Des militants pro-Gbagbo témoignent sur les Observateurs de France 24

Des partisans de Laurent Gbagbo le jour de son investiture, le 7 décembre.
 
Laurent Gbagbo, bien que désavoué par la communauté internationale, peut toujours compter sur des militants déterminés.
 
Laurent Gbagbo refuse de reconnaître la victoire d’Alassane Ouattara, pourtant acquise "avec une nette avance", selon l'envoyé spécial de l'ONU en Côte d'Ivoire, Choi Young-jin. La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) a exigé de Laurent Gbagbo qu’il se plie aux résultats des urnes. Hier, le président Barack Obama a par ailleurs formellement mis en garde le président sortant contre un "isolement accru" s'il s'accrochait au pouvoir.
 
Malgré cela, mardi, Laurent Gbagbo a formé un gouvernement de combat dans lequel il a placé ses fidèles à des postes stratégiques.
 
Nous donnons aujourd’hui la parole à des partisans de Laurent Gbagbo. Vous voulez vous aussi donner votre avis sur les Observateurs ? Inscrivez-vous sur le site et contactez nos journalistes.
Contributeurs

"Choi a qualifié de 'crédibles' uniquement quelques observateurs blancs européens"

LZ vit à Abidjan.
 
Il y a eu de fraudes déjà pendant le premier tour, mais les gens sont quand même allés au deuxième tour. Maintenant au deuxième tour, les droits de l'Homme ont encore été sérieusement violés.
 
Des observateurs crédibles ont fait cas d’entraves graves au bon déroulement du scrutin. Tous ces observateurs sont passés à la RTI [télévision d’État] et on a présenté leurs rapports. Tous ont dit à peu prés la même chose, citant les mêmes villes. Ce sont ces plaintes qui ont été légalement déposées par le camp Gbagbo, dans le délai de trois jours, aux institutions compétentes. Ce sont ces plaintes qui ont mené à la disqualification de ces votes.
 
Choi [le représentant des Nations unies en Côte d'Ivoire] a parlé d''observateurs crédibles' [qui ont validé le bon déroulement du scrutin]. Les gens sont insensés, car Choi a qualifié de 'crédibles' uniquement quelques observateurs blancs européens. Il ne tient pas compte des avis des observateurs africains, qui n’ont pourtant à ma connaissance aucun lien avec Gbagbo. Il faut écouter les déclarations faites à la RTI par certains avocats ivoiriens.

"Ces votes ne sont pas légaux"
 
Il faut savoir que, selon la Constitution ivoirienne, la tâche de la commission électorale était de déposer - et d'annoncer - des résultats provisoires au Conseil constitutionnel. Cette commission devait annoncer ces résultats depuis son siège en présence de tous ses membres.
 
Hors à notre grande surprise, elle a annoncé des résultats définitifs à partir de l'Hôtel du Golf, lus par son président. Les autres membres de la dite commission disent ils n'étaient pas au courant ! Ces résultats ne sont pas légaux, car lus dans le mauvais endroit par la mauvaise personne. Ainsi Gbagbo a pour moi été investi au palais présidentiel par le Conseil constitutionnel.
 
Et moi je ne pourrais jamais soutenir un président dont les supporters sont prompts à la violence. N'oubliez pas que certaines régions sont occupées par des rebelles en armes et pourtant aucune ambassade (France, États-Unis, etc.), ni Choi, n’en parlent. Comment avoir un vote transparent et libre sous les fusils."

"Je soutiens Gbagbo, mais je pense qu’il doit accepter les mises en garde de Barack Obama et quitter le pouvoir"

Kate (pseudonyme) est, depuis un an, une jeune militante du Front populaire ivoirien (FPI), le parti de Laurent Gbagbo. Elle vit dans un quartier aisé d’Abidjan.
 
Nous, les militants de Gbagbo, nous ne manifestons pas car notre candidat est déjà au pouvoir. Moi, je reste discrète sur mes convictions quand je suis dans la rue, mais d’autres militants du FPI n’hésitent pas toutefois à interpeller les gens dans les rues en disant 'Laurent Gbagbo reste au pouvoir !' Cela crée des tensions car les partisans d’Alassane Ouattara déclarent qu’eux aussi ont gagné. Je n’ai pas peur, mais je ne suis pas très rassurée non plus.
 
