Le procès de Khodorkovsky en peinture

Des artistes russes ont pris leurs pinceaux pour dénoncer le deuxième procès intenté à l'homme d'affaires Mikhaïl Khodorkovsky. Emprisonné depuis 2003, cet ancien rival de Vladimir Poutine pourrait voir sa peine prolongée jusqu'en 2035. Pour afficher leur opposition à une procédure qu'ils jugent politique, une quarantaine de peintres sont allés assister aux audiences et ont décidé de les illustrer à leur manière.

Avant son arrestation, Mikhaïl Khodorkovsky figurait parmi les principaux opposants à l'ex-président et actuel Premier ministre de la Russie, Vladimir Poutine. À la tête du géant pétrolier Ioukos, Khodorkovsky était allé jusqu'à afficher des ambitions politiques. Accusé de fraude et d'évasion fiscale, il a été arrêté en 2003 puis condamné en 2005. Alors qu'il aurait dû sortir de prison en 2011, un nouveau procès lui a été intenté en 2007, cette fois-ci pour malversation et blanchiment d'argent. De nouvelles accusations qui pourraient prolonger sa détention d'une vingtaine d'années...

Le cas Khodorkovsky est un sujet très controversé en Russie. Certains y voient un procès politique orchestré par le Kremlin. Des associations de défense des droits de l'Homme ont appelé tous les artistes en herbe à se rendre au procès, à peindre le déroulement des audiences et à poster leurs œuvres sur un site Internet, qui doit départager les meilleures. www.risuemsud.ru. Les résultats doivent être dévoilés le 15 septembre.

"Plus je peins ce procès, plus je vois que les différents acteurs tiennent chacun leur rôle"

Les juges.

Procureurs de Khodorkovsky.

Je pense que le cas Khodorkovsky est une farce, un acte de vengeance personnel destiné à se débarrasser d’un homme puissant. Il s'agit d'un nouvel exemple qui prouve que les autorités craignent la société civile. Plus je peins ce procès, plus je constate que ses différents acteurs tiennent chacun leur rôle. Cela ressemble à un bon film. Khodorkovsky est un modèle incroyable pour un artiste." 

"Un exemple de plus qui montre à quel point l’époque que nous vivons est absurde et ridicule"

Khodorkovsky, Lebedev et leur avocate, Elena Liptser.

 

Le père de Khodorkovsky.

Le dîner des procureurs.

Avec d'autres artistes, nous utilisons souvent les cours de justice comme lieux de création artistique. Je suis aussi allée au procès de l'exposition "Art interdit", un exemple de plus qui démontre à quel point l'époque que nous vivons est absurde et ridicule."

"Une opportunité unique"

Mikhaïl Khodorkovsky.

Un procureur.

 

Peindre dans un tribunal permet de voir comment les gens réagissent à des situations tendues. C’est bénéfique pour les artistes de sortir voir ce qui se passe dans le monde réel." 



Fermer