Des Ougandaises enlèvent le haut pour faire honte aux policiers

Image issue de la télévision d'Etat NTV.
 
Arrêtée alors qu’elle se rendait à un meeting politique non autorisé vendredi dernier, la militante d’opposition Ingrid Turinawe a été arrêtée par la police. Voyant qu’elle refusait de sortir de sa voiture, un des agents lui a agrippé le sein droit de façon très brutale. C'est cette vidéo de la scène, tournée par une chaîne locale, qui a mis en colère les féministes locales.
 

Plusieurs femmes sont donc descendues ce lundi en soutien-gorge devant le commissariat central de police de Kampala, la capitale, pour exprimer leur solidarité avec la militante malmenée. Certaines ont été arrêtées par la police anti-émeutes après avoir refusé de quitter les lieux.
 
Les deux photos ont été postées sur Facebook par Urban Legend Kampala.

Ingrid Turinawe est l'une des organisatrices des manifestations "Walk To Work"  lancées en 2011 pour dénoncer la hausse du coût de la vie et notamment du prix du pétrole. Des marches qui ont été sévèrement réprimées par la police.

L’Ouganda est dirigé par Yoweri Museveni. Au pouvoir depuis 1986, il a été réélu en 2011 pour 5 ans.

 
Contributeurs


Fermer