Manifestation contre le projet de TGV Tanger- Casablanca : "C’est un gâchis considérable"

Le TGV est vraiment très cher. On peut avoir, pour le même prix des écoles, des médiathèques et des hôpitaux." Pancarte d'une manifestante pendant la manfestation du dimanche 20 mai.
 
Depuis plusieurs mois, le collectif "Stop TGV" demande l’arrêt immédiat du chantier de train à grande vitesse reliant Tanger à Casablanca, estimant qu’il n’est pas prioritaire "dans un pays pauvre comme le Maroc". Dimanche 20 mai, les opposants au projet ont battu le pavé pour crier leur colère dans une vingtaine de villes du royaume. L’un d’entre eux témoigne…
D’ici à la fin 2015, un TGV devrait relier Casablanca et Tanger, les deux grands pôles économiques du Maroc, en 2h10 au lieu de 4h45 actuellement. Mais le projet, lancé en septembre 2011, est fortement critiqué par plusieurs associations marocaines réunies sous la bannière "Stop TGV ". Le collectif dénonce notamment le coût de l’opération, qui s’élève à 25 milliards de dirhams, soit environ 2,5 milliards d’euros.  Une somme astronomique aux yeux des militants, dans un pays classé 130e selon l’indice mondial du développement humain et où de très nombreuses régions ne sont pas encore desservies par le rail classique.
 
Manifestation à Rabat, la capitale, pour réclamer l'arrêt du projet de TGV. Photo publiée sur Facebook par Hicham Belkouch
 
Les détracteurs du projet regrettent par ailleurs que ce dernier ait été adopté sans consultation préalable de la population et sans appel d’offres. C’est la société française Alstom qui, de fait, a obtenu la construction des 14 rames du TGV. Le projet sera financé sous forme de prêts à hauteur de 60 % par la France et plusieurs pays du Golfe.
 
L’office national des chemins de fer (ONCF), pour qui la ligne existante entre les deux villes est arrivée à saturation, table sur une clientèle de six millions de personnes par an, contre 3,5 millions à l’heure actuelle et de fortes retombées économiques notamment à travers la création d’emplois.
 
Si vous souhaitez donner votre opinion sur le sujet, vous pouvez soumettre votre commentaire sous le billet.
Contributeurs

"Avec 2,5 milliards d’euros, on peut construire 16 000 kilomètres de routes rurales, 25 000 écoles, 16 000 bibliothèques et 25 centres universitaires hospitaliers"

Alae Bennani est membre du collectif  "Stop TGV" et vit à Casablanca. Il était dimanche dans les rues de Rabat pour manifester.
 
Nous étions quelque 300 manifestants à défiler dimanche 20 mai sur l’avenue Hassan II à Rabat [RFI fait état de 500 manifestants au total dans la vingtaine de ville participantes]. En dehors de "Stop TGV", d’autres mouvements de la société civile ont participé à cette marche pacifique. [Des militants du mouvement contestataire du 20 février étaient présents dans certains cortèges]. Les gens scandaient "J’aime mon territoire, je dis non au TGV", "Le Marzen [le pouvoir marocain] est un tyran, il veut nous imposer son TGV" ou encore "Rendez au peuple les milliards volés".
 
Depuis septembre 2011 et le lancement des travaux, c’est la première fois qu’un rassemblement de ce type a lieu. Pour faire passer notre message, nous nous contentions jusqu’alors de distribuer des tracts ou d’organiser des sit-in et des conférences. Mais comme le temps passe et que rien ne bouge, il fallait une mobilisation plus forte, plus visible. Les réseaux sociaux ont fortement contribué à l’organisation de ces rassemblements. Les manifestations se sont déroulées dans le calme, il n’y a eu ni débordements ni intervention musclée des forces de l’ordre.
 
 Drapeau brandi par un manifestant à Rabat. Photo publiée sur Facebook par Hicham Belkouch
 
Ce projet de TGV est indécent et une gabegie considérable. Dans les zones rurales, mais aussi dans certaines zones urbaines, les enfants ne vont pas à l’école notamment en raison de l’absence de transports. Les comptables du collectif ont calculé qu’avec 2,5 milliards d’euros, on pouvait construire16 000 kilomètres de routes rurales, 25 000 écoles, 16 000 bibliothèques et 25 centres universitaires hospitaliers – une grande ville comme Agadir n’en compte pas un seul. Ces dépenses excessives vont hypothéquer l’avenir financier du pays pour des années. On peut toujours se féliciter de l’impact économique d’un tel projet mais les sommes folles injectées sont intolérables.
 
