Les fraudes électorales en Russie dévoilées par des vidéos amateur

Capture d'écran d'un supposé bourrage d'urne.
 
Des activistes de l’opposition russe ont appelé mardi 6 décembre à de nouvelles manifestations. Ils dénoncent une “farce électorale” après la multiplication des allégations de fraude en faveur du parti de Vladimir Poutine, Russie unie, lors des législatives de ce week-end.
 
Le Président russe Dimitri Medvedev a salué un vote “juste, honnête, et démocratique” après la publication des résultats officiels lundi matin. Le parti au pouvoir maintient sa majorité malgré un net recul, Russie unie perdant 77 sièges à la Douma (assemblée législative).
 
Quant au Premier ministre Vladimir Poutine, qui espère bien regagner son siège de président lors de l'élection de 2012, il a réagi en minimisant le déclin de popularité de Russie unie. L’homme fort du pays insiste sur le fait que sa formation détient suffisamment de sièges à la Douma pour faire voter des lois sans recours à d’éventuels alliés parlementaires.
 
Mais le désaveu populaire envers Poutine serait en réalité beaucoup plus important que ne le suggèrent les résultats officiels. De nombreux électeurs ont signalé des fraudes à tous les niveaux, depuis le bourrage d’urnes jusqu’à un décompte fantaisiste des bulletins. Une mission d’observateurs de l’OSCE a confirmé que la performance de Russie unie était entâchée de “fréquentes violations du processus électoral”.
 
Cette colère suscitée par la fraude électorale s’est cristallisée sur la personne de Vladimir Poutine, l’homme qui tient les rênes de la Russie depuis douze ans. Des milliers de personnes manifestant à Moscou lundi 5 décembre ont ainsi demandé “une Russie sans Poutine”. Au moins 300 personnes ont été arrêtées et la police a affirmé qu’elle ne tolèrerait plus aucune “provocation”.
 
Plusieurs vidéos et images de fraudes électorales ont été publiées sur les réseaux sociaux par des électeurs désireux de montrer le trucage des élections.
 
Encre effaçable
 
Video postée sur YouTube par yupych.
 
Certains stylos fournis pour marquer les bulletins de vote contenaient … de l’encre effaçable.
  
Bulletins de vote falsifiés
 
Vidéo postée sur YouTube par Singinau.
 
Le responsable d’un bureau de vote apparemment en train de falsifier des bulletins de vote. Selon des médias russes, le chef de la Commission électorale de Moscou a confirmé la véracité de cette vidéo et annoncé l’ouverture d’une enquête.
 
Plusieurs votes par électeur... et un petit billet pour la peine.
 
Video postée sur Youtube par SnipersonMarysja.
 
Un étudiant affirme avoir pu voter plusieurs fois, dans différents bureaux de vote, contre rémunération. La personne qui filme affirme qu’on lui a proposé 4 000 roubles (environ 96 euros) pour voter 45 fois en faveur de Russie unie dans différents bureaux de vote.
 
Un jeune homme croisé le jour de l’élection explique au caméraman qu’il lui suffit de montrer une pomme entamée aux responsables d’un bureau de vote, pour faire comprendre qu’il est là pour voter plusieurs fois.
 
L’étudiant se filme  alors qu’il reçoit des instructions lui expliquant comment voter à plusieurs reprises. À 2’45’’, l’étudiant se filme en train de voter dans différents bureaux de vote. Mais il précise qu’il n’a pas complété les 45 bulletins. Les autorités russes n'ont pas fait de déclaration sur cette vidéo.
 
Des urnes qui s'ouvrent toutes seules
 
Video postée sur YouTube par TheLakost86.
 
Un représentant du parti d’opposition Libéral Démocrate (LDPR) montre que certaines urnes peuvent êtres facilement entrouvertes pour y glisser d’éventuels bulletins. Une responsable locale lui répond en affirmant que l’urne a été approuvée par la Commission électorale. Il continue de la provoquer, s'exclamant que l'ouverture de l'urne peut atteindre dix centimètres. La responsable finit par utiliser du scotch pour fermer correctement l'urne, mais elle continue de se disputer avec le représentant du LDPR.
 
Bourrage d'urnes
 
Vidéo postée sur YouTube par shilov2004.
 
Cette vidéo montrerait des urnes remplies de bulletins avant même que le vote ne commence. Le caméraman affirme ainsi qu'il est 7h55 - il filme sa montre en guise de preuve -  et qu’il peut voir plusieurs couches de bulletins au fond de l’urne, alors que le bureau de vote n’est censé ouvrir qu’à 8 heures du matin.
 