"Dans mon quartier, les partisans de chaque candidat se réunissent chaque jour pour analyser la situation"
 
Aujourd’hui, tout le monde doit se parler. Je sais que ce n’est pas le cas dans les quartiers pauvres. Mais dans mon quartier, les partisans de chaque candidat se réunissent chaque jour pour analyser la situation. Dans ces réunions, l’ambiance est électrique, il y a des tensions, chacun veut défendre ses convictions. Mais on arrive à discuter car on se respecte. C’est clair que si vous vous retrouvez devant une personne du camp opposé et que vous lui lancez des injures, cela va dégénérer. Il nous faut apprendre à discuter dans le calme.
 
La Radio-Télévision ivoirienne (RTI) a diffusé des images de rebelles des Forces nouvelles qui forçaient des gens à voter pour leur candidat. Ces images m’ont choquée et déçue car des fraudes comme celles-ci ne sont pas acceptables lors d’élections démocratiques.
 
"Nous aimons tous notre pays, mais on n’a pas envie de le voir se déchirer"
 
Même si Laurent Gbagbo a été élu président, je pense pourtant qu’il doit accepter les mises en garde de Barack Obama et quitter le pouvoir. L’intérêt d’un président doit être de s’occuper de son peuple. Avec toutes les menaces qui planent sur le pays, il vaut mieux qu’il s’en aille. Je sais que mon point de vue est minoritaire parmi les militants du FPI. D’ailleurs, certains m’ont accusé d’être passée du côté d’Alassane Ouattara. Je suis pourtant toujours une militante pro-Gbagbo. C’est un homme bien, j’apprécie sa volonté et sa manière de faire. Mais je pense qu’il doit d’abord penser à son pays.
 
Nous aimons tous notre pays, mais nous n’avons pas envie de le voir se déchirer."

Commentaires

je ne suis pas de la côte d'ivoire mais

Au sénégal il est très rare de voir mon nom de famille s'écrire ainsi que l'officier d'état civil l'a transcrit officiellement sur mon bulletin de naissance.Gbagbo est Bagbo comme Niane est Gnane.Autrement dit une chemise bleue ou une chemise verte ne change pas l'identité de la personne qu'elle habille mais seulement peut-être ses apparences.
Les africains qui ne sont pas ivoiriens ou sénégalais ne doivent pas parler de la côte d'ivoire ou du sénégal parce qu'ils ne savent rien de ces pays MAIS les européens et les américains et tous les autres qui passent leur jours et leurs nuits en côte d'ivoire ont le droit d'en parler et de dire à leur peuple qui doit gouverner.C'est aussi un complexe bien africain et très répandu.Peut-être que moi aussi je fais plus confiance au "blanc" qu'à l'homme noir.Même les renseignements généraux les plus dignes de confiance dans leur État ignorent des réalités des États et des hommes qu'ils prétendent connaître et surveiller.
Tu me fais savoir en supposant que j'ignore, que la situation en Côte d'Ivoire n'est pas sans incidence sur celle du sénégal et tu me demandes de m'occuper du sénégal:c'est un peu contradictoire.
Et puis pourquoi vouloir penser que tous les problèmes des individus et des peuples sont des problèmes économiques?Il est possible qu'il en soit ainsi,non pas parce que Karl Marx et d'autres estiment que ce sont les conditions économiques des individus et des peuples et des États qui déterminent aussi bien leur manière de voir que ce qu'ils font,mais parce que tout le monde voit les œuvres de la puissance économique.Pourtant il y a partout des hommes qui souffrent de faim et de soif et de maladies diverses et qui sont prêts à mourir pour des présidents ou pour la patrie ou même pour un ministre ou un député et d'autres pour des probables présidents qui ne changeront jamais leur condition dans le sens de leurs attentes,sans rien savoir de la globalité du vote ou du putsh qu'ils défendent.S'il suffisait d'être dans un État pour savoir si les élections se sont partout bien passées et durant tout le processus, il n'y aurait jamais de contentieux électoral.C'est pourquoi aussi seul la victoire de la puissance militaire est véritablement clair,même si certains peuvent trouver son règne illégitime.
Ce qui fait choisir les hommes et les peuples est plus profond que les puissances de l'argent.Les Kamikazes japonais ne mouraient pas pour de l'argent ou pour un poste politique.Les jeunes palestiniens ne meurent pas non plus pour cela.En Côte d'ivoire comme au sénégal, en Guinée et partout dans le monde les hommes sont divisés par les religions, par les ethnies, par les richesses et par d'autres éléments.Il faut avoir une analyse multifactorielle de la situation des hommes et des peuples et surtout quand il s'agit des hommes et des États africains qui n'ont inventé ni argent ,ni la science moderne,ni les techniques modernes,ni la politique moderne,ni la puissance militaire moderne ,ni prophète et qui donc, en attendant un très improbable renversement de l'histoire,restent partout des dominés, tiraillés par des forces d'influence étrangères et qui aujourd'hui ne sont nullement part premier si ce n'est que dans ces conflits qui peuvent dans une certaine mesure faire regretter la période coloniale durant laquelle au moins "les esclaves" étaient sûrs de ne n'avoir qu'un seul commandement.
Je ne suis pas de la Côte d'Ivoire mais je n'y mettrait jamais le feu même si Dieu me le donner et me demandait d'exécuter son ordre.Par contre, s'il me demandait de sacrifier ma vie à l'autel de la paix pour que ma mort soit le prix de la réconciliation et de la réunification de la Côte d'Ivoire divisée par les démons de l'Afrique au sein de l'Afrique et en dehors de l'Afrique, je m'exécuterais et je m'estimerais le plus heureux des hommes.

