L’enfer des lévriers de chasse espagnols

Photo d'un lévrier pendu extraite d'une vidéo publiée sur YouTube par levrierespagnol le 2 février 2010.

Une pratique de chasse méconnue commence à faire tâche dans le paysage ibérique. Chaque année, des milliers de "galgos", les lévriers utilisés par les chasseurs espagnols, sont livrés à une mort monstrueuse s’ils ne rapportent pas suffisamment de gibiers.

Au moment où, en France, une campagne de prévention contre l’abandon des animaux domestiques a été lancée comme à chaque départ en vacances, l’Espagne recense les victimes de la dernière saison de chasse. Les chiffres peinent à être précis mais on évalue à 20 000 le nombre de "galgos" tués chaque année dans des conditions atroces.

L’Espagne est, à ce jour, le seul pays de l’Union européenne à n'avoir pas encore interdit la "chasse avec des lévriers", une sorte de chasse à courre pendant laquelle les chiens tuent le gibier pour leurs maîtres. Partout ailleurs en Europe, les chiens de chasse sont utilisés uniquement pour rabattre le gibier qui est ensuite abattu par les chasseurs.

A la fin de chaque saison de chasse, les chasseurs espagnols, appelés "galgueros", ont l’habitude de se débarrasser des chiens qui n’ont rapporté aucun gibier. Ce rituel est supposé "laver l’honneur" du chasseur qui "punit" ainsi son chien pour sa mauvaise prestation.

Et pour ce faire, les "galgueros" s’ingénient à faire subir à leurs chiens les pires supplices : pendaison lente, immolation, asphyxie, empoisonnement… Des coutumes condamnées par les associations de protection des animaux qui tentent de trouver des refuges pour lévriers à l’étranger en attendant l’interdiction de ces pratiques sur le territoire espagnol.

Contributeurs

"Il faut que l’Union européenne se décide à interdire totalement la chasse avec le lévrier, sans faire d’exception"

Mo Swatek est une ressortissante suisse, vivant en Espagne, entre Tarragone et Barcelone. Elle est la fondatrice de l’association Pro-Galgo.

En Espagne, la chasse avec des lévriers n’est pas une simple tradition mais c’est un sport national, particulièrement dans des régions comme la Castilla-Leon, Castilla La Mancha ou l’Andalousie. Il y a deux types de chasseurs : ceux qui font partie du Groupe national des chasseurs et les particuliers. Et ils arrivent aussi que les chiens soient maltraités ou torturés après une défaite lors d’un tournoi ou d’une compétition, comme c’est le cas pour le coursing [appelé aussi "poursuite à vue"].

Nous avons beaucoup de mal à lutter contre les pratiques dont sont victimes les "galgos" pour deux raisons : d’abord, les autorités sont très laxistes sur le sujet. Si vous voulez dénoncer le meurtre ou la torture d’un animal, la police locale ne lèvera pas le petit doigt, il faudra donc faire appel à la Guardia Civil [gendarmerie nationale] pour espérer une quelconque réaction. Quant à porter l’affaire devant la justice, c’est une autre paire de manche. La deuxième raison c’est que beaucoup d’hommes politiques espagnols sont des amateurs de chasse et ne veulent pas se voir priver de ce plaisir.

Notre association est basée en Catalogne, une région tournée vers l’Europe et connue pour avoir des positions assez progressistes sur de tels sujets. [ Le parlement catalan est en passe de faire voter une loi interdisant la corrida ].

Alors si nous avons du mal, ici, à faire cesser ce genre de pratiques, imaginez ce que cela peut être dans les régions du sud où la chasse est très pratiquée ! Là-bas, les chasseurs sont souvent des personnes influentes et les gens n’osent pas dénoncer un voisin qui torture son chien par crainte pour leur vie ou de voir leur maison brûlée ! Et je n’exagère pas.

Pour mettre fin à ces actes monstrueux, il faut que l’Union européenne se décide à interdire totalement la chasse avec des lévrier, sans faire d’exception. Bien sûr, une telle loi provoquera une vague importante d’abandons, mais cela ne vaut-il pas mieux que la torture ?

Parallèlement à cela, il faut que les autorités prennent la peine de faire des contrôles sanitaires chez les particuliers et notamment les chasseurs. Pour installer notre refuge animalier, nous avons dû faire face à des formalités monstres : demandes d’autorisation, documents administratifs, contrôles sanitaires, etc. Autant de démarches auxquelles les "galgueros" ne sont jamais confrontés. Un tel dispositif est nécessaire pour mettre fin au martyr des lévriers espagnols." 

Un lévrier maltraité recueilli et soigné par l’association Pro-Galgo. Photo prise et envoyée par notre Observatrice Mo Swatek.

Lévrier blessé. Photo prise et envoyée par notre Observatrice Mo Swatek.

Lévrier torturé retrouvé mort dans une caisse en plastique. Photo publiée par Nuria Blanco sur le site de son association Levriers.

