"Ce pays est une immense prison, avec des murs idéologiques"

La blogueuse cubaine Yoani Sánchez a reçu, en juillet dernier, le prix de journalisme le plus prestigieux d'Amérique latine. Mais la semaine dernière, les autorités cubaines ont à nouveau refusé de la laisser quitter le pays pour recevoir sa récompense. Yoani, exaspérée, a vidé son sac devant la fonctionnaire du bureau de l'immigration.

Yoani Sanchez, blogueuse, écrivain et linguiste, était déjà citée en 2008 par le "Time" comme l'une des personnalités les plus influentes de la planète. Au mois de juillet, elle a reçu le prix Cabot qui récompense les journalistes ayant travaillé sur l'Amérique latine.

Son blog  Generación Y, portrait au vitriol du régime cubain, a été créé il y a deux ans et génère aujourd'hui plus de 14 millions de pages vues par mois. Selon le jury du prix Cabot, son blog "a permis au reste du monde d'entrer en contact avec Cuba - au moins dans le cyberespace. (...) Il s'agit d'un parfait mélange entre des observations personnelles et des analyses politiques approfondies. Mieux que quiconque, Yoani raconte ce qu'est la vie quotidienne des Cubains - avec ses frustrations et ses espoirs." 

Ces images ont été tournées le 12 octobre.

Je dois être un peu naïve. Jusqu'à la dernière minute, je pensais que le gouvernement cubain changerait d'avis et me laisserait sortir.

J'ai donc conservé l'enregistrement que j'ai fait au bureau de l'immigration, le lundi 12 octobre. Aujourd'hui, comme je constate que la situation n'a pas changé [voilà un an qu'elle est interdite de sortie du territoire], j'ai décidé de le publier, pour tous ceux qui sont passés par là, notamment. L'émotion, et le fait d'avoir tant de choses à dire, font que je parle à toute vitesse et qu'on me comprend difficilement, mais je suis soulagée d'avoir dit à l'un de ces uniformes militaires tout ce que je pense d'eux et de leurs restrictions absurdes."

Contributeurs

Commentaires

Pub

France 24 n'en a pas marre de faire la publicité gratuite de cette Yoani Sanchez ?
J'ai en effet constaté que très peu d'article conçernant Cuba ne la conçerne pas, elle, plus ou moins directement.

Bravo au gouvernement et au peuple Cubain!

Voici un petit texte qui montre la réelle Yoani Sánchez :

http://socio13.wordpress.com/2009/05/11/yoani-sanchez-la-blogueuse-cubaine-patronnee-par-les-neonazis-europeens-par-bush-et-par-el...

Et puis cette analyse sur internet à Cuba :

http://www.fidelista.net/analyse/les-mensonges-de-reporters-sans-frontieres-sur-cuba-1376

Vive le peuple Cubain, Vive le pouvoir ouvrier !



Fermer