Le port de Shanghai pris en otage par les camionneurs

Lors de la manifestation du 20 avril. Sur cette banderole est écrit : "Réduisez les frais exorbitants de chargement et annulez les frais dus à l’augmentation du prix du pétrole". Photo postée ici.
 
Vendredi, pour le troisième jour consécutif, des chauffeurs routiers ont manifesté dans le port de Shanghai contre la hausse des prix du pétrole. Malgré plusieurs arrestations, le mouvement est largement suivi et pourrait même affecter l’activité du deuxième plus grand port du monde.
 
Les premières manifestations sont parties mercredi 20 avril du port de Baoshan à Shanghai. Des centaines de chauffeurs routiers s’étaient rassemblés pour protester contre la montée des prix du pétrole et l’augmentation des tarifs de leur chargement. Alors qu’ils avaient jusqu’à présent le droit de prendre plusieurs chargements, ils doivent désormais payer 50 yuans (5.4 euros) pour chaque charge supplémentaire. À cela s’ajoute une nouvelle taxe due à l’augmentation du prix du pétrole dont ils doivent désormais s’acquitter quand ils récupèrent les cargaisons.   
 
En colère, les chauffeurs ont bloqué l’entrée du chantier naval pour empêcher les camions d’entrer. Selon un employé travaillant sur le port, les manifestants jetaient des cailloux sur les camionneurs qui refusaient de soutenir le mouvement et au moins huit conducteurs ont été arrêtés alors qu’ils tentaient de retourner un véhicule public. 
 
Le lendemain, jeudi 21 avril, deux milles chauffeurs bloquaient à leur tour l’entrée du port de Waigaoqiao, toujours à Shanghai avec leurs camions. Six personnes ont été arrêtées par la police, des témoignages affirment que plusieurs manifestants ont été battus à coups de matraque. Malgré cela, ce vendredi, la contestation se poursuivait.
 
Les affrontements éclatent à un moment où la Chine doit faire face à une importante augmentation des prix, conséquence de la hausse de l’inflation qui a atteint les 5.4 % au mois de mars. Les prix de l’alimentation ont augmenté de 11% en un an et les prix du pétrole brut, du minerai de fer et des céréales ont atteint le mois dernier leur plus haut niveau en deux ans.
Contributeurs

Manifestation le 20 avril sur le port de Shanghai

Sur ce contener est écrit : "20 avril, le point de ralliement est ici"
Toutes ces photos ont été postées sur le site Shanghaiist le 21 avril 2011, au lendemain du premier jour de manifestation.

Commentaires

quand je pense à la noblesse d'ouvrage du pont de sankzou

à sa grandeur intellectuelle,et à la bassesse de l'esprit chinois,je souhaite que l'orgueil des diktas chinois
reçoive dans nos temps emmurés par le nouveau testament ,la leçon qu'un requin devine en sa proie.



Fermer