Les Noirs et les Arabes présentés comme des singes libidineux à la une d'un journal ukrainien

 
Ce photomontage odieux a été publié par un journal ukrainen de la ville de Ternopil. Notre Observateur, un étudiant congolais qui vit dans cette localité, nous raconte que cet incident est révélateur du racisme dont il est victime au quotidien.
 
"Nova Ternopil" a publié cette photo en illustration d'un article sur une bagarre qui aurait éclaté dans un bar local. Selon le journal, des "Arabes" et des "Africains" se battaient pour obtenir les faveurs d'une prostituée ukrainienne. Au premier plan du photomontage, on voit une jeune femme femme entourée de singes. En arrière plan, on aperçoit un groupe d'étudiants noirs qui prennent un verre. Des jeunes gens qui n'ont rien à voir avec l'altercation décrite dans l'article.
 
 
Nous cherchons à joindre des responsables de "Nova Ternopil" afin qu'ils commentent leur publication. Nous publierons leurs réactions dès que nous  les aurons recueillies.
 
La une de "Nova Ternopil". Le rond rouge, ajouté par FRANCE 24, pointe le groupe d'étudiants qui, d'après notre Observateur, n'a aucun lien avec l'incident. Photo : Beckhs Love
Contributeurs

"J'ai vu des étudiants ukrainiens qui riaient en lisant le journal"

Beckhs Love est un étudiant conglais de l'université de technologies Ivan Puluj à Ternopil. Il vit en Ukraine depuis quatre ans.
 
Le responsable des étudiants étrangers de l'université m'a convoqué dans son bureau hier. Il m'a montré la une du journal. J'ai été vraiment choqué. Je n'en croyais pas mes yeux.
 
Le responsable m'a dit que c'était affreux, mais m'a demandé de rester calme. Selon lui, ce n'était que de la provocation et il fallait que je demande aux étudiants étrangers de ne pas s'énerver. Il m'a demandé ça à moi parce que je parle ukrainien et que je joue un rôle de coordinateur pour la communauté des étudiants étrangers.
 
Il s'avère que le journal a simpement réutilisé une vieille photo et l'a retouchée. On ne sait pas comment ils ont obtenu ce cliché.
 
Sur le campus, j'ai vu des étudiants ukrainiens qui riaient en lisant le journal. Je me suis approché et je leur ai dit : "Vous trouvez ça drôle ? Ça donne une bonne image de votre pays à l'approche de l'Euro [l'Ukraine co-organise l'Euro 2012 de football]  ? Vous n'êtes plus en Union soviétique !"
 
Je ne comprends pas pourquoi ils nous donnent des visas pour venir étudier ici s'ils ne veulent pas de nous. Je vais dire aux gens dans mon pays de ne plus envoyer leurs enfants en Ukraine. Ici, on est mis à l'écart. On reste entre Africains et très peu d'étudiants ukrainiens nous parlent. Et en dehors de l'université, c'est encore pire. La nuit, c'est même dangereux pour nous de sortir. On se fait insulter tout le temps. Il n'y a pas très longtemps, je me suis fait agresser en rentrant du supermarché. Mais quand j'en ai parlé à la police, on m'a simplement menacé de me renvoyer chez moi.
 
Il est difficile pour nous de faire valoir nos droits ici. Mais nous essayons d'avoir un rendez-vous avec le directeur du journal qui a publié le photomontage, pour qu'il puisse s'expliquer.
 
Photo : Guy Germain

Commentaires

J'ai bien lu tous les commentaires...

...et j'ai retenu plusieurs choses, que cela soit dans le fond ou encore la forme.

Premièrement, oui c'est terrible ce genre de photo, d'article etc... mais dîtes vous que ce genre de racisme est présent partout et que si dans beaucoup de pays on ne publie pas ce genre de chose c'est bien à cause de la barrière de la retenue nommée "la bien-pensance", rien d'autre. Je compte aussi les pays africains qui, niveau racisme inter-ethnique,anti-blancs et compagnie non rien à envier à personne.

Deuxièmement, et en toute sympathie, qu'est-ce qu'un étudiant africain vient foutre en plein cœur d'un pays de l'est qui n'a jamais vu un noir de sa vie pour ensuite se plaindre du "racisme ambiant", sans rire vous vous voyez penser et ensuite dire ça sans trembler du menton ?
Plus prosaïquement, si vous n'êtes pas contents allez dans un pays qui ne pointe pas (ouvertement) les noirs ou autre ou encore un pays qui les discrimine positivement (seul racisme "socialement acceptable" issu de la bien-pensance justement) et surtout cessez de geindre et de miauler sur "l'injustice mes frères du vilain pays des blancs", soyez sérieux et surtout crédibles dans ce que vous faîtes.