Il appelle ensuite une responsable électorale locale et lui demande si elle voit les bulletins au fond de l’urne. Cette dernière répond qu’elle ne voit rien. Malgré les demandes du caméraman, les agents de sécurité du bureau de vote refusent d’intervenir. Lorsque le caméraman réalise qu'ils ne l'aideront pas, il conclut la scène d'un sarcastique "Super!'"
Contributeurs

“Ils faisaient juste semblant de compter les bulletins de vote”

Taras Fedoseev est étudiant à Moscou. Il a observé le vote de dimanche pour le parti Social Démocrate, “Une Russie Juste”.
 
Je ne peux même pas dire que le décompte des bulletins de vote était truqué... car le décompte n’a même pas eu lieu! Les membres de la commission électorale faisaient juste semblant de compter les bulletins de vote. Ils ne m’ont pas laissé m’approcher suffisamment près pour voir ce qui était marqué sur les bulletins.
 
 Après la fin de ce soi-disant décompte, les membres de la commission ont juste inventé des chiffres, qui ne correspondent à rien, avant de les déclarer comme résultats officiels. Ensuite, ils ont pris leurs affaires et quitté le bureau de vote tout en ignorant mes protestations.
 
Au total, ça leur a pris 30 petites minutes pour compléter leur décompte. Les membres de la commission électorale - des enseignants pour la plupart - étaient particulièrement impolis à mon égard. Ils n’ont fait que dénigrer mes questions et se sont ouvertement moqués de moi quand je leur ai dit qu’il ne fallait pas falsifier les résultats électoraux.
 
J’ai seulement 25 ans. Comment puis-je me dire qu’il y a un futur pour moi dans ce pays? Quelles conclusions devrais-je tirer de cette expérience? Comment faire confiance à un président qui affirme qu’il n’y a pas eu de fraude électorale? Que faire quand on sait qu’une élection complètement truquée n’est pas invalidée? Est-ce que je devrais juste l’accepter?
Article écrit en collaboration avec le journaliste indépendant Ostap Karmodi.

Commentaires

La démocratie pour les autres!

Depuis des années, on a commencé à utiliser les droits de l'homme et la "démocratie" pour attaquer des gouvernements qui ne plaisent pas aux lois du marché US. Je l'ai observé personnellement dans des pays de l'ex union soviétique où, avec peu d'argent, quelques agences de com et la complicité d'ambassade de pays occidentaux, on monte des légendes. Certaines se dégonflent d'elle-mêmes: Timissoara, les couveuses de Koweit City, mais d'autres sont simplement oubliées: le soi-disant massacre de Raçak par exemple. Lorsque les pays du "bien et de la démocratie" cesseront de nous prendre pour des imbéciles à coup d'anthrax inventé, d'armes de destruction massives fantasmées et surtout de tuer partout dans le monde et d'ériger Guantanamo en symbole de la Liberté, je croirai peut-être à ces histoires, mais il faudra les monter un peu mieux. Faites des efforts, ça manque de professionnalisme!

Ces vidéos ne prouvent RIEN !

Ces vidéos ne prouvent RIEN ! C'est vidéo- amateurisme a deux balles, ou ils sont rémunérés pour tourner n'importe quoi !
Les stylo- effaceurs ! N'importe quoi, c'est contesté par les votant eux même sur place, on les voit sur cette vidéo...

ces vidéos sont une goutte d'eeau...

Anonymous,

Comment pouvez vous mettre en cause la fraude massive qui a eu lieu ?

Peut-être ces vidéos sont-elles de mauvaise qualité... mais si vous cherchez sur le net - avant de crier au mensonge ou à la manipulation, vous seriez nécessairement arrivé aux conclusions que la fraude est avérée.

- par de très nombreux citoyens russes qui témoignent
- par des journalistes russes de novaia gazeta - pour n'en citer qu'un
- par les observateurs internationaux
- par les correspondants étrangers de grands journaux d'autres pays qui vivent de façon permanente en Russie...

Prenez le temps de constater - à moins que vous ne soyez un cousin éloigné d'un Vladimir ou d'un Dimitri, très Unis. Trop peut-être...

Bonne propagande à vous dans ce cas, sinon ouvrez les yeux et les oreilles avant d'aboyer bêtement.

Bien à vous.

XML Paris

OlVIRPmgkutdnF

Bonjour, ceci est un commentaire. Pour umspriper un commentaire, connectez-vous, et affichez les commentaires de cet article. Vous pourrez alors les modifier ou les umspriper.

XML Paris J'espère que vous

Debout les damnés de la

Debout les damnés de la terre....

