La révolution tunisienne peut-elle s’exporter en Égypte, en Algérie, en Mauritanie ou en Jordanie ?

Photo de Julia Sestier, postée sur Flickr.
 
Le scénario tunisien et la chute du président Ben Ali semblent avoir démontré qu’aucun régime, si autoritaire soit-il, n’est à l’abri d’une révolution. Celle-ci va-t-elle s’exporter dans d’autres pays arabes? Les réponses de nos Observateurs dans quatre pays…
 
La révolte tunisienne a fait naître un élan de solidarité à travers tout le monde arabe. Sur Facebook notamment, où des pages ont été créées ("Je suis syrien, je suis tunisien") et où bon nombre d’utilisateurs ont changé leur photo de profil pour la mettre aux couleurs de la Tunisie. Des manifestations de solidarité au peuple tunisien ont également eu lieu au Caire, à Beyrouth et en Cisjordanie. L’expérience tunisienne, tellement inattendue, a marqué les esprits. À tel point que plusieurs personnes se sont immolées ces dernières semaines, à l’instar du jeune homme de Sidi Bouzid. Six Égyptiens, cinq Algériens et un Mauritanien ont ainsi tenté de se donner la mort par le feu.
 
La révolte tunisienne va-t-elle faire tâche d’huile ? C’est la question que nous avons posée à nos Observateurs dans quatre pays arabes.
 
Vous êtes dans un pays arabe que nous n’avons pas abordé dans ce billet ? Votre avis nous intéresse. Publiez-le dans la section commentaires ci-dessous.
 
 
Marche pacifiste à Alger le 13 janvier 2011. Photo postée sur Facebook.
 

ALGÉRIE : "Je pense qu’un soulèvement est imminent"

Karim Kia est ingénieur informatique, il vit entre Alger et Paris. Il était sur place au moment des émeutes.
 
Des émeutes en Algérie, il y en a tout le temps depuis des années. Mais c’est quand elles atteignent la capitale que c’est pris en considération, car tout est centralisé à Alger. Quand Bab-el-Oued bouge, c’est l’Algérie qui tremble. Depuis quelques jours, des centaines de camions de police sillonnent certains quartiers de la ville. Les autorités tentent de ralentir le Net et de limiter l’accès à Facebook et Twitter. Même les SMS sont de temps en temps bloqués. Mais je ne crois pas que le renforcement de la sécurité suffise à mater la population, car le mécontentement est général.

"Le pouvoir est personnalisé par Bouteflika, mais il est aussi maintenu, comme en Tunisie, par tout un système"

Ce n’est pas un hasard si les émeutes ont éclaté en Algérie alors que la Tunisie était en pleine effervescence. Il y a évidemment un effet de contagion, d’autant plus qu’il y a déjà en Algérie un terrain favorable à la révolte. Ce qui s’est passé en Tunisie inspire les Algériens et pourrait accélérer les choses. Je pense qu’un soulèvement est imminent. Le président Bouteflika a ordonné l’ouverture d’une enquête sur les conditions de vie des jeunes qui ont tenté de s’immoler et les prix du sucre et de l’huile ont été baissés. Mais ces mesures ne suffisent pas. On a déjà eu droit à des concessions du pouvoir en octobre 1988 (instauration du multipartisme et de la liberté d’expression, changement de la Constitution, etc). Les Algériens en gardent le goût d’une révolution avortée.

En Algérie, le pouvoir est personnalisé par Bouteflika, mais il est aussi maintenu, comme en Tunisie, par tout un système. C’est la DRS (Direction de renseignement et de sécurité) et, à sa tête, le général Toufik qui maintient le pouvoir en place. C’est le démantèlement de ce système qu’appellent les Algériens de leurs vœux. Un appel à manifester le samedi 22 janvier a d’ailleurs été lancé par des cyber-militants à travers toute l’Algérie."

MAURITANIE : "Nous allons connaître un phénomène similaire à la chute du bloc de l’Est"

Abdallah Ismail est cadre dans une entreprise privée, à Nouakchott.
 
