Le mur de séparation comme support de communication, une mauvaise idée

La dernière publicité de la compagnie de télécommunications israélienne Cellcom fait polémique. Elle met en scène des soldats de Tsahal jouant au foot avec des Palestiniens - invisibles - se trouvant de l’autre côté du mur de séparation. Le spot se moque, selon ses détracteurs, de la souffrance des Palestiniens.

La publicité qui suscite la controverse

- Qu’est-ce qui se passe ? Qu’est-ce qui se passe ?

- Rends-leur le ballon.

- Allez, on y va les gars.

Le ballon rebondit à nouveau côté israélien.

- Allez, on va s’éclater !

- Trois soldats sur les lieux… Un match en cours

- Super cool !

Voix du commentateur : ‘En fin de compte, que voulons-nous tous ? un peu de divertissement !’ Cellcom media, un monde de divertissement : musique, vidéos, Internet. Venez, vous allez tous vous éclater. C’est super cool ! Cellcom !

La publicité a été réalisée pour Cellcom par la filiale israélienne de l’agence internationale McCann Erickson.

Des députés arabes israéliens ont réclamé, dimanche, que cette publicité soit immédiatement retirée de l’antenne. Un groupe Facebook en hébreu appelé "Je suis dégoûté par la nouvelle pub Cellcom" la critique également, car il la considère raciste.

"C’est du racisme et c’est d’autant plus choquant que tout se passe dans le cadre du divertissement"

Tzika Besor est blogueur et consultant informatique à Yavné, dans le centre d’Israël.

Jamais une publicité israélienne ne s’est servie de façon aussi ouverte de la politique. Pis : elle détourne le mur pour en faire un symbole quasi apolitique, quelque chose de banal, de normal. Le commentateur clôt le spot par la phrase suivante : ‘En fin de compte, que voulons-nous tous ? Un peu de divertissement !’ Mais ce mur n’est pas un divertissement. C’est une triste réalité, un mal nécessaire pour de nombreux Israéliens.

Dans la pub, les Palestiniens sont invisibles. Comme si la situation n’était amusante qu’à condition qu'ils restent invisibles, qu’ils acceptent l’occupation ainsi que les contraintes imposées à leur circulation et qu'ils abandonnent le principe de l’autodétermination. L’agence publicitaire voulait transmettre un message positif en évoquant une ambiance ludique entre Israéliens et Palestiniens. Mais elle sous-entend que ce n’est possible que si l'on ne voit pas les Palestiniens, que si l'on n'évoque pas leurs désirs et leurs luttes. C’est du racisme et c’est d’autant plus choquant que tout se passe dans le cadre du divertissement.

Cette pub est également sexiste. Les femmes soldats ne sont que des spectatrices qui se contentent d’acclamer leurs collègues hommes sans participer à la partie de foot. Tout se passe comme si, pour se divertir en Israël, il fallait être un homme, militaire, qui se fiche des autres".

Postée sur Facebook par Yoav.

"La pub est fidèle à l’idéologie qui a présidé à la construction du mur"

Ghassan Abdullah est informaticien. Il vit à Ramallah en Cisjordanie.

Cette publicité n’a pas fait beaucoup de bruit dans les Territoires palestiniens car la majorité d’entre nous ne l’a pas vue. Elle est en hébreu et n’a été diffusée qu’en Israël. Les Palestiniens et les Israéliens n’ont pas accès aux mêmes chaînes. Le mur que nous voyons dans la publicité n’est pas le seul mur, il en existe un autre, d'ordre médiatique et psychologique.

La pub est fidèle à l’idéologie qui a présidé à la construction du mur, celle évoquée par Ehoud Barak lors du congrès de Herzlia, en 2000. Son discours disait, en substance : ‘Nous ne voulons pas les voir et nous ne voulons pas qu’ils nous voient. Que chacun vive chez lui.’ La séparation est une réalité que l’on vit tous les jours. D’ailleurs, les Israéliens ne sont pas autorisés par leur gouvernement à se rendre en Cisjordanie, sous peine de payer une amende de 3000 à 5000 shekels (540 à 900 euros). Les autorités israéliennes ne laissent pas leurs citoyens rencontrer les Palestiniens. S’ils nous connaissaient mieux, ils se rendraient compte que nous ne sommes pas les monstres qu’on leur dépeint.