Troisièmement, j'ai entendu nombre de fois parler de "manque de culture, de générosité et autre furieux manquement propre à l'Ukraine"...sérieusement, vous croyez à ce que dîtes , l'Ukraine à cent fois plus de culture qu'une vingtaine de pays africains (tous crées par les européens [d'où les tensions des tribus...réglées dans la violence et non dans la bonne intelligence] d'ailleurs, a de très rares exceptions près) réunis.
Je ne conspue pas la culture africaine mais comparons ce qui, au fond, est comparable.

Quatrièmement, "à Rome on fait comme les romains" donc si ça vous convient pas référez-vous au deuxièmement, à savoir rentrer chez vous ou allez dans un pays de l'ouest, cessez cette victimisation crasse qui vous dessert plus qu'autre chose, allez de l'avant et/ou allez ailleurs.

N'oubliez pas que ces gens-là ne vous ont pas appelés, vous êtes venus de votre propre chef. Donc passez outre ou passez votre chemin.

Par " à Rome fais comme les

Par " à Rome fais comme les Romains " tu entends que cette personne devrait adopter les us et coutumes des Ukrainiens. Je pense que c'est clair, il n'y a pas d'ambiguïté dans cette phrase. Mais que sais-tu du mode de vie de cet étudiant? Peut-être est il très bien intégré au moeurs ukrainiens. Et quand bien même... Donc, en gros, pour pouvoir habiter en Ukraine, il faudrait que cet homme devienne Blanc ? J'ai pas bien compris je crois... Enfin bref, que ce soit en Ukraine, En France ou au Congo, les Droits de l'Homme sont sensés (je dit bien sensés) être réspéctés dans tous les cas. Et puis, tout le monde est d'accord pour dire que cet article est tout simplement malsain. Pas besoin de répliques de "conseils de vie".

il est des raccourcis facil a

il est des raccourcis facil a faire.
Vous parlez de racisme anti-blanc? De qui se moque t-on? faire une comparaison entre racisme anti-blanc et racisme anti-noir est d'une simplicité mentale qui dénote votre aptitude a la pensée"creuse et vide de sens".
Quand on veux comprendre un phénomène, il convient d’étudier les aboutissants mais surtout les tenants.
par ailleurs vous faites une comparaison entre certains pays d’Afrique et l’Ukraine; honnêtement avez vous pris la peine d'ouvrir un livre d'histoire pour alléguer cela ? Permettez vous d'exprimer un profond doute!!
enfin, pour terminer vous préconiser que chacun reste chez soi si il ne trouve pas satisfaisant sa vie chez autrui, je suis d'accord avec vous et c'est précisément cela que nous européens aurions du faire avant de coloniser ces contrées lointaines......
amicalement, (bien entendu)

Vous êtes en train de dire

Vous êtes en train de dire qu'il existe une "hiérarchie" du racisme, cette réflexion partisane confine à la bêtise crasse, en toute sympathie.
Voyez les sociétés occidentales, devenues multiculturelles par phénomène de mondialisation et d'ouverture de frontières par des béni-oui-oui opportunistes.
Quand on a compris un phénomène, on a le tenant et l'aboutissant, ceci dit ce n'est pas votre cas, ne l'aggravez donc pas.
Je faisais plus un parallèle qu'une comparaison, je ne compare ce qui n’est pas comparable et entérine définitivement ce qui est au final.
Les européens avaient une mission civilisatrice et moralisatrice, je ne dis pas que d'incroyables dérives furent faites mais le postulat de base était bien là.
Je doute que la très grande majorité du flot de population venus de "ces contrées lointaines" soient animées des mêmes intentions, j'en doute fort.
Amicalement.

premièrement il ne pourrait

premièrement il ne pourrait exister une hiérarchie entre les différents types de racisme, ils sont tous condamnable.
deuxièmement vous dites que les européens(dont je fais partie) avait une missions civilisatrice?
Je crois que c'est la plus grosse ineptie que j'ai eu entendu dans ma vie. Parce que vous l'avez lui dans un quelconque livre d'histoire vantant les mérites de cette colonisation?
Laissez moi vous dire que la colonisation n'est absolument pas le fait d'une mission civilisatrice qui n'est que très clairement qu'un vernie pour se donner bonne conscience.

