Des enfants pachtounes jouent aux kamikazes devant une caméra : fascination ou manipulation ?

 
Une vidéo montrant des enfants pakistanais imiter un attentat-suicide a fait réagir la presse anglo-saxonne, qui y yoit la preuve de la fascination exercée par le terrorisme sur la jeunesse locale. Plusieurs de nos Observateurs pakistanais doutent pourtant de l’authenticité des images. Et s’il s’agissait d’une mise en scène pour effrayer l’opinion occidentale ?
 
Les images de ces enfants jouant à la guerre ont d’abord fait l’objet d’un article dans l'édition du "Guardian" datée du 28 février. Pour le correspondant à Islamabad du quotidien britannique, cette vidéo montre à quel point les jeunes sont "perturbés psychologiquement" par les actes de violence commis par les Taliban, dans la région pakistanaise. Il rapporte aussi l’émotion qu’elle a provoquée dans l’opinion. Si certains internautes se disent "amusés" par le sourire des enfants et les effets spéciaux de la fausse explosion, l’ONG Save the Children s’alarme du prestige que revêtent les terroristes aux yeux des jeunes pachtounes. Le 1er mars, le quotidien conservateur "Daily Mail" s’empare à son tour du sujet. Dans le même registre pathétique que son concurrent, le journal parle d'une vidéo qui "donne mal au cœur".
 
Nous avons montré ces images à nos Observateurs vivant au Pakistan. La plupart ne partage pas le jugement alarmiste de la presse anglo-saxonne. Selon eux, cette vidéo ne montre pas des enfants en train de jouer de manière spontanée, mais une manipulation orchestrée par un adulte à l’adresse du reste du monde.
 
Les médias anglais ne sont pas parvenus à remonter à la source de cette vidéo. Il est en effet très difficile de savoir de quand datent ces images ni où elles ont été filmées précisément.
 
Vidéo publiée sur Youtube
 
Contributeurs

"La personne qui a filmé cette vidéo a monté un scénario faisant croire à un jeu entre gamins. Pour moi, ces enfants ont été instrumentalisés"

Tahir Imran Mian est producteur à Islamabad, au Pakistan.
 
Cette vidéo ne montre pas des enfants pachtounes en train de s’amuser mais une saynète plusieurs fois répétée. À mon avis, la personne qui a filmé cette vidéo a monté de toute pièce un scénario faisant croire à un jeu entre gamins. On y voit des enfants qui ne parviennent pas à contenir leurs rires. Ils obéissent à une tiers personne, vraisemblablement un adulte, comme l’indique la position de leur regard [vers le haut]. Leur façon de jouer n’est pas naturelle. Pour moi, il est clair que ces enfants ont été instrumentalisés à des fins qui leur échappaient.
 
Cette vidéo a été publiée sur le compte Facebook d’un internaute originaire du Waziristan [une région montagneuse du nord-ouest du Pakistan, à la frontière avec l’Afghanistan]. Quand je l’ai contacté via Facebook, il m’a dit qu’il était chauffeur dans le Moyen-Orient. Il m’a expliqué qu’il avait reçu cette vidéo du portable d’un ami et qu’il n’en connaissait pas l’origine. Mais depuis que je suis entré en contact avec lui, il l’a retirée de sa page Facebook. Je pense qu’il avait peur que les médias le prennent pour la personne qui a filmé cette scène.
 
