À qui profite la fuite de ces scènes de torture ?

Le blogueur Wael Abbas publie sur son blog une scène de torture qu’il affirme s’être déroulée dans un poste des services égyptiens de sûreté. Des images terribles, mais qui ne semblent pas étonner outre mesure les Egyptiens. Nos Observateurs se demandent toutefois qui peut avoir intérêt à diffuser ce type d’images.

Attention, ce billet contient des images pouvant choquer.

La scène aurait été tournée, selon le blogueur, au bureau Ad-Dawahi des services égyptiens de sûreté dans la ville portuaire de Port-Said, à l’embouchure du canal de Suez. Il a publié cette vidéo le 12 août dernier. Wael Abbas a déjà révélé plusieurs affaires similaires sur son blog et il affirme tenir ces images d’une source fiable mais qui souhaite rester anonyme. Il ne sait pas quand s’est passée cette scène de torture, mais affirme que le tortionnaire serait le haut responsable de la sûreté générale, Mohammed Abou Ghazala.

Contactés par FRANCE 24, les activistes de l’ONG Arabic Network for Human Rights Information, à Port-Said, ont expliqué qu’ils essayaient de retrouver la victime apparaissant sur les enregistrements mais que, jusqu’à présent, ce cas de torture n’avait fait l’objet d’aucune plainte. Autre détail intriguant, la victime n’aurait pas, selon les responsables de l’ONG, l’accent de la province de Port-Said. Ces derniers confirment toutefois que des actes de torture par les forces de la sûreté générale ont déjà été documentés par leur organisation.

Nous préférons ne pas publier sur les Observateurs les deux vidéos de torture, très violentes, récupérées par Wael Abbas.

Sur la vidéo, on voit une personne apparemment ensanglantée pendue par les poignets au plafond d’une salle d’interrogatoire. Il supplie son tortionnaire de mettre un terme à son supplice : "S’il vous plaît, Mohamed Bey [titre hérité de l’époque ottomane et utilisé pour s’adresser à un dignitaire], arrêtez, je vais mourir. Je ne suis pas un animal. Je suis un être humain". L’officier répond : "Tais-toi, fils de p*** !"

"Celui qui a tourné ces scènes peut être un officier ou un détenu"

Wael Abbas est le premier à avoir posté ces vidéos sur son blog, Misr Digital.

Je ne sais pas qui a filmé ces images. Il y a plusieurs possibilités.

Ce peut être une fuite volontaire de la part des autorités ou de la part de certains policiers qui voudraient dénoncer ces abus.

Il est aussi possible que la vidéo soit sortie par accident. Ces dernières années, avec la multiplication des téléphones portables dotés de caméras, des policiers ont commencé à filmer ce qu’ils considèrent être des situations comiques. On a pu voler le téléphone d’un de ces policiers. Ou son téléphone a pu tomber en panne, car il est connu qu’en Egypte les services d’entretien des téléphones portables téléchargent souvent les contenus des appareils.

Celui qui a filmé cette scène peut être un officier ou un détenu. Certains détenus ont déjà pris des vidéos à l’intérieur des prisons après avoir soudoyé les gardiens pour conserver leur portable.

La torture a été érigée en politique en Egypte. De nombreuses personnes ont fait de faux aveux sous la torture, parmi lesquels le cas très médiatisé de l’actrice Habiba. Cette dernière était mariée à un homme d’affaires qatari qui a été assassiné en 1998. Habiba avait été arrêtée à la suite du meurtre et elle avait tout avoué sous la torture, écopant de dix ans de prison [elle en a fait cinq, ndlr]. Les véritables meurtriers ont finalement été retrouvés des années plus tard lorsqu’il ont tenté de revendre les objets dérobés lors du crime."

"Je pense que ce sont les autorités elles-mêmes qui font filtrer ce genre de vidéos. L'objectif est d'intimider les citoyens"

Samir (pseudo) est journaliste free-lance au Caire.

Cette vidéo est sûrement authentique. Tous les Egyptiens vous diront que la torture est monnaie courante dans le pays.