je vous rappelle que le projet colonial était une vaste entreprise de conquête de territoires et de richesses d’une Europe en pleine révolution industrielle, ayant un fort besoin de matières premières, de débouchés, et d’espaces. Cette expansion territoriale et économique débutée sous l’Ancien Régime fut à l’époque admise comme telle. Sous le Second Empire, vient s’ajouter aux arguments économiques et politiques, la mission civilisatrice. Celle-ci est justifiée par un discours raciste. Ainsi sont élaborées le mythe du bon sauvage et la théorie de la table rase qui faisait des terres colonisées des lieux sans Culture et sans Histoire, qu’il convenait de sortir de la nuit de la sauvagerie. Ces idées furent si répandues sous l’apparente bonhomie de l’évidence que même des esprits brillants de l’époque y adhérèrent [Voltaire, Rousseau, Kipling (le fardeau de l’homme blanc)]. D’autres moins éclairés, mais tout aussi brillants théorisèrent la supériorité de l’homme blanc (Ernest Renan [1], R.P. Muller [2]).
De la colonisation, il ne s’agira cependant « ni d’une entreprise philanthropique, ni de volonté de reculer les frontières de l’ignorance, de la maladie, de la tyrannie, ni d’une extension du droit [3] ». L’œuvre coloniale a pillé, vidé des sociétés de leurs richesses, ravagé des cultures, ruiné leurs magnificences artistiques, décérébré leurs élites, institué le code de l’indigénat et l’infériorité des indigènes, humilié et massacré des populations, torturé, imposé les travaux forcés, dépersonnalisé les sociétés colonisées, aliéné ses populations, transformé ses fils en chair à canon ; en somme elle a chosifié les colonisés. De la colonisation à la civilisation dira Césaire, la distance est infinie.
Quelques infrastructures furent mise en place pour assurer la profitabilité de l’économie de traite et quelques fonctionnaires subalternes hâtivement formés. Est- ce là le rôle positif dont on parle. D’autres parlent d’incitation à entrer dans la modernité industrielle. Ce type de mise en contact avec la face abjecte de l’Autre n’apporta ni souffle nouveau, ni oxygène, elle fut tout simplement désastreuse. Cette Europe là, « déférée à la barre de la raison est de la conscience est spirituellement et moralement indéfendable. »
Je vous parle en connaissance de cause car voyer vous je travaille depuis très longtemps dans un observatoire de lutte contre le racisme. Je crois qu'il faut sérieusement se documenter avant de pondre des énormités indignes d'une personne moyennement cultivé. Il faut avoir du courage pour oser dire certaines choses même si cela nous dérange au plus profond de nous même. il est vrai que le courage intellectuelle n'est pas le vertu la plus présente dans nos société.
Je vous laissez vous préjuges prendre le pas sur votre intelligence quelque peu restreinte il faut dire. pardonnez moi ma virulence mais j'abhorre au plus profond de moi même l'inculture et l'ignorance.
amicalement, bien sur(en attendant avec impatience votre réponse)

C'est affreux.J'exhorte tout

C'est affreux.J'exhorte tout mes frères Noirs résidant dans ces pays où le racisme et l'ignorance des valeurs humaines perdurent à prendre leur patience et à se consacrer à ce qui les a conduit dans ces pays.

Le racisme est partout.

Si la France, les Etats-Unis et tous les autres pays ou les noirs apportent gloire, honneur et bonne reputation du pays, n'ont pas encore fini avec le racisme, il est trop tot de demander aux ukrainiens de le faire.

Laissons les tranquilles...

Chers freres et soeur, je vis en Ukraine et je n'ai qu'une chose a vous dire: --- Je Vous emprie, laissons ces gens tranquilles. C'est un peuple malade. Des gens deboussoles qui ont perdu toute orientation.
Enfermes pendant 77 ans par le systeme communiste dans l'Union Sovietique, leurs cervelles baignent aujourd'hui dans un lac d'ignorance. Cette situation plait a leurs hommes politiques qui sont fiers de diriger des moutons.
Ce sont des gens tellement complexes? Ils savent qu'ils n'ont ni un passe, ni un avenir. Imaginez-vous un pays sans aucun journaliste digne de ce nom.
Depuis l'apparition de cet article, plus de filles sovietiques encore veulent "gouter" la puissance du "singe". Et je vous assure qu'elles aiment "ca".
N'oubliez surtout pas que:
1- Le singe est plus intelligent que le porc.
2-Le singe embrasse la femme mieux que le cochon.
3- La jalousie provient de l'incapacite.
4- Vivez d'apres la pensee selon laquelle "PEU M'IMPORTE CE QU'ON DIT ET ON PENSE DE MOI, JE SAIS CE QUE JE SUIS".
Mon salut a tous et GARDEZ LE SOURIRE.

Vive le singe que je suis

Pfft!!! Y'a pas de quoi s'indigner. Les femmes ukrainiennes prefèrent les singes que nous sommes à leurs hommes... Qui doit en rire et qui doit en pleurer? En tout cas pas le singe bon teint que je suis...

J'aime

J'aime tes propose tellement précis et vrais



Fermer