Attention : ceci n’est pas un bébé

Photo de Betty Hampele.

Avec son teint rose et ses petits cheveux de poupin, il ressemble à s’y méprendre à un nouveau-né. Et pourtant…

Les poupées "reborn" [ressuscitées] sont apparues dans les années 1990 aux États-Unis lorsqu’un groupe de passionnés de poupées a utilisé des techniques de fabrication d’accessoires hollywoodiens pour créer des modèles encore plus réalistes. Internet a contribué à faire connaître cette mode en Europe, où elle s’est répandue au Royaume-Uni et en Allemagne avant d’atteindre la France il y a quelques années.

Les "reborners", les artistes qui fabriquent ces poupées, travaillent avec un kit de "membres" préfabriqués qu’on nomme "sculpts". Une fois assemblées et retravaillées, les poupées sont vendues sur des sites Internet spécialisés surnommés "nurseries" ou sur eBay. Le prix d’un "reborn" va de 250 à plus de 1 000 euros. Les artistes justifient ces prix exorbitants par le processus de fabrication long et complexe. De leur côté, les collectionneurs passionnés, majoritairement des femmes, sont visiblement prêts à dépenser des sommes considérables pour "adopter" un "reborn" (les poupées sont généralement expédiées avec un "certificat de naissance").

"J'aime photographier mes poupées 'reborn' dans des mises en scène à la Anne Geddes"

Betty Hampele a 18 ans et vit en Alsace, dans l'est de la France. Elle crée des poupées "reborn" depuis 2006, et les vend maintenant sur son blog et son site web. Elle est étudiante en maquillage spécialisé dans les effets spéciaux.

J’ai découvert les poupées 'reborn' un peu par hasard, en surfant sur eBay. J’avais 14 ans à l’époque et j’ai toujours adoré les poupées. J’ai immédiatement été intriguée, puis fascinée par l’hyper-réalisme des 'reborn'. J’ai acheté ma toute première poupée déjà faite, sur un site allemand, mais j’ai rapidement réalisé que ce qui me plaisait vraiment c’était de les fabriquer moi-même.

Photo de Betty Hampele, postée sur son site web.

À l’époque, il n’y avait pratiquement pas de 'reborneuses' en France, alors j’ai fait un stage d’apprentissage chez une artiste allemande. La fabrication de ces poupées est extrêmement technique et très longue, exigeant de nombreuses étapes (plusieurs couches de peinture, une implantation des cheveux un à un, une cuisson au four…). Je ne travaille pas sur mes poupées à plein temps, mais en fabriquer une seule peut me prendre entre 2 et 6 mois.

"Pour moi, c’est très clair que ce sont des poupées"

Avant, je collectionnais les poupées, mais maintenant ce qui m’intéresse c’est le processus de création. J’aime le fait que ma technique s’améliore visiblement avec chaque poupée. J’adore aussi les photographier dans des mises en scène qui donnent vie aux poupées, mais je ne suis pas fana des mises en scène plus vraies que nature, par exemple de prématurés avec des tubes dans le nez, que font certains. Je préfère photographier mes poupées dans des cadres ressemblant aux œuvres d’Anne Geddes.

Photo de Betty Hampele, postée sur son site Internet.

Mon entourage ne comprend pas toujours ma passion pour les 'reborn' – ça peut faire peur, en particulier à certaines personnes qui ont pu avoir une expérience douloureuse de perte de bébé. Peut-être que certaines femmes voient les 'reborn' comme des vrais bébés et les traitent comme tels, mais ce n’est pas du tout mon cas, pour moi c’est très clair que ce sont des poupées. Je pense que ces femmes sont des cas assez rares, et extrêmes. Par ailleurs, j’ai pu remarquer que le fait de porter dans ses bras un simili-bébé a un effet apaisant, voire réconfortant, chez beaucoup de gens.

J’ai récemment exposé certaines de mes créations en Belgique. C’était vraiment agréable de parler à des personnes qui étaient plus axées sur le côté artistique de la création de 'reborn', et ne les voient pas juste comme des curiosités bizarres."

Photo de Betty Hampele, postée sur son site Internet.

"Certains fournisseurs profitent de femmes vulnérables pour vendre leurs poupées pour des sommes astronomiques"

Susan Lavelle, mère de trois enfants, vit à Kilcock, en Irlande. Elle crée des poupées à plein temps depuis 2007. Elle les vend par le bouche-à-oreille à des amis, des voisins et dans des magasins de jouets locaux.

