Le candidat égyptien Ahmed Chafik attaqué par des lanceurs de chaussures

 
Le candidat à l’élection présidentielle et dernier Premier ministre de l’ère Moubarak n’avait certainement pas imaginé ce qui lui arriverait en allant voter en banlieue du Caire mercredi.
 
Une foule massive d’opposants, qui l’accuse d’être un cacique de l’ancien régime, l’attendait devant le bureau de vote aux cris de : "Voici le voleur !" À sa sortie, la masse s’est précipitée vers sa voiture et plusieurs manifestants lui ont lancé leurs chaussures. Un geste de protestation qui rappelle celui du journaliste irakien, Mountazer al-Zaïdi visant George W. Bush en 2008.
 
Cet incident a déclenché une vague de réactions sur les réseaux sociaux, et notamment sur Twitter :
 
"Et voici la dernière chaussure de la colère ! Adressée à Chafik."
 
Alkhattary @Truthcaller
"Ahmed Chafik au moment du lancer. J’espère vraiment que les chaussures n’étaient pas neuves. Sinon, quel gâchis !"
 
آلاء مبــدعـة تويتر @lolla_abdoo
"Communiqué de la commission électorale : désormais le symbole du candidat Chafik sur les bulletins c’est une chaussure ! (En Egypte, pour les élections, afin de permettre aux 40 % d’illettrés de participer au vote, chaque candidat est associé à un symbole sur les bulletins de vote)"
 
abdelfattah sherif @AbdelfattahS
"La seule chose dont on est sûr dans ces élections c’est que Ahmed Chafik a gagné… en nombre de chaussures récoltées ;)"
 
Mais d’autres internautes ont également dénoncé l’acte comme étant contraire au code électoral.
 
برنامج مصر الجديدة @Masr_Egdida
"Ce comportement envers Ahmed Chafik est inacceptable car il est contraire au principe même de la démocratie."
 
ثقل بن ذيبان العجمي @Thegal_alajmy
"C’est une chose étrange que ce comportement envers un candidat à l’élection présidentielle. Certains Egyptiens réclament la démocratie mais utilisent la loi de la jungle !"
 
 
 
 
Contributeurs

Commentaires

Ce comportement est vraiment

Ce comportement est vraiment bizare ! Cet acte n'est pas democratique.



Fermer