Je pense que ce sont les autorités elles-mêmes qui font filtrer ce genre de vidéo. L’objectif est d’intimider les citoyens. Nous avons un proverbe en Egypte qui dit : "Frappez la personne enchaînée, celles qui sont libres auront peur". De temps en temps, des vidéos de torture apparaissent sur le Net. La même technique était utilisée en Amérique latine durant les années 1960 et 1970 ; on ébruitait à l’époque des récits de torture. Durant les années 1980, ces régimes ont commencé à laisser filtrer des images. Depuis 2004, c’est sur YouTube que l’on retrouve ce type de scènes de torture, mais c’est toujours le gouvernement qui est à l’origine des fuites.

Je pense que ce sont des policiers qui s’arrangent pour faire parvenir ces images à des blogueurs en quête d’exclusivité. Ces derniers s’empressent de les publier, jouant ainsi le jeu des autorités".

Commentaires

violence, islam et les islamophobes

Je conseil à ceux qui ne connaisent l'islam que par les préjugés et la TV d'acheter le livre de pôche de Sigrid Hunke vous serez surpris de savoir à quel point vous fantasmez sur cette belle religion

"Alors que l'Europe se débattait dans un moyen Age de conflits et de blocages, le monde arabe était le théatre d'une admirable civilisation fondée sur les échanges économiques, intellectuels et spiritels.
Dans toutes les disciplines - mathématiques, poésie -, les Arabes multipliérent les plus prodigieuses réalisations....les réalisations de cette prestigieuse cicilisation ont peu à peu gagné l'Europe où elles jouèrent un rôle DETERMINANT dans l'éclosion de la civilisation occidentale"
livre de pôche de SIGRID HUNKE: Le soleil d'Allah brille sur l'occident
Albin Michel

Et dire qu'ils appliquaient la charia à cette époque!

Persecution de chretiens en terre d'islam

---------------------
Sources :
----------------------

http://evangelique-kabyle.blog.mongenie.com/index/p/2009/02/770684
http://www.fcnn.com/index.php?option=com_content&task=view&id=1812&Itemid=63
http://www.bivouac-id.com/2009/07/15/malaisie-climat-tendu-entre-musulmans-et-chretiens/
http://www.voxdei.org/index.php/2009/08/07/5247-les-chretiens-de-boko-haram-parmi-le-millier-de-victimes-des-islamistes-nigerians-...
http://www.iran-resist.org/article5377.html
http://www.lunivers.info/articles.php?lng=fr&pg=373
http://christianisme.skynetblogs.be/post/4846483/persecutions-en-egypte
http://www.voxdei.org/index.php/Persecution-des-chretiens
http://www.voxdei.org/index.php/2009/08/26/5302-iran-les-2-jeunes-chretiennes-seront-liberees-de-prison-si-elles-demandent-pardon-...
http://www.voxdei.org/index.php/2009/01/15/4533-malaisie-le-gouvernement-restreint-la-traduction-de-la-bible

De nos jours de nombreuses minorités chretiennes, juives, ou indhus sont persécutés en terre d'islam, par des radicaux.

Irak et Iran
Anciennement Sadam Hussein a fait tué plus de 200000 kurdes (qui n'ont pas les memes origines ethniques que les irakiens et comprend de nombreux groupes chrétiens)
Récemment, plusieurs milliers de kurdes irakiens chretiens ont du fuire leur pays sous la menace chiites et sunnites. Nombreuses familles kurdes iraniennes sont persécutés par le régime iranien

Arabie Saoudite :
La conversion d’un musulman à une autre religion est passible de mort. La Bible est illégale. Les célébrations de Pâques sont illégales. Entrer dans les villes « saintes » de Médine ou de la Mecque est passible de mort pour un non musulman.

Égypte
L’islam est religion d’État et la source législative principale. En conséquence, les pratiques religieuses qui entrent en conflit avec la loi islamique sont interdites. Les musulmans peuvent faire face à des problèmes judiciaires s’ils se convertissent à une autre foi. Les non musulmans doivent obtenir un décret présidentiel pour pouvoir construire un lieu de culte. De nombreuses familles chretiennes sont persécut&s pr des musulmans radicaux. Des eglises coptes sont brulés

Jordanie : La peine de mort est prévue pour un musulman vendant des terres à un juif.