Bonjour à tous, Je veux

Bonjour à tous,

Je veux lancer une pétition ouverte à tous les ivoiriens quelque soit leur appartenance politique pour informer les leaders que sont M. Alassane Ouattara et M. Gbagbo Laurent que nous leurs électeurs voulons la paix et leur demander de s'assoir et discuter afin d'empêcher que pire n'arrive.

Mon objectif est de recueillir au minimum 5 millions de signatures, ce qui équivaut au nombre d'électeurs lors du scrutin et de le faire aussi vite que possible.

Si vous êtes intéressés, merci de m'écrire à l'adresse suivante (petitionCI@yahoo.fr) afin que nous puissions nous organiser. Le Seigneur garde nos coeurs et la Cote d'Ivoire.

La Côte d'ivoire est devenue une terre de rébellion

Bonjour à tous,
après son élection en 2000 à la magistrature suprême, Gbagbo a du faire face à une rébellion qui avait pour mission de déstabiliser son régime et l'évincer du pouvoir. Aujourd'hui Ouattara Alassane est confronté à une "forme de rébellion" qui l'empêche d'occuper le fauteuil présidentiel.
Il importe de souligner qu'en 2000, la communauté internationale est restée impuissante face à la rébellion venue du Burkina Faso. Aujourd'hui, que peut faire la communauté internationale face à Gbagbo? Ce dernier a été proclamé président de la république par le conseil constitutionnel, il peut logiquement s'en prévaloir pour rester au pouvoir. Quant à Allassane Ouattara, il est bien conscient qu'un président de la république n'a pas vocation à élire domicile dans un hôtel.
En somme, en 2000, Alassane Ouattara était un rebelle contre Gbagbo. Aujoud'hui, il est appelé à affronter une "nouvelle rébellion".

on se fout de obama ou sakorzy

obama et son ami sakorzy n ont qu a laisser leur pays pour venir diriger le notre s ils veulent mais moi tant que DIEU m accordera le souffre de vie je combattrais l imperialisme par tous les moyens.si ces deux la passez moins de temps sur la COTE D IVOIRE,il aura moyen de crise dans leurs pays respectifs.

si la situation en COTE D IVOIRE a duree aussi longtemps c est a cause de la communaute internationale qui n a pas reconnu LAURENT GBAGBO comme etant le garant des institutions au tout debut de la guerre au lieu de condamner les rebelles leurs ont ouverts les bras.les americains n ont ils pas pour principe de ne jamais ceder aux terrorisme alors veulent ils que nous nous cedons?

je crois que tout doit avoir

je crois que tout doit avoir des convictions et les defendre avec la parole de sorte a ce le peuple epouse votre ideologie. et je crois que celles de gbagbo sont convaincantes pisqu il s agit de liberer le continent de ces hordes de pillars .alors il est vraiment de dire "j'aime gbagbo mais qu'il quitte le pouvoir pour la paix'.nous ce que nous cherchons c'est la liberte et non la paix.vive gbagbo ;vive la revolution;vive la cote d'ivoire des hommes de valeur

soutiens au presi gbagbo

Si tu crois ke les ideologies de gbagbo sont convainquantes pcq'il sagit de liberer le continent, prkoi doit il kiter? ces sa ki a mi lafrik en rtar. Il fo des gens kom lui pour reveiller la conscience des otres presidents.
ns ne som pas obliges de tjrs vouloir fer ce ke les europeens veulent.
tro ces tro.
il y a tjrs 1 commencement pour tte chose.

j'encourage mes freres ivoiriens a continuer de lutter!!!!!!!!

vive la cote d'ivoire!!! vive M. gbagbo .

