces actes se disaient que cela pourrait également arriver à leurs propres sœurs ou leurs mères, il ne se le permettraient même pas ", juge Mohamed Salem, un passager.
 
 
Comment réagir alors ? Tous ne sont pas du même avis. Pour certains, les femmes doivent se défendre ; pour d’autres comme Laila, une adolescente de 17 ans, le rapport de force ne le leur permet pas.
 
Au terminus, une jeune fille attendait son bus, seule. Elle nous a raconté l’incident dont elle a été victime il y a quelques jours.
 
"Un jeune homme m’a un jour insultée de manière très grossière. Pensez-vous vraiment que je puisse faire quoi que ce soit face à un homme ? Je vis ça depuis que j’ai 12 ans. Cette question du harcèlement est aussi vieille que notre pays !"
 
 
 
 
Quelques minutes plus tard, nous avons rencontré une jeune fille qui symbolise à elle seule tous les reproches faits à certaines sur leurs tenues vestimentaires. Pour elle, il en va de sa liberté individuelle.
 
 
"Je continuerai à m’habiller comme je veux. En réalité, je suis presque plus gênée pour eux. Au début, lorsqu’on me harcelait, je préférais ne pas réagir mais aujourd’hui, j’estime que c’est mon rôle de le faire".
 
 
 
Contributeurs

Commentaires

Que l'on se trouve en France,

Que l'on se trouve en France, aux U.S.A ou en Egypte, ce qui revient c'est l'excuse fumeuse de certains hommes (je dit certain parce que j'ose espérer qu'ils ne sont pas tous aussi bêtes) et même de quelques femmes : la façon que nos avons de nous vêtir qui serait trop provocante...ce qui autorise bien sûr ces hommes (et à ces femmes de leur trouver des circonstances atténuantes) a se conduire comme des porcs???!!!
Pourquoi le problème est toujours pris de façon unilatérale en évoquant en permanence la supposée provocation dans les vêtements des femmes? et pas la manière dont ces harceleurs, agresseurs, violeurs pourraient être sanctionnés, faire un travail d'éducation sur la population, former des policiers, créer des lois quand elles sont inexistantes?
Nous ne sommes pas des objets...et ils seraient tant que ces porcs et leurs soutiens se le mettent dans le crâne...au lieu de mettre "tout sur le dos" d'une morale qui entre nous, les sert qu'à garder le contrôle sur les femmes.

Le harcèlement vient de la libido refoulée des hommes pas des fe

Le harcèlement est la traduction du refoulement sexuel des hommes. Un homme sexuellement frustré se trouvera toujours une excuse et la plus simple est celle d'une provocation de la femme. Si seulement ils savaient comme ils nous intéressent peu...

tu as absolument raison

merci beaucoup pour ton commentaire,moi je vis en Algérie,on subit le harcélement également mais il n'est pas aussi récurant qu'en Egypte,les conducteurs de bus par exemple j'en ai pas rencontré qui faisaient des reflections,les receveurs non plus.ceux sont plutot les passagers qui créent des problemes des fois.pour ma part je suis comme cette jeune fille qui s'habille comme elle veut et qui n'hesite pas à se defendre.maintenant j'en frappe certains des fois à main nue d'autres fois avec ce que j'ai sous la main comme mon sac ou la pointe d'un classeur ou autre,avant j'avais peur et je baissais la téte mais la c'est fini car je me suis rendue compte au fil des années que la plupart n'etait qu'une bande de frustrés qui n'avait pas de quoi assouvir leur désir.ils ne regardent pas le visage mais plutot les fesses et les seins.je n'sais pas si c'est le cas pour toutes l'egypte mais en c'qui concerne l'algerie y'a certaines regions de l'est comme la petite et grande kabylie ou ce problem ne se pose pas , les filles peuvent s'habiller comme ellent veulent ça gene personne.je concidére que les filles qui se battent pour qu'on les laisse tranquilles forcent le respect autour d'elles,c'est un combat long et difficile mais c'est le seul moyen de se défaire de ce que les hommes (si on peut les appeler ainsi) ont fait de ce qu'on appel la moral,autrement dit de la merde dont ils se servent pour essuyer la dignité des femmes

Combat perdu d'avance !

Vous dites que c'est un combat long et difficile. A mon avis, vous allez perdre ! Déjà, en France, dans certains quartiers la pression est tellement forte que les filles magrébines ne sortent plus sans voile et les européennes un peu typée font l'objet de menaces style regards menaçants, menaces verbales "pourquoi tu t'habilles ainsi ?" et les enfants des mamans magrébines qui ne portent pas le voile sont mis en quarantaine par leurs camarades de classe de cette communauté. etc.
De plus, lorsqu'on en parle, les messages sont censurés sur les Forums (on va voir si celui-ci passe !).

combat à gagner

Encore un qui parle sans connaitre , et qui voit ca à la télé .
nos cités ,ce n'est en rien comparable à la situation egyptienne , mais il y a toujours des agneaux pour se sentir persecuter et ne pas resister !!.
mais les femmes ont gagnées des combats bien plus important et en gagneront encore !!
en luttant contre des gens comme toi ..

Harcelement sexuel en Egypte

Bonjour Jessica et merci ENFIN, de donner une vraie synthèse du problème.
Il est grand temps qu'on fasse tomber toutes ces BÂCHES d'hypocrisie autour de ce problème. Je parle de bâches car sur d autres cas, on parle de voiles... Le combat pour le RESPECT ne fait que commencer, mais tout espoir est permis, pour renvoyer les porcs à leur place...

occident?

Pourquoi en occident, ils sont innocents; regardez les stats aux Usa un viol toutes les 85 sec environ !!!!

VlYOuafTZhddS

Yeaaaaaaah !!! Bat en Chine ! J'adore ce re9cit de tes tribulations, j'espe8re que tu vas poouvir continuer e0 ce rythme C'est inte9ressant de noter les diffe9rences entre les cultures et e7a a l'air VRAIMENT de9paysant o.d4Portes-toi bien et e0 bientf4t. Tu vas voir que 4 mois seront courts quand tu seras arrive9 au bout :pCiao !

Oui, mais en Occident on les

Oui, mais en Occident on les met en prison pour ça!

J'ai vecu en egypte pendant 2

J'ai vecu en egypte pendant 2 ans et j'en suis traumatisée. les gens prenaient des photos de moi, me sifflaient, et un jour un policier m'a attrapé a l'entre jambe. un homme a essayé de defoncé la porte de mon appartement.

je ne montrai pas ma peau et ne m'habillait pas de facon provoquante, il ya un gros probleme dans ce pays, ils extremisent l'islam et rendent la femme inategniable pour les hommes , alors ils forcent.
jai fais beaucoup de pays ainsi que l'afghanistan, et l'egypte restera le pire a mes yeux.



Fermer