Koweït
L’enregistrement et [nécessité d’] agrément [par l’État] de groupes religieux. Les membres des religions non autorisées dans le Coran ne peuvent pas construire de lieu de culte. Interdiction de l’enseignement religieux organisé pour d’autres religions que l’islam.

Malaisie
Selon la loi malaisienne, les convertis au christianisme doivent enregistrer au tribunal leur renoncement à l’islam. Beaucoup de chrétiens convertis préfèrent garder le silence plutôt que de passer devant les tribunaux de la charia, où l’apostasie ou la conversion hors de l’islam est passible d’une peine de flagellation, d’amendes, d’emprisonnement, jusqu’à l’application la plus extrême, celle de la peine de mort. Dans ce pays où les musulmans représentent plus de la moitié de la population, la conversion hors de l’islam est punie d’un à cinq ans de prison et à une amende 3000 $. Un malaisien musulman qui épouse une non-musulmane [NDT Le mariage entre une musulmane et un non musulman est interdit par la sharia] et qui convertit des non-musulmans à l’islam est récompensé avec un appartement, une voiture, un paiement de 2700 $, et une allocation mensuelle de 270 $.

Maldives
Dans cette île paradisiaque visitée chaque année par des dizaines de milliers de touristes, le christianisme est à peine toléré. Quand les chrétiens locaux (approximativement 300 sur une population de 300.000 habitants) pratiquent leur culte, ils le font au risque de se faire emprisonner ou pire s’ils sont découverts par les autorités musulmanes. Les Bibles sont bannies et les touristes peuvent être arrêtés s’ils essaient d’en importer dans ce pays.

Pakistan
La conversion d’un musulman à une autre religion est passible de la peine de mort. Le prosélytisme par des non musulman est interdit. Des chrétiens sont régulièrement mis en prison pour blasphème. L’islam est religion d’État, et devant une cours le témoignage d’un chrétien a moins de poids que celui d’un musulman. La section 295c du Code Pénal prévoit la peine de mort pour quiconque souille le nom du prophète Mahomet, le témoignage de quatre musulmans y suffit. Cela favorise un environnement dans lequel les musulmans peuvent se sentir libres d’utiliser l’intimidation et la violence contre les minorités religieuses pour des gains personnels. De même si un criminel musulman viole une femme chrétienne et plaide ensuite qu’elle a accepté l’islam et l’a épousé ; ce musulman n’est pas coupable selon la loi criminelle pakistanaise.

Qatar
L’instruction islamique est obligatoire dans les écoles. Le gouvernement régule la publication, l’importation et la distribution de la littérature religieuse non-musulmane. Le gouvernement interdit le prosélytisme non-musulman.

Soudan
La conversion d’un musulman à une autre foi est passible de la peine de mort.

Syrie
La question requière que le président soit musulman et spécifie que la jurisprudence islamique est la source législative principale. Partager la foi chrétienne est découragée [puisque] posant une menace aux relations entre les groupes religieux, le risque pénal encouru étant l’emprisonnement à vie. Un chrétien n’est jamais autorisé à faire du prosélytisme. Les églises qui veulent effectuer un service supplémentaire doivent obtenir un permis gouvernemental. Les sermons sont régulièrement surveillés, de même que les levées de fonds.

Yémen
Le pays interdit le prosélytisme par des non musulmans ainsi que les conversions. Le gouvernement ne permet pas la construction de nouveaux lieux de culte s’ils ne sont pas musulmans.

Ou alors

Ou alors lisez directement le Coran directement, vous aurez une vision beaucoup plus claire des choses.

Pour ceux qui diraient que la Bible également fait état de violence, oui, mais deux différences : il n'y a pas d'appel au Djihad ni rien d'équivalent dans la Bible.
Secundo : la Bible a un caractère créé : ce qui lui permet d'évoluer : la preuve : le Vatican d'aujourd'hui n'a plus rien à voir avec le vatican d'il y a une dizaine de siècles.
Alors que le Coran lui est entièrement incréé : il n'évolue pas. C'est pourquoi la plupart voire la quasi totalité des règles musulmanes n'ont pas évoluées depuis 622 !