L’effet des évènements en Tunisie est palpable sur les Mauritaniens car nous partageons les mêmes problèmes économiques et sociaux. Nous avons suivi de très près ce qui s’est passé là-bas et j’ai été frappé de voir que même les personnes issues de milieux populaires et qui n’étaient pas du tout politisées se sont senties concernées par ce qui s’est passé.
 
En Mauritanie, il y a une façade de liberté d’expression et de multipartisme, mais le véritable pouvoir est aux mains de l’armée. Cette façade suffit pour l’instant à calmer les ardeurs du peuple. Les manifestations qu’on a connues jusque-là ont été organisées par des étudiants ou des lycéens et ont été très vite dispersées. Les gens se disent que ça ne sert à rien de prendre des risques et ont peur de déclencher des affrontements entre les différentes ethnies.
 
Malgré cela, je reste convaincu que nous connaîtrons un phénomène similaire à la chute du bloc de l’Est. Cela ne va pas se produire tout de suite, mais il y aura, je pense, un effet domino à moyen terme. Les actes de révolte vont se multiplier et le Net s’en fait déjà l’écho."

JORDANIE : "Nous n’avons pas cet esprit de révolte qui a caractérise les Tunisiens ou les Égyptiens"

Ezzaldin Shahrorni est Jordanien, il habite à Amman.
 
Je ne pense pas que la révolte tunisienne arrive en Jordanie. La manifestation qui a eu lieu le 14 janvier, après la prière du vendredi, était conduite par quelques leaders islamistes, mais elle n’a pas été très suivie. Des gens ont été attirés par l’effet de foule, mais au bout de deux ou trous heures, c’était fini.
 
"Les Jordaniens ne visent pas plus haut que le Premier ministre, ils ne s’attaquent jamais au Roi"
 
Contrairement à la Tunisie, les Jordaniens n’utilisent pas les réseaux sociaux pour protester, car on n’a pas de sites censurés ici. Quand ils s’attaquent au pouvoir, les Jordaniens ne visent pas plus haut que le Premier ministre, ils ne s’attaquent jamais au roi. Celui-ci a d’ailleurs tout compris et il change souvent de chef de gouvernement, pour donner l’impression qu’il y a du changement dans l’air.
 
La plupart des Jordaniens pensent qu’une partie des problèmes économiques que nous rencontrons est partagée par le reste du monde à cause de la crise, etc. Quant aux autres problèmes, comme les salaires trop bas ou les privilèges dont bénéficient les familles de militaires, ils préfèrent composer avec et essayer de tirer leur épingle du jeu. Nous n’avons pas cet esprit de révolte qui a caractérisé les Tunisiens ou les Égyptiens."
 
 

EGYPTE: "La communauté internationale qui soutient davantage le régime de Moubarak"

Monem Halawa est responsable de la rubrique internationale du journal égyptien "Qatari AL-Sharq".
 
Le succès de la révolution tunisienne a convaincu les Égyptiens que nos dictatures ne sont que des géants aux pieds d’argile. Les conditions de vie en Égypte sont pires qu’en Tunisie : plus de 20 % de taux de chômage, un million et demi d’Égyptiens qui vivent dans des cimetières, un taux de pauvreté très élevé et près de la moitié de la population qui est illettrée. Le fait que des Égyptiens aient tenté de s’immoler devant le siège du gouvernement ou le Parlement montre bien une volonté de transformer aussi, comme en Tunisie, une contestation sociale en une révolte politique.
 
"En Égypte, au contraire, les services de sécurité sont rompus aux méthodes de répression"
 
Cependant, je reste sceptique quant à la possibilité qu’un tel mouvement envahisse rapidement l’Égypte. La superficie du pays fait que les protestations mettront plus de temps et auront plus de mal à atteindre la capitale. De plus, la Tunisie connaissait son premier véritable soulèvement populaire et le pouvoir en place a été pris au dépourvu. En Égypte au contraire, les services de sécurité sont rompus aux méthodes de répression et sont habitués à mater les manifestations. Sans parler de la communauté internationale qui soutient davantage le régime de Moubarak, en raison de la situation stratégique du pays au Moyen-Orient.
 
