Un phallus géant surplombe Saint-Pétersbourg


Un pénis immense a surplombé la ville de Saint-Pétersbourg pendant quelques instants dans la nuit du 14 juin, juste en face du siège du FSB (ex-KGB). Cet étrange spectacle a fait couler beaucoup d'encre dans les médias russes et sur Internet, et même la police russe s’en est amusée.

 

Les facétieux responsables : le groupe d’artistes underground Voina ("Guerre", en russe), coutumier des performances provocantes et interdites.

Cette "œuvre d’art" a été rapidement effacée par les pompiers et les artistes interpellés par la police. Lionya Yebanuty, dit "Lyona l’Enfoirée", a même été détenue pendant deux jours après la performance. Selon elle, les jeunes officiers qui la retenaient étaient hilares : ils auraient eux-mêmes photographié le pénis géant pour envoyer les clichés à leurs amis.

Contributeurs

"C'était comme si le pénis était entré en érection à la seule vue du bâtiment du FSB"

Alexey Plutser est journaliste et artiste. Il fait partie du groupe d’artistes Voina.

Nous avons préparé la performance sur le pont Liteiny pendant deux semaines. Les artistes se sont entraînés à dessiner le pénis le plus vite possible, au cas où des agents nous repèreraient et nous arrêteraient. C’est d’ailleurs ce qui s’est passé...


Le dessin nous a pris seulement 23 secondes le jour de la performance. Les gardiens du pont ont un peu malmené l’activiste Mor, puis ils ont attrapé "Lyona l’Enfoirée" et l’ont livrée à la police.

Il n’empêche que notre groupe est parvenu à dessiner "la B*te universelle cosmique", de 65 mètres de long sur 25 mètres de large. Comme prévu, lorsque le pont à basculement s’est levé, les gardiens n’ont rien pu faire. C’était comme si le pénis était entré en érection à la seule vue du bâtiment du FSB en face. Ce pénis gigantesque est aussi une satire du pouvoir russe corrompu."

Les images de la performance du 14 juin

Une membre du groupe d'artistes s'entraîne pour la performance. Toutes les photos appartiennent à Voina.

Commentaires

La biroute de St Pétersbourg

En Bretagne ça fait longtemps qu'on les taille dans le granite.J'en aie moi même fait réaliser une en 1978 dans un collège d'enseignement technique(3M30 de haut en granite)1% d'état,sans trop d'arrière pensées,comme sans doute tout les Obélix qui m'ont précédé.(à Fougères 35 Jean Guéhenno.Image protégée,eh!)Cordial shak'hand.PHD



Fermer