"On ne peut pas résoudre la crise climatique dans le cadre du capitalisme actuel"

Pendant que les diplomates débattent des solutions pour parer au changement climatique, les ONG participent au Klimaforum09. Un "sommet populaire du climat" qui se déroule dans un complexe sportif de Copenhague et où les messages qui circulent sont plus radicaux. Là-bas, on se demande si on peut vraiment lutter contre le réchauffement sans repenser fondamentalement notre mode de développement économique.

L'idée du Klimaforum09 est de créer un espace ouvert à tous où les personnes, mouvements et organisations peuvent développer des solutions constructives face à la crise du climat. Pour la plupart de ces ONG, l'objectif écologique ne peut être atteint sans remettre en cause les règles économiques et sociales qui régissent le monde.

Durant les deux semaines du sommet, les membres des réseaux comme Attac, Young Friends of the Earth International ou encore International Forum on Globalization vont entremêler réunions et actions sur le terrain pour sensibiliser l'opinion publique, et tenter d'obtenir gain de cause. En première ligne, les militants tentent de marquer les esprits par des opérations spectaculaires.

"Il faut aboutir à une déclaration commune qui sera présentée au sommet"

Amélie Canonne est déléguée générale d'Attac-France.

L'idée du Klimaforum, c'est de retrouver le concept des forums sociaux. Les ONG réunies ici estiment qu'on ne peut pas résoudre la crise climatique dans le contexte du capitalisme actuel. L'idée est donc de réunir les partenaires sociaux et l'objectif du Klimaforum est d'aboutir à une déclaration commune qui sera présentée au sommet officiel.

Le 12 décembre, se tiendra une première manifestation et on attend des dizaines de milliers de personnes. Le 16 décembre, le Climate Justice Action, collectif créé à l'occasion du sommet et qui regroupe de nombreuses ONG, organise une grande marche du Klimaforum jusqu'au Bella Center, où se tient le sommet."

"On organise des actions quotidiennes pour se faire entendre"

Annelies Roose est étudiante en histoire à l’université de Gand (Belgique) et militante au sein de l'ONG Young Friends of the Earth.

Je suis arrivée lundi et, depuis, j’ai participé tous les jours aux réunions. Je fais la navette entre le Klimaforum et le Bella Center [où se tient le sommet officiel, ndlr] plusieurs fois par jour. J’ai travaillé sur certaines de nos interventions, et sur le suivi des stratégies discutées au sommet officiel.

Le matin, entre 10 et 11 heures, il y a un briefing sur l’évolution des politiques négociées la veille au Bella Center. Ensuite, je m’occupe de promouvoir l’action de notre ONG et j’insiste sur l’importance de la place des jeunes dans le débat. Concrètement, on prépare notre action de samedi. On essaie de réunir 5 000 personnes en poncho bleu pour défiler dans les rues de Copenhague. On a baptisé cette manifestation "The Flood is coming" ("L’inondation approche"), en référence à la montée des océans provoquée par le réchauffement climatique. Donc en attendant samedi, on organise des petites opérations pour préparer le terrain. On a des gens en poncho bleu qui pénètre régulièrement le Bella Center et qui crient "the flood is coming !" dans le hall, et on distribue des tracts dans la rue pour inviter les gens à participer à la grande marche de samedi.

Nous n’avons pas de problème avec les forces de sécurité car nous avons obtenu des autorisations pour toutes nos actions. Mais le dernier jour du sommet pourrait être plus tendu. Beaucoup d’autres organisations sont attendues à partir de la semaine prochaine et certaines d'entre elles n’auront peut-être pas d’autorisation. Mais je peux comprendre que certaines ONG aient du mal à assister aux séances officielles, les places au Bella Center sont comptées et les activistes sont tout en bas de la liste des invités. Moi-même je suis arrivée en retard à une réunion de la délégation américaine et je me suis fait refouler."

Commentaires

tiens un sdf est mort de

tiens un sdf est mort de froid
ca doit lui faire une belle jambe a lui le pretendu rechauffement lol

j espere qu ils y vont a

j espere qu ils y vont a pied a copenhagueennn pour pas rechauffer ces clowns endoctrinés

Le rechauffement climatique

Le rechauffement climatique touche tout le monde, sans exception, du moment où nous sommes tous habitants de cette planète blue. Les maladies et autres pandemies caussées par ce phénomène sont d'autant plus alarmantes à priori. Je salue l'initiative des ONG, leur pacifisme et leur sang froid dans les prises de décision à ce sommet.
Les gros pollueurs indexés comme les USA, devraient revoir à la baisse leur émission de gaz.

J'en ajouterai d'autres commentaire



Fermer