Un manifestant porte une pancarte avec un message anti-TGV. Photo publiée sur Facebook par Hicham Belkouch
 
De plus, en ne convoquant pas de référendum, les autorités ont failli dans leur tâche. C’est un dispositif de grande ampleur qui a été adopté de façon arbitraire et qui profitera aux plus riches, soit une poignée de Marocains.

Commentaires

normalement , le

normalement , le developpement devrait étre transversale à tous les secteurs economiques ,
depenser un budget de 2,5 Milliards d'euro pour un simple objectif commercial n'est pas opportun ,
le pays a besoin de developper tous les autres secteurs : education , santé , électrification de zones rurales , eau potable , bourse à l'enseigment des pauvres .....

Les investisseurs européens et ceux du Golf peuvent bien rentabiliser leur argent dans ce genre de projet par les concessions dans ces secteurs socio-economiques tout en developpant le pays au lieu de viser la rentabilité economique et le retour d'investissement trés court ;

je dis aussi non au TGV " Train à Grande Vitesse " et je dis oui au TGV " Travaux divers à Grande Vie"

Modernisation, évolution ou

Modernisation, évolution ou stagnation!

ce projet est un autre

ce projet est un autre caprice

TGV est tres bon projet

Je donne mon point de vue sur ce projet, que je trouve une excellente idee pour le developpement economique du pays qui souffre du retard par rapport a d'autre pays.
merci

J approuve Mourad: ce TGV

J approuve Mourad: ce TGV permettrait de bien meilleures communications et échanges entre les diverses régions du Maroc! En France, au 19 eme siècle le Nord souffrait de grandes famines alors que le sud était bien approvisionné. Napoléon III eut l idée de trains , rapides pour l époque, qui sauvèrent le Nord Est!!!
Il faut les écoles et les hôpitaux bien sur mais aussi des voies de communication rapides pour que le merveilleux Maroc que nous aimons tant continue sa remarquable progression...

A mon avis vous vivez pas

A mon avis vous vivez pas dans la misère et vous n'avez jamais mis les pieds dans une zone rural. Oui on a besoin de développement économique mais pas sur le dos du peuple. Je ne vous critique pas car ce n'est pas de votre faute. Il faut seulement être réaliste. Il faut commencer par l'essentiel. Vous avez des enfants,la plupart issue d'un milieu pauvre qui font des kilomètre à pieds pour aller à l'école. Je pense que vous ignorez une chose. Allez voir dans le sud, Agadir par exemple qui est réputé être une ville touristique, n'est même pas relié par une ligne ferroviaire. Aujourd'hui j'ai 36ans depuis que je suis petite j'entendais dire qu'il y aurais un train qui va relier Agadir au autres villes. Ce rêve d'enfance n'est pas encore réalisé. J'ai toujours pris le train de Casa à Marrakech mais pour continuer à Agadir il faut prendre le bus. Il n'y même pas d'hôpital convenable alors comment voulez-vous avoir un train. Le seul qui existe est toujours saturé car c'est le seul qui assure le service pour toute la région du sud Souss-Massa-Daraa. Il n'y a même pas une bibliothèque décente. La région de l'Est Oujda est environ c'est le même calvaire. Le nord Nador et Rif n'est pas épargné non plus. Résultat le peuple baigne dans l'ignorance et d'autre font des profits.

Oui ce serais un bon projet

Oui ce serais un bon projet si au Maroc tout le monde mangeait à sa faim, recevait de bons soins, fréquenter l'école, bien être logé etc...Le Maroc s'endette encore même si le financement est attribué par d'autres pays. Avec cet argent j'aurais rasé tous les bidonvilles existants au Maroc et construit des immeubles. La politique gouvernementale de prestige du Makhsen pour plaire à ses alliés.Je pense que les gens qui sont contre ce projet n'ont pas tort.

Vous vous y prenez trop tard

Vous vous y prenez trop tard pour manifester contre ce projet, car les contrats ont été signés il y a quelques mois, et les travaux ont commencés y a bien longtemps. S'il fallait manifester, fallait le faire bien avant

TGV

PRET DE LA FRANCE ET DES EMIRATS VOILA COMMENT LE MAROC S'OFFRE PIEDS ET POINGS LIES

dégueulasse

c'est un super projet protocolaire pour faire plaisir un mon ami Sarkozy qui n'a pas réussi à vendre ses rafales ni au Maroc ni à L'arabie saoudite.
monsieur Sarkozy comptait - il sur ces affaires protocolaire pour se faire réélir
et bien non monsieurs Sarkozy
le peuple français comme le peuple marocain ont d'autres priorités.
vous pouvez vous dorer la pillule dans la résidence qui a été mise à votre disposition à titre gracieux à Marrakech.



Fermer