J’ai découvert les 'reborn' il y a quelques Noël, alors que j’étais à la recherche d’un cadeau pour ma fille de 10 ans. Elle avait passé l’âge des autres poupées et n’avait jamais vraiment aimé les Barbie, et, bien qu’il y ait beaucoup de jouets pour les garçons prépubères, il n’en existe pas pour les filles. C’est là que je suis tombée sur les poupées 'reborn' sur un site Internet et j’ai pensé ' Wouah, elle va adorer !' Je n’oublierai jamais l’expression sur son visage ce Noël-là. C’était incroyable, absolument magique. La poupée est devenue son jouet favori, elle s’en est occupée comme s’il s’agissait d’un vrai bébé.

Photo de Susan Lavelle, postée sur le groupe Facebook Irish Reborn Dolls.  


J’ai décidé de commencer à fabriquer des 'reborn' après avoir inspecté celle de ma fille de près, et pensé 'Je peux faire mieux que ça'. J’ai toujours aimé les travaux manuels, et j’ai été impressionnée de voir à quel point mes poupées étaient réalistes, même au premier essai.

Personnellement, je ne vois rien de morbide dans les 'reborn'. J’ai vu plusieurs reportages qui décrivaient les poupées et leurs propriétaires de manière très négative. Pourtant, ce sont simplement des poupées qui ressemblent à des bébés. J’ai aussi vu des 'reborn' vendus à des collectionneurs pour des sommes absolument astronomiques. Je crois que ces vendeurs comptent sur la vulnérabilité des femmes, qui ont peut-être perdu un enfant et qui cherchent à combler ce vide."

Photo de Susan Lavelle, postée sur le groupe Facebook Irish Reborn Dolls. 

Les poupées "reborn" prématurées

Vidéo postée sur YouTube by messyjessy2222.

Des "sculpts" à la poupée finie

 

 

Photo postée par Donna Lee Originals sur Wikimedia Commons

Commentaires

poukoi????

ils ne defient en rien Dieu car ce dans un but autre que celui du créateur,sinon ils auraient bien pu y mettre un moteur ou autre chose,mais helas toutes ces choses manquent du "souffle de vie"

poupées Reborn

je n ' adhère pas du tout, je trouve que c' est un peu Morbide, les enfants jouent avec des poupées à 3 sous, il faut qu ' ils développent leur imagination
J' adopte perso et je soigne des jeunes animaux, c ' est utile et cela démontre à mes jeunes amis qui viennent m ' aider qu ' un bb animal ça mange, ça sent mauvais, ça couine et c' est fragile, plus qu ' à transposer sur les " vrais ",

yaaw

yaaaaaaaaaaaaaw com c' originaire vraiment l'art est a sa place superb

Art de la poupée :

On devrait laisser à l'enfant la possibilité de créer son propre jouet, que ce soit un petit camion ou un petit bébé fait de moyen du bord se trouvant autour de l'enfant à la maison , mais pas cette horreur qui frôle le "satanisme" de nos adultes modernes !
Malheureusement le commerce moderne ne respecte pas la moindre sagesse de base et voilà où nous en sommes à jouer avec notre
nature humaine dans tout ce quelle a d'innocent et de maternel.
On est dans le morbide , là ?
Non ?

Avis personnel

Ahhh ! C'est une horreur, on dirait qu'ils sont morts....Désolé pour ceux qui aiment ( les goûts et les couleurs )...

ben moi je croyais que

ben moi je croyais que c'etait des vrais alors............

j'adhere

j'adhere

POUPEES REBORNES

C'est terrible. je demande à tous les reborners de consacrer leur temps à quelque chose de plus utile, éthiquement, socialement, moralement et humainement plutôt que de s'attarder sur une telle horreur.
NB : tout ce qui est à l'image de l'être huamain, si il n'est pas en réalité être humain, n'est que horreur.
Que Dieu nous donne la perceverance de voir ce qui est juste, la volonté de le choisir et la force de le protéger en toute circonstance. Amen.

Soyez juste!

il n'y a rien de terrible là! Et puis moi je ne trouve pas comment ces reborners ne consacrent pas leur temps à quelque chose de plus utile! puisque certaines femmes qui n'ont pas connu la joie de la maternité peuvent se consoler avec ces poupées qui ressemblent à de vrais bébé. Moi j'aime bien. Mais c'est du gaspillage que de les offrir aux enfants vu leurs coûts.

Superbe

c'est tres beau et original et ca ne fait du mal a personne, au contraire ca apporte de la joie le seul hic c'est le prix.
bonne reussite.



Fermer