Ce qui a également attiré mon attention, ce sont les commentaires des Israéliens sur cette pub. Même s’ils la critiquent, ils considèrent que le mur est construit pour les protéger. Mais ce mur ne vise pas tant à défendre les Israéliens qu’à voler des terres aux Palestiniens."

Commentaires

Il est interdit de se moquer

Il est interdit de se moquer d'un mur , que ce soit le mur des lamentations poour les Israeliens ou du mur des séparations pour les Palestiniens .
Chacun à son mur sacré ....
Ces murs sont tristes , il suffirait pourtant d'y installer des panneaux de basket et de les peindre avec de beaux grafs . Mais ça les intégristes ,ils n'aiment pas ça .

ISRAEL HUMILIE , VOL ,ET MARTIRISE LES PALESTINIENS

l’état juif a été crée par le terrorisme en expulsant les habitants de la Palestine dans des camps de concentrations comme gaza, ou d’exterminations comme Sabra et Chatila. Les juifs entretiennent la guerre pour permettre a leurs colons de grignoter toujours un peu plus de terres au palestiniens. Les palestiniens sont des résistants qui luttent contre l’occupant sioniste… la palestine est la plus grande injustice du siecle et de cette injustice est né le terrorisme ,,,

diffamation

Monsieur Georges, si tel est votre nom , apprenez l'histoire, la vraie... vous racontez n'importe quoi...
1) vous amalgamez juif et israelien , pourquoi pas français et chrétiens ?
2) Israel a été fondez en 1948 en même temps que devait se créer un état palestinien, cet état èpalestinien a immédiatement été annexé aux différents état arabe (Egypte, Jordanie, Liban et Syrie...) et ce jusqu'en 1967 (pendnat 21 ans personnes n'a trouvé rien à redire) ,
3) l'organisation térroriste "septembre noir" a été fondé après l'extermination des cadres palestinien et l'expulsion massive de palestinienne par la Jordanie
5) Sabra et Chatila étaient des camps de réfugiés au Liban, voici la vérité : (voir wikipédia)
Le massacre de Sabra et Chatila (deux camps de réfugiés palestiniens de Beyrouth-Ouest au Liban) a été perpétré, du 16 au 17 septembre 1982, par la milice chrétienne dirigée par Elie Hobeika[1],[2], dans un secteur sécurisé par l'armée israélienne depuis l'Opération Paix en Galilée. Le nombre de victimes varie suivant les sources entre 700 et 3 500[3].

La commission Kahane, chargée par le gouvernement israélien d'enquêter sur le massacre, a établi que si les tueries n'ont été le fait que des seules Phalangistes, la conduite de la campagne militaire israélienne était fautive et que certaines personnalités politiques israéliennes dont le Ministre de la Défense de l'époque, Ariel Sharon, avaient une « responsabilité personnelle » dans les événements du fait de sa non-action durant les massacres entre chrétiens et palestiniens [4],[5].

4) il y a des député arabes (musulmans et chrétiens) au parlement israelien.. Combien dans les pays arabes ?

...

Pas du tout choqué

Bonjour à tous, je suis publicitaire et j'avoue que je ne trouve rien de choquant ni de raciste à cette pub. Elle est plutôt une invite à chacun - Palestinien et Israélien- à se réunir, à briser la barrière (même si dans la réalité cela peut paraître pas pour maintenant) grâce au réseau de com, La promesse en est la preuve : "Venez, vous allez TOUS vous éclater." Le Tous ici est certainement mis pour les deux bords, car effectivement, les populations des deux camp on forcement envie et besoin de s'éclater de temps à autre et certainement sans un mur de séparation.