La critique historique est islamophobe?

Sigrid Hunke aligne des idées reçues.

L'âge d'or de l'Empire Arabe qu'elle évoque est celui d'une société dont les Arabes et les Musulmans ne furent que l'élite minoritaire.

Car du 8ième au 10ième siècle, la population des pays conquis est majoritairement non-arabe et non-musulmane.

Pendant plus de deux siècles la minorité arabe et islamique offre donc aux peuple conquis une paix et une tolérance relative. Après les premiers massacres et pillages des conquêtes, les luttes sanglantes pour le pouvoir se font uniquement entre clans arabes et partis musulmans. Les ravages des guerres romaines et perses eux ont cessés. Le sectarisme chrétien est mis en veilleuse. Les échanges commerciaux et intellectuels reprennent de la Chine à l'Espagne, on traduit en arabe les sciences romaines, grecques, perses et indiennes, les savants innovent.

Mais les révoltes des peuples conquis sont écrasées impitoyablement. Le système d'impôt poussent à la conversion puisque au début seuls les infidèles payent. Et les vagues d'invasion se succèdent. La péninsule arabique exportant une population dont la croissance est nourrie par l'Empire.

Au 11ième siècle l'empire est arabisé et islamisé.

Puis il s'enfonce lentement dans l'obscurantisme et la guerre civile permanente.

Au 13ième siècle on arrête de traduire les livres étrangers, l'instruction se limite à la récitation du Coran, la science consiste en l'interprétation littérale des faits et gestes des premiers conquérants, et Ibn Khaldoun peut décrire une société arabo-musulmane qui ne va plus beaucoup changer.

Les nomades turcs et mongols qui vivent sur les franges de l'empire morcellé se sont convertis, ils finiront par prendre la place de l'élite arabe ramollie par des siècles de luxe fastueux.

Aujourd'hui, les sociétés arabes consomment une modernité qu'elles sont largement incapables de fabriquer. Car elles refusent de s'ouvrir aux idées étrangères et elles se replient sur leurs mythes.

Le slogan des Frêres Musulman proclame que "la solution c'est l'Islam".

La solution à la tyrannie d'une junte militaire, aux défis économiques et écologiques serait plus l'Islam?

Mais on voit ce que "plus d'Islam" donne du Pakistan en Algérie en passant par Téhéran, Baghdad et Ryad. Plus d'Islam en politique ne produit que encore et toujours plus d'obscurantisme fanatique, de violence sectaire et de terreur meurtrière.

Et si c'était l'Islam qui avait un problème?

de quelle histoire tu parle Laurent?

Laurent d'ou tu tire tes informations? Devilliers, Lepen?
A tu lu au moins le livre de pôche de Sigrid?
"Le système d'impôt poussent à la conversion puisque au début seuls les infidèles payent" FAUX, tu ment. Ils payent un impôt en échange de la protection de l'armée islamique et de la liberté de culte et de leur propre justice selon les lois de leurs religion. Les musulmans eux payaient la zakat al mal elle était obligatoire pour les musulmans.

"Aujourd'hui, les sociétés arabes consomment une modernité qu'elles sont largement incapables de fabriquer. Car elles refusent de s'ouvrir aux idées étrangères et elles se replient sur leurs mythes."
Au contraire les arabes ou plutôt les musulmans se sont ouvert aux idées étrangéres, tu n'a jamais été en Tunisie, Maroc, Algérie, Turquie...? Les arabes sont occidentalisés, ils ne pratiquent plus l'islam si ce n'est en apparence.
L'islam n'a aucun problème mais ce sont certains musulmans qui ont en un gros, ceux qui pensent qu'il faut vous ressembler à l'occident, alors qu'il est évident que l'occident est en pleine décadence, l'occident sera l'homme malade d'ici 1 ou 2 siécles comme l'a été l'empire ottoman, mais incha Allah les musulmans reprendront leur place.

La violence, l'islam et les islamopohobes

Un rappel à tous les haineux islamophobes:
-L'islam interdit formelement la torture
Les prisionniers de guerres au temps du prophete Mohamed et de ses compagnons étaient mieux traités que vos hotes

-La violence ne découle pas de l'islam mais de la nature humaine, il y a qu'a voir comment se comporte les animaux.