Je pense tout de même que le modèle tunisien a inspiré les Égyptiens et que, même s’ils ne parviennent pas à provoquer la chute du régime, ils vont essayer d’obtenir un maximum de concessions."
Billet écrit en collaboration avec Sarra Grira, journaliste à FRANCE 24.

Commentaires

l’Algérie va se révolté ???

moi je pence qu'il y'aura rien en Algérie. Même si des "marches pacifique" sont attendues et que le RCD s'est lever pour un but qu'il voudront atteindre , ça ne serais pas suffisant pour faire tombé le gouvernement .
Parce que on sait tous que notre états est très dangereuse ,(matarhemch b hed) elle ne cédera jamais contre la pressions du peuple algériens. il y'a les généraux, la sécurité militaire , la police, la gendarmerie , les bairés vert , les bairés rouge, la CNS ... au qu’un pays n'a tous ça , et puis tous sont avec le gouvernement, ils sont formé contre les citoyens . d'ailleurs vous n'allez pas me croire, mais dans le coeurs de la Kabylie, larbaa nath irathen , tizi rached il s'est passé des truque impressionnant que je citerais si suit : ( des inconnu vehiculés sont entrés dans ces communes, qui agresse tous ceux qui trouve devant eux le soir à partir de 20h , avec un couteau ! un ami à moi été une victime ! mais ils ne tuent pas . et à tizi rached ils rentre dans des maison et agressent ceux qui trouvent à l’intérieur, et les homme de la commune ont décidés de les suivre , ils les ont suivit , les inconnus partaient à la direction de freha , où avec la pression des homme de la commune,devinez ou ils étaient allé se cachés??? et bain direct à l'intérieur de la gendarmerie ,et là on constate que c'est la sécurité militaire qui est revenue nous faire peur " ils ont fait ce genre de chose dans les années précédentes" ) tous simplement , ils font plusieurs choses affreuses pour nous faire peur et nous retirés ! d’après des compte Facebook,tous ceux qui commentent disent qu'ils veulent enfin la liberté ! si les tunisiens l'ont fais, alors on le fera aussi ! mais pour l'instant , la tontion dirai-j mente un peut ,mais rien ne pourra précisé si l’Algérie va se révolté !

Effet DOMINO

L'effet D O M I N O est en marche.... ça craint pour les raïs de la région.

C’est logique comme 1+1=2

Pour moi personnellement je pense que les gouvernements des pays arabes sont en train de fuir en avant, au lieu d’essayer de comprendre la situation et de faire une lecture objective et prendre des mesures adéquates et logiques eux ils essayent de détourner leurs yeux du feu qui prend dans leurs pays au lieu de l’éteindre, c’est un petit peu la politique de l’autruche.

Et la chose la plus importante qu’ils doivent comprendre c’est que les peuples arabes on en marre de la dictature marre de la corruption marre de voir naitre chaque jours de nouveaux milliardaires alors qu’eux sont dans une misère noir, mais il ya une autre chose qui est aussi importante que la première c’est que l’histoire est en train d’enregistrer tout est noté exemple la venue de BEN ALI au pouvoir son règne puis sa chute et comme le dis si bien le dicton « plus dur sera la chute », alors un conseil revenez à la raison et donnez la chance a vos peuples de vivre leurs vie dignement.

Il n’ya qu’a prendre les bons exemples en 1962 à l’Independence de l’Algérie comment était ce pays ce riche pays pas ses ressources naturelles comment était sa capitale l’une des plus belle dans le monde arabe et comme était le Qatar et les EAU du désert rien que du désert et aujourd’hui ou sont ils et ou sommes nous, et la une question s’impose.

A bon entendeurs.

hakimnew

la mecque des revolutions

L'algérie était et restera la mecque des révolutions de toutes les révolutions.Que ces oiseaux de mauvaise augure se taisent a jamais et pour toujours .
Pour information nous avons eu six présidents depuis l'independance.
S'il y'a des améliorations à apporter dans la vie la vie politique ,économique et sociale ,nos gouvernants en sont bien conscients et suivez les actualités les jours à venir et vous verrez. Mais de grace ne prenez pas vos désirs pour de la réalité car vous serez déçus

La mecque des révolutions !!!! Bien sûr mais !!!!!