Bonne journée à TOUS

Pas de risques inutiles

Bonjour,

'En fin de compte, que voulons-nous tous ? un peu de divertissement !’ C'est surtout ce commentaire qui m'a dérangée moi, j'avoue que sur le coup il m'a choquée parce que je l'ai interprété plutôt négativement or il peut être perçu dans les deux sens. Le mal qui voit la guerre comme un moyen de divertissement ou des jeunes plein d'espoir qui aimeraient oublier pour un moment cette horrible réalité.

Quoi qu'il en soit, il vaudrait mieux éviter les sujets sensibles qui risquent de créer des tensions inutilement, surtout qu'ils n'en ont pas besoin et nous non plus.

http://lemondedehajar.wordpress.com

mon cher Ghassan

vous semblez oublier certaines choses qu'il de mon devoir de vous rappeller

1)bien evidemment Israel interdit a ses citoyens de penetrer en territoires palestiniens, parce qu'a chaque fois que des israeliens ont penetres chez vous ils ont ete linches...

2) que les palestiniens et meme s'ils rencontrent certaines difficultes a venir en Israel, passent tous les jours par dizaines de milliers, contrairement a ce qui se dit tous les jours, je vous invite a venir le verifier sur place.

3) que ces memes palestiniens qui rentrent en "territoire ennemis" ne se sont JAMAIS fait massacrer pas des israeliens...

4) qu'il est vrai que tous les palestiniens ne sont pas des betes de sang, bien que ne faisant pas partie grace a Dieu de ces gauchistes israeliens j'en connais un certains nombres avec qui j'entretiens d'excellentes relations (voire amicales) mais ceux qui vous dirigent sont des betes assoifees de sang juif et sont representatif de votre peuple, a qui la faute?

5)sur le mur de la honte
dois je vous rappeller

que 100% des ouvriers construisant ce mur sont Palestiniens!!!!!!!!!

si vous etes contre, pourquoi aider les israeliens a le mettre en place?

notez tout de meme que ce mur ne sert a rien,

sinon qu'a faire vivre des entrepreneurs israeliens
a donner du travail aux palestiniens
ne protegent pas des attentats terroristes, ce n'est pas a vous que je vais apprendre comprendre vous infiltrer en Israel malgre ce mur...

qu'il s'agit pour tous les gouvernements qui se succedent de faire croire a leurs citoyens que tout est mis en oeuvre pour les preserver des attentats, sur le terrain la realite est toute autre et vous le savez bien.

pour faire la paix il faut etre 2

a bon entendeur salam

et que le but

juste un detail...

"sur le mur de la honte dois je vous rappeller que 100% des ouvriers construisant ce mur sont Palestiniens!!!!!!!!!"

Je ne vois pas le rapport !

100% des personnes qui mettaient les juifs dans les fours etaient (je pense) juifs.

On a pas toujours le choix de faire ce que l on fait. Que savez vous de leur conditions de travail? pensez vous sincerement que ceux ci sont content de construire un mur qui prend leur territoire, leur champs en ignorant completement la frontiere de 1967.

Dans les territoires ou le chomage bat des reccords ce mur leur permet d avoir un peu d argent pour survivre... de la meme facon que cela permettait aux juifs des camps de rester en vie.

EN AUCUN CAS il s agissait d action qui etaient faites avec plaisir... dans les deux cas !

Trop peu de memoire.

si vous etiez contre pourquoi avoir aidé le nazi a vous coler dans des wagons?

alors en fait vous etiez pour?

difference svp

la difference petit comique, c'est que les palestiniens travaillent et sont remuneres 300 shehels /jour ce qiui est le smic en israel, et demandent a travailler sur le mur comme sur d'autres chantier, personne ne les y oblige.

et que les nazis tes cousins, obligeaient par la force les juifs a travailler, les frappaient pour aller plus vite et les tuaient a la fin des travaux, sans ne jamais les payer...
et que de temps a autres les soldats ss violaient leurs femmes pour passer le temps.

si tu vois pas la difference c'est que tu n'es qu'une pauvre cloche raciste aveugle et partiale

alors va te faire mettre

Nazis et Sioniste, même

Nazis et Sioniste, même plumes même plumages. Occidentalement réglez vos conneries entre vous.



Fermer