Les vidéos marquantes du mouvement de contestation en Tunisie

 
Chronologie en images amateur du mouvement de contestation qui est en train de changer la face de la Tunisie.
 
Vous avez des enregistrements marquants des évènements de ces dernières semaines en Tunisie ? N’hésitez pas à publier vos liens en commentaire sous ce billet.
 
Quand tout a commencé à Sidi Bouzid…
 
Le 17 décembre, la tentative d’immolation de Mohamed Bouazizi à Sidi Bouzid déclenche une vague de protestation. Le jour-même, des manifestations ont eu lieu devant le siège du gouvernorat.
 
 
 
 La contestation atteint Tunis
 
Ce qu’on appelait jusque-là "les évènements de Sidi Bouzid" s’étendent sur tout le territoire. À l’appel de  l’Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT), la première manifestation a lieu devant le siège du syndicat. Il s'agit du premier rassemblement d’une longue série.
 

 
 Les manifestants s’attaquent aux symboles du pouvoir
 
D’abord pacifiques, les manifestations se transforment en émeutes et font des dégâts. Dans de nombreuses villes, des bâtiments officiels sont saccagés. À Sfax, le 12 janvier, deuxième ville du pays, c’est le siège du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD), parti au pouvoir, qui est incendié.
 
 
 
L’armée à Tunis
 
Mardi 11 janvier, les émeutes embrasent Tunis et l’armée sort des casernes pour se positionner dans les différents quartiers de la capitale. Notre Observateur nous envoie les premières images des militaires à Tunis, le 12 janvier.
 
 
 
Un professeur franco-tunisien tué par la police
 
Hatem Bettahar, 38 ans, professeur à l’université de Compiègne (nord de la France), est en vacances chez sa mère à Douz (sud-ouest de la Tunisie). Il manifeste le 12 janvier et est atteint par un tir de la police qui tente de disperser les manifestants.
 
 
 
L’armée contre la police ?
 
Des rumeurs circulent dans plusieurs régions de la Tunisie : l’armée aurait protégé la population contre la répression policière. Sur cette vidéo, filmée jeudi 13 janvier, des manifestants semblent avancer aux côtés des soldats et défient les policiers.
 
 
Le 14 janvier, la  foule envahit Tunis
 
L’appel avait été lancé au début de la semaine. Malgré une tentative d’apaisement du président Ben Ali, la mobilisation gagne en intensité. Des milliers de personnes défilent sur l’avenue principale de la capitale et appellent à la démission du président devant le siège du ministère de l’Intérieur.
 
 
Le 14 janvier à Tunis, après l'annonce de la fuite du président Ben Ali. Une vidéo qui illustre l'émotion des Tunisiens. Un homme dans la rue, après le couvre-feu, crie "Vive la Tunisie. Nous avons arraché notre liberté. Gloire à nos martyrs. Elles sont où les voitures qui klaxonnaient hier à la gloire de Ben Ali ?". On entend que la femme qui tourne ces images ne peut retenir ses sanglots.
 
 
Contributeurs
Cet article a été rédigé en collaboration avec Sarra Grira, journaliste à France 24.

Commentaires

Vidéo du 14 janvier

ATTENTION la vidéo montrant le 14 janvier devant le MI tunisien est en fait une vidéo tournée à SFAX le 12 ou le 13 janvier! L'avenue Bourguiba est beaucoup plus large ;)

la vidéo du 14janvier que

la vidéo du 14janvier que vous montre n est pas filmer devant le ministére de l intérieur de tunis c'est a sfax la 2eme grande ville tunisienne le 13janvier devant le siége du syndicat des travailleurs

Cool le jasmin

Voici venu la fin de l'antique civilisation. Sous un soleil nouveau, la face de l'Afrique va se renouveler.
Jeunes gens que la corruption du siècle indigne et que le zèle de la justice dévore, si la patrie vous est chère et que l'intérêt de l'humanité vous touche, oser ambrasse la cause de la LI BER TE.
Dépouiller votre Viel égoïsme et plongez dans le flot populaire de l'E GA LI TE naissante pour que vive la FRA TER NI TE des humains.

Tunisie

Que l'islame régnera en Tunisie incha ALLAH le tout puissant
La vraie démocratie et en islam allez lire l'histoire de Prophéte MOUHAMED et comment il a gouverné ..et vous allez etre que convaincu
Wa salam 3la mani itabaa al ouda.

RE ISLAM

Les tunisiens sont intelligents ils n'ont pas viré un dictateur pour se laisser entrainer dans une dictature religieuse .... le futur le montrera bien j'en suis certain ...

Pas d'extremistes en TUNISIE

les tunisiens st musulmans, la religion n'a rien a voir avec la politique, on s'est débarrassé d'un despote, on ne va pas remettre le couvert avec les islamistes

Laissez les tunisiens choisir pour eux-mêmes.

Mon pays a toujours été un pays laïque et le restera a jamais... Ce n'est pas l'Islam qui a mené a la révolution du jasmin... la religion est à l'intérieur de chacun de nous et ne doit jamais interféré avec l'État, il ne faut pas mélangé les choses... la pire chose qui puisse nous arriver c'est que des extrémistes viennent foutrent le bordel chez nous et ça je peux te garantir que ça n'arrivera pas car nous la combattrons de notre sang!

la tunisie n'est pas laîque

Ton pays ou bien le notre n'est pas laîque mlle ... La Tunisie c'est un pays musliman a la base et par la majorité de la population
t'est pas pratiquante je suppose donc ne cherche pas a se que tous le monde soit comme toi.
il faut s'avoir qu'il ya toujours des gens qui aime dieu plus qu'autre choses que tu peu aimé.
je ne suis pas pratiquant pour te dire mais je ne prend pas la liberté du mauvais coté non plus

De toute évidence vous ne

De toute évidence vous ne connaissez pas la définition d'un "Etat laic", la Tunisie a beau être composée majoritairement de musulmans cela n'empêche qu'elle est séculière et le restera probablement.

islam et histoire

Cela se voit nettement que vous êtes un lettré de haut niveau, que vous connaissez bien bien l'histoire de l'islam et de sa "démocratie"; je dirai même que vous êtes vous-même un prophète puisque vous déclarez sans bémol que l'islam " règnera" en tunisie.



Fermer