Commentaires

Lobby anti-chasse

Vu la façon dont le sujet est généralement traité par les lobby anti-chasse, je me permets d'être extrêmement réservé quant au informations ci-dessus. J'ai en mémoire la carricature ignoble faite sur la chasse à courre qui est à dix mille lieux de ce qu'elle est réellement. Je vous invite à en suivre, vous vous ferrez une idée par vous-même.
Il faut savoir que l'écrasante majoritée des chasseurs vouent une véritable passion pour le monde animal (sauvage et domestique), qu'il connaissent très souvent mieux que n'importe qui d'autre. Prélever un animal (sauvage bien sur) constitue une infime partie de tout le travail d'un chasseur. Alors, affirmer que "les chasseurs espagnols, [...] ont l’habitude de se débarrasser des chiens qui n’ont rapporté aucun gibier. Ce rituel est supposé "laver l’honneur" du chasseur [...]", permettez moi de douter d'une telle généralité, même si quelques très très rares cas ont pu se produire, mais je ne suis pas allé voir, je le confesse.
Mais bon, c'est une habitude en Europe de tomber dans le sansationnel pour tuer toujours un peu plus la culture occidentale...

Vous avez tout à fait

Vous avez tout à fait raison d'être sur la réserve, mais soyez-le surtout concernant votre réponse.
Nous n'attaquons pas les chasseurs, mais l'utilisation du Lévrier pour chasser en Espagne, ce qui n'est pas tout à fait la même chose.
Il semble bien que vous n'y connaissez absolument rien sur ce sujet particulier, car il n'y a plus de preuves à donner au vue des multiples refuges espagnols pleins à craquer, pleins d'une race unique: le lévrier espagnol, ou Galgo.
Nous en avons sauvé trois, et si je pouvais vous montrer dans quel état était notre Careto lorsque le refuge l'a récupéré, vos doutes ne tiendraient plus longtemps.
Je n'ai jamais vu des chasseurs français avec des chiens dans un tel état.
Ne faites pas d'amalgame, la chasse en France interdit l'utilisation du lévrier, et nous ne visons pas "les chasseurs", mais une absence de loi dans un pays voisin et européen.

Faites un peu de recherche sur le web, tapez galgo espagnol, et regardez les liens donnés d'un site à l'autre.
Vous nous direz si c'est encore de l'imaginaire ou du concret pour ces pauvres victimes.
Vous étiez quelque peu hors sujet dans votre réaction; nous ne sommes pas un groupe anti-chasse, mais un groupe qui a pour but d'aider des victimes de la bétise humaine: pendaisons après utilisation (haut et court si c'était un bon chien, et plus long pour qu'il meurt pendu, mais après épuisement, à vouloir tenir sur se pattes arrière avant que son heure ne vienne. Dépeçés à vif, brulés à vif, jetés dans des puits, élevages de la honte où les chiens (couverts de puces, etc...) sont affamés et en viennent à dévorer les plus faibles pour se nourrir etc.... etc..... etc.... il y en a des pages pleines d'exemples du même type, d'associations espagnoles, françaises, belges, anglaises, allemandes, suisses, etc... . Ca en ferait du monde qui fabule... .

Il y a de ça en France ?... je ne pense pas, donc merci de relire et comprendre où se trouve notre combat.

Cordialement,Laurent.
Membre de l'association "Le Bulletin des Lévriers".

Des milliers de Lévriers massacrés, ce n'est pas une "blague"...

Nous sommes des centaines en france impliqués dans le sauvetage de Lévriers espagnol, depuis bientôt 10 ans ils arrivent dans des foyers français : en miètes, traumatisés, cassés par les chasseurs... Ce sont 500.000 Lévrier qui chassent en Espagne, 1/2 million... oiu, et un florilège de sévices, de maltraitances et d'abandon...

C'est une véritable honte qui fait hurler l'europe entière car plusieurs aures pays de l'union tentent de soulager cette misère intolérable comme nous le faisons.

http://picasaweb.google.com/nazcablelievre/LevriersMartyrs#

Barbara -

Re:

Il est évident que de tels actes sont scandaleux et honteux. Je suis en total accord avec vous pour dénoncer ces agissements, mais franchement, à écouter les commentaires émanant de ces mêmes associations sur la chasse à courre, les chasseurs "torturent" les animaux sauvages qu'ils "tuent de manière inhumaine par plaisir", et "font subir les pires atrocités" aux meutes de chiens dans le seul but d'"assouvir leurs pulsions de cruautés", avec images à l'appui évidemment. En sachant le MENSONGE que tout cela constitue, franchement, comment vous croire ce coup-ci?
Et les images n'y changent rien, vu la haine que vous avez à l'égard de vos semblables, vous seriez bien capable d'en être les auteurs... J'espère bien que ça n'est pas le cas, mais on peut faire croire tout et son contraire avec la même vidéo, cela ne constitue donc pas une preuve à mes yeux que tant de chiens se fassent tuer par les chasseurs espagnols. Qui vous dit que ce sont des chasseurs? Avez-vous honnêtement comptabilisé ces cas de tortures et leurs origines? Je sens poindre le "on me l'a dit donc c'est vrai"...
En fait, j'espère que ce n'est pas le cas, mais vous me faites penser aux gens de la ville qui croient toujours tout savoir sur tout, alors qu'ils n'ont jamais vu ni arbre ni sanglier, qui ont perdu tout rapport avec la terre, mais qui se permettent de donner des leçons aux paysans, véritable homme selon son essence, qu'ils jugent pourtant arriérés. Par exemple, savez vous comment un paysan tue une poule ou une chèvre? Je suis sur que ces gens asceptisés trouveraient cela inhumain, preuve qu'ils ont perdu le lien fillial avec la terre.

Que de parti pris ! Dire

Que de parti pris !

Dire que les protecteurs des animaux seraient capable eux mêmes de torturer ces chiens.....
Je vous rapelle juste ceci: si vous avez deux sous d'objectivité, vous ne pouvez pas nier la condition animale dans ce pays, qui souhaite en plus voir inscrire la corrida au patrimoine de l'humanité! Sous prétexte de patrimoine, on fait mourir de façon atroce des taureaux, des chiens ...Et l'espagne peut s'enorgueillir d'un autre record, celui des femmes battues mourant sous les coups de leur compagnon....Quand on se repait du spectacle de la mort d'un taureau , que l'on trouve normal de tuer son chien après une mauvaise saison de chasse,et que l'on frappe sa femme épargne t'on ses enfants ou ses parents agée? j'en doute ...
Et faites donc le parallèle entre les pays n'ayant aucun respect des animaux et les droits de l'homme: la Chine et son lait pour enfants ... la Serbie et le massacre de Sebrenitza.....la Roumanie et les droits des Roms....
C'est le même combat car si l'on a aucun respect pour un animal, on a pas grand respect pour l'homme...

barbarie

Je suis assez d'accord pour dire que certains soi-disant défenseurs des animaux sont capables des pires actes pour appuyer leur cause et en sont parfois à un stade tel qu'ils semblent préférer les animaux à leur semblables.
Je pense sérieusement que ces actes si ils sont avérés sont assez minimes par rapport à une énorme marée noire, pire catastrophe écologique de tous les temps que nos amis d'outre Atlantique ont laissé faire en refusant l'aide extérieure. Je crois que c'est là qu'on peut apprécier réellement la connerie humaine et le pouvoir de l'argent.
Alors amis des animaux, je crois que la cause du golfe du Mexique est probablement beaucoup plus importante que n'importe quelle cause de maltraitance animale et réfléchissez bien à quelle planète nous laisserons à nos enfants et petits enfants...

Sottise,

Chaque cause de maltraitance est important, dire le contraire cautionne cette horreur

J’ignore les pratiques de CERTAINS associations protectrices des animaux capables de reniés leurs plus profondes convictions

Mais elle reflète certainement pas la majorité de autres associations travaillant avec des gens sérieux et passionnés pour cette cause

La marée noire est une catastrophe sans précédent au Golfe du Mexique, personne ne peux dire le contraire

Cependant, je suis consterné de lire, que seul l’ampleurs des victimes comptent pour certaines personnes

Un animal est train d’agonisée à coté de chez vous, alors laissons le crevé dans son coin

Pouvez allé physiquement au Golfe du Mexique, aidait les gens ?

Avez vous l’envie ?

Si la réponse est oui, alors prend l’avion !

As tu les moyens financiers ?

Oui, alors fait le non !

Si la réponse et non !

Alors occupe toi de l’animal en détresse qui demande que de l’aide vivant prés de chez vous!

Tes arguments sont d’une balourdise infligeant,

Renseigne toi, véritablement sur les statistiques des maltraitances animales, il y a des sites, des articles de journaux, et bien encore comme outils pour s'informer

Encore mieux, va dans des refuges où à des associations regarde bien, leurs travaillent,

Ils pourront te dire la cruauté humaine de certaine personne sur les animaux, il faut pas allé bien loin pour la rencontré

Tais toi et agis avant d’argumenté dans le vide

Un lecteur de THE OBSERVERS,

BOYCUTT SPAIN !!!

Espagne champion de monde de comportement primitive !!!
Il NE faut PAS allé en Espagne cet été et il faut boycotte TOUTE produit espagnol.
- Et personnellement je ne pense vraiment pas que L’union Europe devait avoir des membres aussi primitive que l’Espagne!.

Des plus grosses conneries

Des plus grosses conneries j'ai lu dernierement.
Porquoi pas le boycot a la France pour ses essais nucleaires?

Boycott espagnol

Vous avez raison. Tuons tous les chasseurs. Et tous les Espagnols aussi.



Fermer