Le "Blob" de Prague condamné ?

Envoyé sur le groupe Facebook "Pro Knihovnu"

Prague est davantage célèbre pour ses églises gothiques et ses palais baroques que pour son architecture moderne. Pour injecter du sang neuf dans son paysage, la ville a organisé un concours de design international afin de désigner le concepteur d'une bibliothèque ultramoderne. Le gagnant ? Un projet qui ressemble à un drôle de "blob" jaune et mauve, et dont l'implantation est prévue entre le château de Prague et la vieille ville. Reste que tout le monde n'a pas été emballé par ce projet, dont l'avenir est compromis...

Communément appelé le "Blob" (sorte de masse amorphe gélatineuse) ou "l'Octopus" ("la Pieuvre"), ce projet futuriste était destiné à devenir la nouvelle bibliothèque nationale. "L'œil au-dessus de Prague" - son nom officiel - est un bâtiment de huit étages conçu pour accueillir dix millions d'ouvrages que l'on pourrait rechercher à l'aide d'un système automatisé capable de trouver le livre demandé en moins de cinq minutes. Un café est également prévu au dernier étage, doté d'une immense baie vitrée - ou œil - surplombant la ville.

L'édifice, dessiné par Jan Kaplický et Future Systems, a obtenu le soutien de personnalités tchèques, comme l'ancien président Václav Havel, et celui de nombreux citoyens ordinaires.

Mais l'administration de la ville et le gouvernement, dirigé par le président Václav Klaus, ont mené une campagne contre le projet, avançant qu'il nuirait gravement au paysage de la ville. Un critique renommé a même osé dire que "Prague n'est pas Disneyland !" La construction de la nouvelle bibliothèque est devenue plus improbable encore avec le décès de son créateur, en janvier 2009.

La mobilisation en faveur de la bibliothèque n'a pas diminué pour autant. Une pétition a déjà recueilli plus de 12 000 signatures, et le groupe des fans du "Blob" sur Facebook compte plus de 27 000 membres. Alors que l'avenir du bâtiment semble plus qu'incertain, le "Blob" a déjà créé une vague culturelle et artistique dans le pays, incitant de nombreux Tchèques à exprimer leur soutien au projet sous des formes diverses et variées.

Maquette, exposition Jan Kaplický au musée du design, à Londres. Envoyée par Iqbal Aalam sur Flick.

                              Dessin humoristique par Vhrsti. (Pancarte : "Pieuvres interdites dans cette zone") 

Contributeurs

“Les débats ont toujours tourné autour de l'aspect et du lieu d'implantation du bâtiment, mais jamais autour de sa fonctionnalité"

Tereza Czesany Dvořáková est professeur de cinéma à l'université Charles de Prague. Pour son mariage, elle s'est fait préparer un gâteau en forme de "Blob".

La bibliothèque de Kaplický est un projet incroyable, mais je ne crois pas qu'il voie le jour. Le design n'a pas plu au Parti conservateur, qui a le contrôle presque total sur les affaires politiques concernant Prague. Le président Klaus n'a pas caché son opposition au projet. Mais la controverse est plus une question de goût personnel que de politique culturelle.

Il n'y a pratiquement pas d'architecture moderne dans le centre-ville de Prague, et la bibliothèque nationale en aurait été un exemple remarquable. Mais avec les conservateurs au pouvoir, le soutien à l'art progressiste est maigre.

Les débats ont toujours tourné autour du design et du site d'implantation du projet, mais jamais autour de sa fonctionnalité. Personne ne parle de la conception géniale du bâtiment qui répond parfaitement aux besoins de la bibliothèque, avec son immense capacité de stockage et son système de recherche de livres ultramoderne.

Il n'en reste pas moins que le bâtiment est devenu une véritable icône. Vous pouvez voir le "blob" sur des aimants et d'autres objets. Mon gâteau de mariage était un hommage au projet. C'était une surprise de ma mère, qui avait demandé à une amie de le préparer. C'était vraiment un gâteau très spécial."

Le gâteau de mariage à l'effigie du "Blob". Photo envoyée par Tereza Czesany Dvořáková sur le groupe Facebook "Pro Knihovnu".

Série de dessins parodiant les arguments des opposants au projet. Envoyés par Klára Svobodová sur Flickr.

Un autocollant "Blob" sur la fenêtre d'un pub, à Brno. Envoyée par Michal Kašpárek sur Flickr.

Picasso et le "Blob", "Incompris", une peinture de Radek Štencl. Envoyée sur le groupe Facebook "Pro Knihovnu".

Affiche pro-"Blob". Envoyée par Jan Štádler sur Flickr.

Une manifestation pro-"Blob" sur la place centrale de Prague. Envoyée par Jan Štádler sur Flickr.

"La maison dansante" de Frank Gehry, un des rares bâtiments modernes dans le centre-ville de Prague. Envoyée par Graeme Delargy sur Flickr.

Commentaires

Quelle horreur!Pas à Prague

Quelle horreur!Pas à Prague faut pas déconner la plus belle ville d'Europe défigurée par cette chose, ah non!!!!Tout cela pour des bobos de merde, j'espère que ce projet ne verra pas le jour!

c'est laid tres laid

c'est laid tres laid immensement laid
ils ont organise le concours du batiment le plus laid

toi aussi très laid

toi aussi très laid

ceci dit au parc des

ceci dit au parc des schtroumphes ca irait pas mal mais peint en bleu :)



Fermer