-Les conquêtes islamique sont source de fierté pour tous les musulmans, contrairement aux inquisitions en europe, aux colonisations, et guerres de Bonaparte.
parceque les térritoires conquis n'étaient pas brulés, ni sacagés. Les populations n'étaient pas massacrés, ils vivaient comme à leurs habitudes.
L'islam n'était pas imposé mais au fil des siècles les gens se sont convertient massivement à cette religion.

ON peut rever ! Aujourd'hui

ON peut rever !
Aujourd'hui sur le site on peut dire n'importe quoi !

IL ne faut pas croire tout cela.

Les hordes musulmanes qui se sont avancés sur les nouvelles terres ne se sont pas avancé avec un gant de velours, mais d'une main le CORAN de l'autre l'épée !

la conversion forcée ou la tete coupée ... tel etait le mot d'ordre !

Les femmes etaient violées systématiquement !

Evidement, aujourd"hui on va dire que cela n'est pas vrai ... AH mais si les gens décapités et torturés pouvaient parler !

Pieux mensonges

Pour un islamophile, il est étrange que vous n'ayez pas lu les récits que les compagnons de Mohammet ont fait de leur propre histoire. Ou alors vous mentez pieusement.

Vous nous dites que "La violence ne découle pas de l'islam mais de la nature humaine". Cela ressemble beaucoup à l'argument des fanatiques américains du flingue selon lequel ce n'est pas l'arme à feu qui tue mais la personne qui la tient.

Les salafistes tuent parce qu'ils sont humainement imparfaits, bien sur, mais s'il le font au nom de l'Islam c'est parce qu'il sacralise des comportement violents, prédateurs et immoraux.

Avec ce petit supplément d'hypocrisie qui permet d'une part de croire que "Les prisionniers de guerres au temps du prophete Mohamed et de ses compagnons étaient mieux traités que vos hotes" alors que d'autre part on sait par les récits des compagnons en question quel fut le sort généralement réservé aux tribus irrédentistes d'Arabie et aux autres populations rebelles: éxécution des homme en âge de porter les armes, esclavage pour les femmes et les enfants.

Laurent l'islamophobe

vous me faite marré, vous connaissez mieux que les musulmans leur propre religion?
tu dit sur l'islam "qu'il sacralise des comportement violents, prédateurs et immoraux." d'ou viennent tes sources? Je veux des preuves!
Décidement tu mélange tout, c'est ça la désinformation!
L'escalavage était pratiqué par toutes les religions et aucune ne l'a interdit pas même lae christianisme, l'empire byzantin le pratiquait en masse et Jésus ne l'avait pas interdit alors que c'était courant à son époque, moïse avait libéré son peuple de l'escalavage mais n'avait pas condanmer cette pratique, d'ailleurs il en avait et d'autres prophète selon votre bible. La bible relate plein de massacres contre femmes vieillards enfants arbres fait par des prophètes pour Dieu mais l'islam recuse ces massacres car injuste. Et oui, la paix c'est l'islam en arabe.
Si des gens se rebellent il est normal qu'ils soient combattue, tous les pays font de même.

LAURENT a raison .... IL ne

LAURENT a raison ....
IL ne melange rien !

Les preuves que tu cherches ... il suffit de lire la presse d'aujourd'hui , et le CORAN lui meme !

Le CORAN dit bient d'égorger les infidèles et les juifs !

Voilà une autre preuve que l'ISLAM n'est pas pacifique !

Si l'ISLAM etait vraiment pacifique, pourquoi on peut pas entrer en ARABIE avec une BIBLE dans la valise ?

Est il vraiment pacifique ?

IL ne faut pas dire que l'ISLAM est pacifique ... c'est le language officiel qu'on tient pour l'EUROPE ... mais va le dire en ARABIE, en terre d'ISLAM ...

Personne ne part en mission en terre d'islam et dire que l'ISLAM est pacifique.... et qu'il accepte les autres religions !

L'ISLAM (le vrai) ne veut pas dialoguer avec les autres religions, il veut les détruire !



Fermer