"Le fait que cette vidéo soit aujourd’hui sur Internet montre que son auteur avait des intentions bien définies"
 
Je pense que film a été tourné dans une région montagneuse du Pakistan, quelque part dans les FATA [les 'Federally Administered Tribal Areas' (Région tribales fédéralement administrées) sont une zone au nord-ouest des quatre provinces du Pakistan, épicentre du conflit entre l’armée pakistanaise et les groupes islamistes insurgés] ou dans la vallée de Swat [un district administratif au nord-ouest du Pakistan, soumise aux insurgés talibans depuis décembre 2008]. Les enfants portent des 'salwar kamez' [tuniques ou chemises longues et amples] et les petits chapeaux traditionnels de cette région. Vu leur accoutrement, j'ai l'impression qu'il pourrait s'agir d’élèves d’une madrasa [école coranique. Il y en aurait plus de 10 000 à travers le Pakistan]. L’enregistrement montre que la caméra utilisée est de bonne qualité, alors que les habitants de cette région sont généralement pauvres. Il est rare de voir des outils technologiques autre que des téléphones portables circuler dans ces régions. Selon moi, le fait que cette vidéo soit aujourd’hui sur Internet montre que son auteur avait des intentions bien définies en la mettant en ligne.
 
"Cette vidéo pourrait s’adresser aux Occidentaux, pour leur dire qu’une nouvelle génération d'islamistes est en train de se radicaliser pour devenir de parfaits kamikazes"
 
Il est difficile de dire qui a filmé ces images. Moi, j’ai pensé à plusieurs possibilités. Il pourrait s’agir de Taliban. Le message qu'ils lanceraient aux Occidentaux, notamment aux États-Unis, serait le suivant : 'Voyez les répercussions de la guerre sur de pauvres enfants innocents, cessez de faire la guerre aux Taliban'.
Il pourrait s’agir aussi de citoyens pakistanais qui sont contre la politique menée par le gouvernement, allié de Washington, contre les Taliban [Les États-Unis ont entamé après les attentats du 11 septembre 2001 un partenariat avec le Pakistan pour combattre la rébellion islamiste dans ce pays et en Afghanistan]. Le message serait sensiblement le même : 'Regardez à quoi jouent nos enfants. À force de vivre au quotidien les horreurs de la guerre, ils finissent par idéaliser les pratiques de kamikazes'.
Il y a une troisième possibilité. Selon moi, cette vidéo pourrait venir d’officiels, soit de l’armée pakistanaise, soit d’une agence de renseignements du pays. Dans cette dernière hypothèse, le message s’adresserait aussi aux Américains, mais pour leur dire qu’ils doivent rester dans le pays et s’engager davantage militairement : 'Une nouvelle génération de petits islamistes (qui s’amusent pour le moment) est en train de se radicaliser pour devenir de parfaits kamikazes. N’abandonnez pas le Pakistan'."

"Ces enfants n’ont pas l’air de prendre ce qu’ils font au sérieux, c’est donc plutôt rassurant"

Sana N. habite à Karachi, au Pakistan.
 
Quand j’ai regardé cette vidéo, j’ai été tout de suite certaine d’une chose : la scène a été filmée par un adulte et a été répétée à plusieurs reprises. L’attitude de ces enfants n’est pas naturelle, il est clair qu’ils sont en train de jouer un sketch qui leur a été appris par une grande personne.
 
Dans le monde entier, les enfants jouent aux policiers et aux voleurs. Quand ils se mettent à imiter les kamikazes qui se suicident et les victimes qui sautent avec, c’est par pur mimétisme, et non un jeu qu’ils ont inventé d’eux-mêmes. Ces enfants n’ont pas l’air de prendre ce qu’ils font au sérieux, c’est donc plutôt rassurant. S’ils étaient vraiment en entraînement, ils n’auraient pas trouvé cela drôle du tout.
 
Cela m’attriste que quelqu’un ait pu manipulé des enfants pour tourner cette vidéo, mais je ne suis pas étonnée. Il y a beaucoup de films et de documentaires sur le terrorisme au Pakistan. C’est parce que les gens ne peuvent pas descendre dans les rues pour exprimer leurs peurs ou simplement vivre normalement. La frustration oblige certains à trouver d’autres moyens de s’exprimer. Cette vidéo est le résultat de cette frustration."
 
Billet rédigé avec la collaboration de Peggy Bruguière, journaliste à France 24. 


Fermer