SOUTIEN AU PRESIDENT GBAGBO

Arretons de discrétider le president Gbagbo car c'est l'unique et le vrai président de la Cote D'Ivoire.
Que la communauté internationale se resaisisse car l'Afrique est indépendante et le restera.
Trouvez plutot la solution au térrorisme inernationale que vous ne maitriser pas.

Le DOUBLE LANGAGE des Occidentaux

je lis actuellement l'excellent ouvrage de Jean ZIEGLER : La Haine de l'Occident.
J'y est appris des choses fort surprenantes.

1)- L'élection du Président Nigérian Umaru Yar'Adua. le titre de cette partie est :
" La mascarade électorale ". (pp. 192 à 199)

De quoi s'agit-il ?

L'occident fonde sa suprématie morale sur sa prétention à l'universalité de sa "démocratie" et les "Droits de l'homme". Au Nigeria en avril 2007 une élection présidentielle a eu lieu.
Selon Max Van Berg, le Chef de la mission des observateurs dépêchés par l'Union européenne affirme :

" J'étais là en 2003, les élections n'avaient pas été bonnes. Depuis, nous avons travaillé et vraiment espéré avec les Nigérians qu'il y aurait une transition démocratique. Malgré tout ça, encore une fois, nos voyons des élections marquées par la fraude et d'innombrables irrégularités. ça fait vraiment mal. " Jean ZIEGLER, La Haine de l'Occident, Paris, Albin Michel, 2008, p. 197.

Malgré cela les Ambassadeurs européens n'ont rien dit. Pourquoi ?

C'est le pétrole nigérian qui leur a fermé la bouche !!!

Je cite ce fait pour arriver à la Côte d'Ivoire. Quelle est la situation ivoirienne ?

Le deuxième tour de l'élection présidentielle s'est tenu le 28 novembre dernier. La "Commission électorale indépendante" (CEI) n'a pas pu proclamer les résultats durant les 3 jours qui étaient donné par la Constitution et le Code électoral. Précisons que ce délai est impératif et non indicatif. Pourquoi la CEI n'a pas pu donner des résultats ? la raison est que la CEI est formé de plusieurs entité : mouvements rebelles (MPCI, MJP, MPIGO), de partis politiques PDCI-RDA, FPI, RDR... Il y a un mode opératoire qui fonctionne sur le consensus. Monsieur Bamba Yacouba, Porte-parole de la CEI fait invalidé les résultats de France et de la ville de Fresco, car selon lui, il y a eu des violences dans quelques bureaux de vote. Par exemples en France il y eu des violences dans 8 bureaux de votre sur 28. Le camp présidentielle demande la même chose pour les regions occupées par les rebelles et on crie à l'injustice.

les 3 jours arrivent et il n'y aucun résultats. Le camp présidentiel dépose des réclamations au Conseil constitutionnel ce qui est conforme aux lois ivoirienne. Selon la Constitution ivoirienne votée en juillet 2000 par referendum en son article 94 :

" Le Conseil constitutionnel contrôle la régularité des opérations de référendum et en proclame les résultats.

Le Conseil statue sur :

- L'éligibilité des candidats aux élections présidentielle et législative;

- Les contestations relatives à l'élection du Président de la République et des députés.

Le Conseil constitutionnel proclame les résultats définitifs des élections présidentielles. ".

Comme par miracle le Président de la CEI, Youssouf Bakayoko se retrouve à l'hotel du Golf, où se trouvait deux des candidats ( BEDIE et OUATTARA ) de l'opposition membres du RHDP, il promulgue des résultats en l'absence de ses vices-présidents conformément au mode opératoire de la CEI. Signalons que comme par hasard l'ambassadeur de France en Côte d'Ivoire, SEM. Jean-Marc SIMON était aussi présent dans cet hôtel.