En effet, je ne vous contredirais point en ce qui concerne notre révolution et notre chère patrie. Mais à qui profite-t-elle ? N'en disconvenez pas ! Je vis moi aussi en Algérie et je vous dirais que notre État est un État Policier dans son sens le plus large du terme. Il n'y a qu'à voir les dernières émeutes qui ont été muselées par la force de frappe de plus de 15.000 policiers sinon plus. L'État peut mobiliser plus de trois cent mille policiers pour juguler toute manifestation qu'elle soit pacifique ou autre. En plus des policiers en tenue et des anti-émeutes, toute l'armada policière est lâchée en civil dans les rues de toutes les villes d'Algérie. Comment expliquez-vous cela. La révolution, celle des jeunes est en marche et elle fera payer cher la facture aux mafiosos qui nous gouvernent. Ne voyez-vous pas que c'est le pays de la corruption à outrance ? Ne voyez-vous pas les injustices ? Ne voyez-vous pas le laisser-aller ? Ne voyez-vous pas les passe-droits ? Ne voyez-vous pas les femmes avec leurs enfants dormir sur les trottoirs en plein hiver ? Vous n'entendez pas parler de retraités qui crèvent la faim ? Ne vous a-t-on jamais parlé du seuil de pauvreté chez les pauvres gens ? Si c'est non, c'est que vous êtes un enfant du système en place ou un ministre, ou un député béni-oui-oui, ou un général ou un corrupteur ou un corruptible à outrance. Réveillez-vous !! Vous ne vivez sur la planète "Algérie". Votre planète à vous c'est l'Alger-Rois, alors que toute la plèbe algérienne vit dans l'Alger-Riens. Qui que vous soyez, vous êtes effectivement un enfant du système qui essaie de faire voir le beau visage du système politique que vous chérissez et qui vous engraisse. Alors vous payerez la facture avec lui lorsque le moment viendra.

La révolution Tunisienne

Oui la révolution Tunisienne se prépare en Algérie-et la Algériens vont s'inspiré sur le modèle Tunisien mais avec une grandeur nature-le 11 le 12 et 13.02.2011 nous seront dans la rue pour dire tous ensemble- NON A LA DICTATURE.

La Révolution Tunisienne

Ce n'est ni la révolution tunisienne, ni algérienne, ni égyptienne, ni jordanienne, ni mauritanienne, ni marocaine mais c'est la Grande Révolution des Peuples Arabo-Musulmans qui en ont marre de la dictature !
ON EN ASSEZ DE LA DICTATURE EN ALGÉRIE !

les jeunes en ont marres ,on

les jeunes en ont marres ,on leurs donnes pas de travailles et l'etat mais tous dans leurs poche il faut kil se reveille.les jeunes se revolte je les comprend les pauvres moi je suis allé en algerie et j'ai vu beaucoup de trafic avec la police algerienne si vous leur donné pas d'argent il vous font la misere

Pure calomnie

vous vivez ou pour juger aussi legerement de l'integrité de nos policiers .restez ou vous etes et cessez de calomnier des fonctionnaires que vous voyez une fois par an . Et restez digne si vous etes algerien émigré.

la revolution tunisienne

helas ,je pense qu ont est qu au debut de la revolte de tous pays qui entoure la tunisie ,mais de savoir ou et quand s arretteras ces revolutions !!!!! la je pense que personne n est en mesure d y repondres
le pire , ce sont tout ces innocents qui meurrent chaque jour pour leur liberte et leur dignite de pouvoir vivre comme de vrais humains ,et non d etre gouverne par des tyrans et dictateurs ,qui ne meritent que la peine de mort
j ai appris qu il y avait un mandat d arret internationnal a l encontre de ben ali et de sa femme , j esperes qu ils vont arriver a le choper pour lui faire payer tout ces crimes et oppressions ,et que la sentence soit exemplaire a cet ignoble individu qui se prennait a le voir pour un dieu
que les dirigeants des autres pays se mefient bien a leur tour d une revolution sermblable ,car dans cette region du monde ,il n y as que dictateurs ,il faut changer tout ,pour donner a tout ces peuples une democratie et une vie decente



Fermer