Le vote démocratique

Bon, on se préoccupe de ce qui se passe chez nos voisins, mais qui peut dire comment ça se passe réellement chez nous? Pouvons nous être sur qu'en France tout est légal? Dans ce pays où on met les gens sur écoute, on organise des fouilles surprises chez les journalistes, etc... Je rappelle que la France est en position N°40 pour ce qui est de la liberté d'expression et je ne parle pas des droits de l'Homme...
Bonne journée et bonnes fêtes de fin d'année et surtout, restons vigilants pour les élections à venir...

Ce qui est grave chez nous(en

Ce qui est grave chez nous(en Russie), c'est que le gouvernement ne se se gêne plus de se comporter comme il veut. Maintenant c'est le terreur. Ils ont change les resultats des élection malgré que cette fois beaucoup de gens qui ne votent jamais été voter juste pour ne pas donner leurs voix a la partie de Poutine. Et apres ils disent que ils ont gagne plus que la moitié des sièges a la Duma(parlement bas). Et quand les gens sortent dans la rue pour dire qu'ils ne sont pas d'accord, c'est la police qui leur accueille. C'est simplement la police. J'habite a Saint-Pétersbourg et il y a plain de camions des meilleurs partie de l'armée au centre. Poutine n’hésite pas a appeler l’élite de l’armée a la guerre contre ces peuples.

IL faut voir la réalité en face...

Priviet

Le gouvernement en Russie s'est-il jamais gêné ?
Et l'ère Poutine est bienloind e la terreur de l'ère Kroutchev ou Staline. Mêm Eltsin en laissant faire les oligarques était plus dans la terreur.
De plus les seules troupes spetsnaz que j'ai vu sont pour l'instant les OMON...

Quant à la répression ...

1/ A ne pas oublier qu'en France certains politiques, Sarkozy et Nadine Morano en tête, portent régulièrement plainte dès qu'ils se sentent attaqués par le web ou les media. Et que les peines sont parfois étonnement lourdes vu la légèreté des attaques. La France n'a donc de ce point de vue là guère de leçon à donner à la Russie. Et je ne parle même pas de la répression Tiqqun et l'incarcération de Coupat et de certains de ses amis sans la moindre preuve concrète !

2/ A signaler que les blogueurs arrêtés en Russie sont soit rapidement relâchés, soit condamnés à de petites peines insignifiantes (15 jours pour Alexeï).

Et à ne pas oublier que le fameux « revirement démocratique » du bandit Khodorkovski (qui a volé les russes de manière honteuse) se faisait sur fond d'un projet visant à développer un immense réseau informatique à travers toute la Russie afin de « favoriser » le développement de la « démocratie »...et surtout son accession au pouvoir. Avec bien entendu le soutien de fonds américains...

3/ A rappeler qu'Hillary Clinton, le département d'Etat et la NSA ont développé avec le soutien de Facebook et Zuckerberg en personne à l'occasion des « révolutions » arabes des modules d'apprentissage afin d'utiliser les réseaux sociaux comme moyens de déstabilisation politique.

Les réseaux sociaux devenant ainsi (et les renforçant parce qu'ils existent encore) la forme la plus avancée de l'infiltration et de la déstabilisation politique, de ce qu'étaient les réseaux « associatifs » des « révolutions » orange dans les pays de l'Est.

Alors ici pour l'instant, pas de quoi réellement se scandaliser...

Lorsqu'il y aura une vraie répression en Russie, cela sera bien autre chose.

D'autant plus que dans la polémique politique une fois de plus mal relayée par les média occidentaux ce qui est réellement en jeu, c'est la vieille rivalité entre le parti et les tchékistes.

Si vous prenez les élections dans le détails le parti de Poutine obtient 49,32 des votes mais Russie juste 13,24 Or le parti de Sergueï Mironov est un parti allié de Russie unie on est donc à 62,56 des voix pour Poutine.

Or le parti qui gueule le plus, c'est le PC de Guennadi Ziouganov. Ce dernier est un pur apparatchik. Son but : reconquérir les privilèges des apparatchiks perdus avec l'arrivée des Tchekistes au pouvoir après le « départ » de Eltsine.

Ce n'est donc pas une question de démocratie, mais une lutte d'influence entre les résidus de la vieille nomenklatura et les tchékistes qui sont en train de reconstruire une Russie forte et moderne en prenant leur revanche sur la chute du mur et de l'URSS.

On est encore dans le vieux plan Chelepine...

le vote démocratique

Certes, chez nous il peut se produire des irrégularités, mais la faute à qui ?
Participez-vous personnellement au dépouillement des votes, plutôt que de rester chez vous devant votre téléviseur. Affirmer qu'il y a des irrégularités, c'est facile, mais empêcher qu'elles se produisent dans son bureau de vote, c'est mieux, et réellement civique.
bonne réfléxion.



Fermer