L'armée reprend le contrôle des deux plus grandes favelas de Rio

 
Dans la nuit de samedi à dimanche, les favelas de Rocinha et Vidigal, qui dominent la ville de Rio de Janeiro, ont été reprises aux narcotrafiquants lors d'une intervention de la police et de l'armée brésiliennes. Les autorités se sont félicitées de leur opération "Choc de paix", menée sans qu'un seul coup de feu ne soit donné.
 
Les forces de police entrent dans la favela de Rocinha. Images envoyées par notre Observateur à Rio de Janeiro, Pedro Serra.
 
Plus de 2 000 policiers et militaires, ainsi que des centaines de membres des forces spéciales, ont été mobilisés pour cette opération dont l’objectif était de "libérer" les habitants de l'emprise des trafiquants de drogue. Des hélicoptères assistaient l’opération, comme on peut le voir sur les images ci-dessous. 
 
 
Environ 200 narcotrafiquants armés, de la faction ADA (Amis des Amis, l'une des trois plus grandes de Rio), se trouvaient à l'intérieur de la Rocinha, où vivent quelque 100 000 personnes. Leur chef, Antonio Francisco Bomfim Lopes, alias "Nem", le trafiquant le plus recherché de Rio, a été arrêté mercredi soir alors qu'il tentait de fuir la favela caché dans le coffre d'une voiture.
 
Dimanche, les forces de police patrouillent dans les favelas. Images envoyées par notre Observateur à Rio de Janeiro, Pedro Serra.
 
Ces favelas, jusque-là contrôlées par des narcotrafiquants et des milices paramilitaires, sont situées à proximité des quartiers où doit s’installer le village olympique en vue de Jeux de 2016.
Des drogues et des munitions retrouvées par les policiers du BOPE (Bataillon des opérations spéciales de police) dans la favela de la Rocinha. Photo postée sur Twitpic par @reporterdecrime.

Des membres du BOPE récupèrent une voiture volée dans la favela de la Rocinha. Photo postée sur Twitpic par @reporterdecrime.
 
 
 
Contributeurs

Commentaires

vive les jeux

vive le jeux !!!!!!!!!!!!!!!



Fermer