Des utérus en tricot pour les membres du Congrès : "Et maintenant, laissez les nôtres tranquilles !"

 
Elles auraient pu écrire des lettres incendiaires aux membres du Congrès, mais elles ont préféré leur envoyer des… utérus en tricot. Selon Donna Drunchunas, fondatrice du groupe féministe Government Free VJJ, le message est le suivant : "Si vous souhaitez contrôler nos utérus, en voilà un. Maintenant, laissez les nôtres tranquilles !".

L’objectif est de protester contre une loi votée récemment par plusieurs États américains, qui oblige les femmes souhaitant avorter à faire une échographie afin d’entendre battre le cœur du fœtus et de le voir avant de prendre leur décision.

Voici une sélection des plus beaux utérus en tricot postée sur la page Facebook.
 
Contributeurs


Fermer