Avant que le Président de la CEI, M. Youssouf Bakayoko donne les résultats "provisoires" du deuxième tour, France24, chaîne d'Etat française avait déjà fait passé en bande que Ouattara serait donné vainqueur de la Présidentielle. ce qui avait été interdit par le Conseil National de la Communication Audio-visuelle (CNCA). cet organe avait intimé l'ordre aux organes de presse étrangères de ne pas donné de résultats, seule la première de la Radio-diffusion-télévision ivoirienne devait donné des résultats.
cet attitude a raffermi les convictions de plusieurs ivoiriens selon laquelle :

- La France voulait installer Alassane OUATTARA au pouvoir,
- Alassane OUATTARA est le candidat de la France, ce qui était en contradiction flagrante de ce que M. Guéant, secrétaire générale de l'Elysée en visite à Abidjan avant la présidentielle avait affirmé, disant que la France n'avait pas de candidat !
- Alassane OUATTARA est le poulain de Sarkozy qui veut achever l'oeuvre de Chrac qui voulait coûte que coûte renverser le, pouvoir de Laurent Gbagbo. ( Lire à ce sujet l'ouvrage de Guy LABERTIT, Adieu Abidjan-sur-Seine. Les coulisses du conflit ivoirien , notamment le chapitre intitulé : Le siège de la rébellion c'est l'Élysée. )

En 2008 SEM. Nicolas Sarkozy avait devant le Parlement sud-africain affirmé qu'il voulait reformé les relations entre la France et l'Afrique. Nous jeunes africains pensons que que cela a été de l'hypocrisie. La Françafrique continue même avec Sarkozy.

M. Barack Obama, Président des Etats-Unis a grandement déçu la jeunesse africaine, lui qui affirmait lors de sa visite au Ghana que l'Afrique n'avait pas besoin d'hommes forts mais d'Institution fortes soutient l'illégalité en Côte d'Ivoire. Depuis quand la CEI proclame les résultats définitifs en Côte d'ivoire ? La CEI n'est pas une juridiction. Elle proclame les "résultats provisoires" de l'élection. Il appartient au Conseil Constitutionnel, comme c'est le cas en France, de proclamer les "résultats définitifs" en tenant compte des réclamations des différents candidats qui adressent leurs réclamations non à la CEI mais au Conseil Constitutionnel.

la France avec cette attitude est en train d'alimenter la Haine contre elle-même et les USA agissant comme elle nourrit la haine contre l'Occident.

SI LA France ne change pas sa manière de se comporter en Côte d'Ivoire, elle sera responsable de ce qui s'y passera ! Et ce que Stephen Smith et son collègue ont annoncé dans leur ouvrage Comment la France a perdu l'Afrique se réalisera avec une grande accélération.

la France, pays des Droits de l'Homme ?
Nous jeunes Ivoiriens commençons a en douter très fortement à cause de son attitude en Côte d'Ivoire !

je pense que la democratie

je pense que la democratie doit se faire reellement en cote d'ivoire.gbagbo lui meme a initié la démocratie sans savoir ce quelle est .il ne veut pa la mettre en pratique.c'est un dictateur.qu'il sache que ce temps est passé et laisse allassane gouverner ce pays car il a été élu democratiquement.ça me dépasse lorsque la rti diffuse des films de guerre sur le rwanda.c'est pour aboutir à quoi?gbagbo n'aime pas la cote d'ivoire.il veut simplement s'enrichir.il me deçois.alassane est un homme rempli de sagesse et de bonnes volontés.que gbagbo sache que la voix des urnes est divine et nul n'a le droit d'y aller contre.allassane a la majorité et nous ses partisans on ne peu pa parler car on n'a pa droit à la télé sinon nous avons été victimes de beaucoup d'injustices pendant les élections.

vous croyez donc que la

vous croyez donc que la sagesse est incarnee par la prise d'arme pour tuer des ivoiriens;egorger des gendarmes et dire aux gens que c'est un montage? un president c'est des monuments voire le palais presidentiel;le peuple et l'armee.vous dites avoir gagner des elections .mais pourquoi vous cachez vous?
sortez et clamez fort ce que vous pensez. si jusqu'a present vous etes caches dans un hotel avec ridicule c'est par peur du peuple et dev l'armee. alors arretez d'enrhumer les gens



Fermer